Nombre total de pages vues

samedi 17 mai 2014

LC lèbre les 40 ans de la collection Fiction & Cie

Le logo de la collection.

Hier soir, vendredi 16 mai, on célébrait à Passa Porta les 40 ans de la célèbre collection "Fiction & Cie", créée en 1974 par Denis Roche aux Editions du Seuil. Quatre mois avant l'anniversaire officiel à Paris!

On eut un plateau francophone panaché avec l’écrivain suisse Bernard Comment qui dirige la collection depuis dix ans, deux de ses auteurs, le Belge Charly Delwart ("Circuit", "Citoyen Park") et la Française Maryline Desbiolles ("Ceux qui reviennent"). Les trois étaient interrogés par Laurent Moosen, qui dirige le Service de la Promotion des Lettres de la FWB.

La soirée a été l'occasion de retracer un bout de l'histoire de cet excellent catalogue littéraire sans a priori. On y trouve aussi bien "La vie sexuelle de Catherine M." que "Les Eblouissements" de Pierre Mertens, les "Fragments" de Marylin Monroe que le livre de Lou Reed.

De découvrir quelques anecdotes, dont celle de sa création. Denis Roche avait proposé cette nouvelle collection aux divers comités du Seuil, rappelle Bernard Comment. Avis négatifs partout... "Personne n'en veut? On la fait", a alors dit son créateur.
Celle de la passation de "pouvoir". Dans un café, en suggestion de Denis Roche à Bernard Comment, sans explication ni accompagnement - heureusement, le nouveau patron connaissait beaucoup d'écrivains de fiction à France Culture.
Celle de la genèse du livre de Marilyn Monroe: à un dîner en l'honneur de Lou Reed, grand ami de Bernard Comment.
D'apprendre que Jean-Luc Benoziglio est "dans le premier et dans le deuxième étage de la fusée". Comprenez qu'il a été publié par Denis Roche et par Bernard Comment.
De réfléchir au sens du logo de la collection mythique, ce promeneur volontaire.

Il a aussi été échangé sur l'opinion de Will Self à propos du roman. Hier soir, les trois auteurs présents étaient catégoriques: le roman ne mourra pas et il est un genre à toujours réinventer.

Quant à la collection jubilaire, voici ce qu'en dit son actuel directeur, Bernard Comment.
"Fiction & Cie" est une terre d’accueil et d’audace. On y trouve des romans, des nouvelles, des récits, des essais, des inédits et des premières publications, des œuvres complètes, plein d’aventures éditoriales qui ont marqué leur temps et ne se périment pas.
On aurait pu remettre en place 40 titres. On préfère miser sur la nouveauté. La rentrée de septembre sera forte. Et en ce début 2014, on a été très heureux de faire découvrir le nouveau Maryline Desbiolles, "La vie au ralenti" de la norvégienne Kjersti Skomsvold, la suite de Frédéric Werst, l’"Épilogue" de Gérard Genette, le premier roman de Julien Decoin, et bientôt celui de Raphële Eschenbrenner. Et quelques rééditions quand même, parce qu’elles font sens. La trilogie rwandaise de Jean Hatzfeld, réunie pour la première fois sous une même couverture, le formidable texte de Viviane Forrester sur Van Gogh. Une édition collector du livre qui a le plus fait événement, "La vie sexuelle de Catherine M.". Et en septembre, la trilogie équatoriale de Patrick Deville, ce grand auteur qui a enfin trouvé le public qu’il mérite.
Bref, on continue d’y croire. Et on est d’attaque.


Bref, une belle soirée littéraire, une nouvelle fois. Dommage que les amateurs de littérature ne soient pas davantage à ces rendez-vous agréables et nourrissants.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire