Nombre total de pages vues

vendredi 18 juillet 2014

LA1 album pour la Journée Nelson Mandela

La journée Nelson Mandela, c'est ce vendredi 18 juillet.

Idéal pour découvrir le remarquable album "Le monde t'appartient", de Riccardo Bozzi et Olimpia Zagnoli (traduit de l'anglais par Paul Paludis, Grasset-Jeunesse, 48 pages), dont le titre invite à découvrir le contenu - la couverture au graphisme aussi affirmé qu'épuré également.
Tout au long des doubles pages, il sera question de liberté, sujet immense que l'auteur, un journaliste italien, et l'illustratrice, également italienne travaillant en Europe et aux Etats-Unis, ont magnifiquement interprété.

Peu de mots, mais une adresse directe au lecteur, "Le monde t'appartient", et, immédiatement, sur la page suivante, cette magnifique réplique, "Et tu appartiens au monde".
"Tu es libre. C'est une chance", suivi de "Tu es libre. Même s'il y a parfois des limites".
"Tu es libre de croire en ce que tu veux. Ton ami aussi est libre de croire en ce qu'il veut, ou de ne croire en rien".
Et ainsi de suite jusqu'à la fin de ce superbe travail qui aborde tous les champs de la liberté, croyance, amour, jeu (c'est un livre pour enfants), expériences, bonheur, malheur, limites, avant de revenir à ses deux phrases d'introduction.

La double page...
sur la liberté d'aimer. (c) Grasset-Jeunesse.
Les remarquables tremplins pour la réflexion et l'imagination que sont les mots de Riccardo Bozzi sont épaulés par le très beau travail graphique en aplats de l'illustratrice Olimpia Zagnoli.
D'une sobriété extrême, son graphisme colle parfaitement au style narratif. Il le prolonge même par ses subtilités, des couleurs qui s'opposent, des formes qui se complètent, l'abstrait au service du concret, le réalisme en soutien des idées, des émotions et des sentiments.

Exemples.

La fenêtre ouverte ou fermée pour dire "Tu es libre d'être aimé. Ou pas."
Le vélo parce que "Tu es libre de tout tenter" suivi du sparadrap accompagné d'une goutte de sang car "Même si ça peut faire mal, parfois".
Etre malheureux est autant considéré qu'être heureux dans l'ouvrage "Le monde t'appartient" qui traite de la liberté sous toutes ses formes, sans angélisme, ainsi que de ses limites en ouvrant la possibilité de les dépasser.

Un album qui replace chaque lecteur et chaque lectrice dans ses droits et dans ses devoirs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire