Nombre total de pages vues

jeudi 7 juin 2012

LD compte les jours

Ben c'est zéro. Ou tout comme. C'est ce soir que commence le troisième Marathon des mots à Bruxelles. Estival par ses dates au moins.
En apéritif, une soirée ce jeudi à Flagey (20h15) consacrée à l'écrivain espagnol Javier Marias et à "Los enamoramientos" (traduction à paraître chez Gallimard).
Oui, ses livres sont gros mais ils valent la peine. Dixit Anne Alvaro qui donnera une lecture dimanche à 17 h aux Riches-Claires du tome 3 de "Ton visage demain" ("Poison et ombre et adieu", traduit de l'espagnol par Jean-Marie Saint-Lu, Gallimard).

Anne Alvaro nous dit:
Je n'avais rien lu de lui. J'ai commencé par l'extrait de "Poison et ombre et adieu" sélectionné par le Marathon des mots de Bruxelles. Je ne connaissais pas les personnages, mais j'ai tout compris. Ensuite j'ai terminé le livre, 600 pages tout de même, et je l'ai repris au début. Cela m'a donné envie de lire les deux volumes qui ont précédé celui-ci. Ce sera pour mes vacances, j'espère. En vacances, je lis, et j'adore cela. D'ailleurs, j'adore lire tout court.

Vendredi soir, au Théâtre National, à 20h, ce sera le spectacle d'Arthur H, "L'or noir", présenté pour la première fois en Belgique (il était montré au festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo durant le week-end de Pentecôte). Un mélange de musiques et de textes d'Edouard Glissant, Dany Laferrière, Aimé Césaire, René Depestre et James Noël.






Après ces mises en bouche vespérales, ce sera le moment de chausser ses meilleures chaussures et de glisser un parapluie de secours éventuel au fond de son sac. Car les journées de samedi et de dimanche seront riches en lectures diverses programmées en plusieurs lieux bruxellois.


La plus folle,
la plus incroyable,
la plus audacieuse,
sera sans conteste la lecture-marathon que Marie-Christine Barrault fera des "Mémoires d'Hadrien"
de Marguerite Yourcenar (Folio). Quatre séances de lecture d'une heure, entrecoupées de pauses de trente minutes (le samedi à 14h, 15h30, 17h et 18h30). Dans le cadre prestigieux du Palais des Académies dont Marguerite Yourcenar, décédée il y vingt-cinq ans, fut membre dès 1970, dix ans avant son élection à l'Académie française.
Si la comédienne se montre enthousiaste devant ce projet un peu fou, qui ne peut donc lui déplaire, elle se demande aussi si elle aura un public marathonien. Qui écoutera les quatre lectures à la suite l'une de l'autre? C'est une façon idéale d'appréhender ce livre extraordinaire, écrit en 1951.

Celle qui a été désignée comme "Intemporelle" par le Marathon ne sera pas seule dans sa section.

L'y rejoignent Virginia Woolf avec Fanny Cottençon qui lira des extraits de "Trois Guinées" (10/18) le dimanche, 14h, Centre culturel des Riches-Claires, et Clarice Lispector dont Maria de Medeiros lira des extraits inédits en français de sa correspondance avec Fernando Sabino (dimanche, 15h30,  Centre culturel des Riches-Claires).







Plus "Actuelles", les lectures d'auteurs contemporains

"Les Raisons de mon crime" de Nathalie Kuperman (Gallimard), par Fanny Cottençon (samedi, 14h, La Bellone)
"La chienne de Naha" de Caroline Lamarche  (Gallimard), par Anne Alvaro  (samedi, 15h30, La Bellone)
"La liseuse" de Paul Fournel (P.O.L.), par Frédéric Dussenne (dimanche, 11h, Riches-Claires)
"Kosaburo, 1945" de Nicole Roland (Actes Sud), par Christelle Cornil (dimanche, 17h, Arthis), lire aussi un message précédent http://lu-cieandco.blogspot.be/2012/04/lemu-par-nicole-roland.html



Les "Exclusives"
En avant-goût des prochaines rentrées littéraires.  :
"Les cruelles étoiles de la nuit" de Kjell Eriksson (Gaïa, en librairie et des extraits d'un livre à paraître), par Bernard Yerlès (samedi, 17h, La Bellone)
"Congo", de David Van Reybrouck (Actes Sud, 12 septembre 2012), par Ben Hamidou (dimanche, 11h, Passa Porta)
"Citoyen Park", de Charly Delwart (Seuil, 23 août 2012), par Yannick Renier (dimanche, 14h, La Bellone)
"Ziyan", de Hakan Günday  (Galaade, début 2013), par Simon Wauters (dimanche, 15h30, Arthis)

Les "Impertinentes"
Trois lectures pour faire swinguer tous les zygomatiques :
"Une Collection très particulière", de Bernard Quiriny (Seuil), par Angelo Bison (dimanche, 14h, Arthis)
"La maison des célibataires", de Jorn Riel (10/18) par  Dominique Pinon (dimanche, 15h30, La Bellone)
"Mes Prix littéraires", de Thomas Bernhard (Folio), par Jacques Mercier (dimanche, 17h, La Bellone)




Les "Traverses"
Une littérature des marges d’auteurs écorchés vif.
"Une femme avec personne dedans" de Chloé Delaume (Seuil), par elle-même (samedi, 19h, La Bellone)
"Au Bord du gouffre" et "Spirale", de David Wojnarowicz (Le serpent à plumes et Laurence Viallet), par Joffrey Verbruggen (Samedi 20h30, La Bellone)

Sans oublier les écritures numériques, les ponts entre français et néerlandais, les Microfictions, les "Savoureuses", le slam, les lectures jeunesse, les rencontres, les dédicaces.

Bref, pour avoir les plans, les calendriers, et tout le reste, c'est ici www.lemarathondesmots.be

Aucun commentaire:

Publier un commentaire