Nombre total de pages vues

samedi 26 janvier 2013

LE toc toc d'un certain camion rouge

Un camion, c'est rouge pour être normal et cela transporte un chargement.

Des cartons dans le cas de "Camion toc toc", dernière création d'une abondante et formidable production 2012 d'Olivier Douzou (Rouergue), comme on le lira ci-dessous.
Ce fameux camion rouge est donc chargé de 49 cartons, qui font penser aux blocs de construction des enfants. Chacun d'eux est estampillé d'une lettre. Mais pas n'importe laquelle car ce sont ces 49 lettres qui composent petit à petit l'histoire d'Olivier Douzou. Bizarre? Mieux! Oulipien et on ne devine rien.
"Camion toc toc" est en effet  la folle course sur la chaussée du camion rouge et de son chargement, le tout uniquement en couleurs primaires. Divers incidents, feu rouge, bosse, montée, etc., vont  freiner son élan et, naturellement,  faire choir une part des cartons sur le bitume.
Les choses se raffinent car des mots s’écrivent sur le sol, addition des lettres tombées, toujours en rapport avec le code de la route. Quelle excellente idée!
Les plus jeunes vont rire du trajet fou.
Les plus grands vont jouer avec les 49 lettres des colis dégringolés.
Et les encore plus grands (y compris les adultes lecteurs) saluer ce très réussi tour de passe-passe littéraire et graphique.

Deux exemples de double page.

(c) Olivier Douzou.

(c) Olivier Douzou.


Une animation très sympathique (par Corinne Garcia).





"Camion toc toc" était donc le dernier-né 2012.
Mais quelle famille nombreuse est arrivée durant l'année écoulée.

Quatre d'une série de douze "Comptines en continu".
Une collection tout carton, cosignée Olivier Douzou (textes) et Frédérique Bertrand (images), toujours au Rouergue, qui joue avec la langue et les images pour créer des histoires pleines d’humour et d’inattendu, centrées chaque fois autour d’un animal.
Douze titres sont prévus, dont les dos accolés composeront la formule « Les comptines ».
Quatre sont déjà sortis: "Poney" (un petit cheval est le seul à voir son futur en grand), "Teckel" (un chien en pyjama n’en fait qu’à sa tête pour ne pas s’allonger), "Ours" (un ours court pour échapper à de longues lignes, barreaux ou pluie?) et "Minou" (un chat parcourt une journée en mots liés à sa nature).
Olivier Douzou s’amuse avec les mots et les sons pour monter chaque fois un vrai scénario de quelques pages. Frédérique Bertrand lui donne la réplique dans des images qui vibrent de détails sous leur apparente simplicité. Et les différents personnages se retrouvent dans chacun de ces titres qui éveillent aux plaisirs des langages écrit et visuel.















Et avant cela, il y avait encore eu "Les aventures d'Alexandre le gland" (Rouergue), inspirée de qui on sait.











"Le bon Docteur Poutingue", avec José Parrondo, sur le fameux sujet des poux.


"Poèmes de terre", avec Anouk Ricard, plein de tubercules et de vers.

La belle histoire de "Plupk", avec Natali Fortier










Sans oublier "Fourmi", en solo, pour les tout-petits et qui a donné lieu à une belle application iPad, honorée au dernier Salon de Montreuil mais non encore commercialisée.









Mais nous sommes en 2013 et d'autres projets sont annoncés,
dont celui du département jeunesse des Editions du Rouergue qui veut planter des arbres pour ses vingt ans!
Des vrais et des imaginaires.


Les premiers arbres arriveront le 6 mars avec la sortie du livre de José Parrondo et Olivier Douzou, "Forêt-wood",  catalogue d'arbres fantasques et poétiques.
 
 
 
 
 
 
 
 
Tous ces arbres feront grandir une forêt virtuelle de zéro hectare mais cet espace sera infini comme l'imagination. Ce sera à visiter tout au long de l'année sur le blog  www.foretwood.tumblr.com
non encore actif.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire