Nombre total de pages vues

lundi 23 mai 2016

Du nounours à la Grande Ourse

S'il y a une chose qui me manque dans le fait que mes enfants aient grandi - à deux, elles totalisent quasiment autant d'années que moi -, c'est les conduire le matin à l'école et découvrir, accrochées aux fils tendus entre les murs, les variations des enfants de la classe sur un thème choisi. Un sujet et plus de vingt déclinaisons attachantes. Un bonheur! En classes de maternelle surtout, mais à l'école primaire aussi.

Aujourd'hui, je me rattrape en consultant régulièrement le site du Muz, le musée des œuvres des enfants créé par Claude Ponti, dont j'ai régulièrement parlé (lire ici).

Justement, il présente en ce moment le projet artistique et culturel "Du nounours à la grande Ourse" qui a été organisé en mars 2014 dans la classe de Marie-Christine Joly, à l’école Maternelle Paul Dubois (Paris). En collaboration avec la plasticienne Violaine Laveaux,  les enfants de grande section se sont intéressés à la figure de l’ours. Et le résultat est splendide. Pas moins de six salles y sont consacrées, et à  raison. C'est à voir ici.

Le projet proposé à ces jeunes chasseurs-rêveurs? "Faire découvrir aux enfants de grande section l'œuvre de la plasticienne-photographe Violaine Laveaux et de les inviter à entrer en dialogue avec cette œuvre autour de la figure de l'ours. Amener les enfants à entrer dans un dialogue artistique que j'espère fécond: plastique mais aussi émotionnel, sensible et poétique, en faire une chambre d'échos, une caisse à résonances", en dit l'enseignante Marie-Christine Joly.

En voici un avant-goût, des ours, leurs pattes et la façon de passer de l'ours doudou à la constellation.


Un ours et des enfants, tous différents. (c) Le Muz.



Pattes d'ours par plusieurs enfants. (c) Le Muz.


Du nounours à la constellation. (c) Le Muz.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire