Nombre total de pages vues

vendredi 9 mai 2014

LC100IE très bruxelloise aux Halles

Prononcez le mot "statistiques", et vous aurez des sursauts d'angoisse chez 100 % des anciens étudiants universitaires, ainsi que de gros soupirs dans 99% de la population, le seul pour cent  réjoui par l'évocation du mot étant formé de statisticiens.

Ce sont pourtant les statistiques 2012 de la ville de Bruxelles, ou du moins de ses habitants, qui sont au cœur de la formidable pièce "100% Brussels", de Rimini Protokoll, qui se joue jusqu'à dimanche aux Halles de Schaerbeek dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts.

"100 % Brussels" est à voir sur scène et sur l'écran. (c) Catherine Antoine.

Rimini Protokoll a fait une fois pour toutes lors de ses spectacles le choix de rassembler sur scène des personnes qui jouent leur propre rôle. Pour "100 % Brussels", la 26e ville passée à leur moulinette, les créateurs ont réuni 100 Bruxellois représentatifs des statistiques établies pour l'année 2012 à propos  du 1,2 million d'habitants de la ville. Les critères sont le sexe, l'âge, le lieu de résidence, la nationalité, le composition de famille, la langue, la situation professionnelle...

En réalité, ils sont 105 à évoluer sur la vaste scène des Halles de Schaerbeek, car tous les habitants ne sont pas officiellement enregistrés. C'est le cas de diplomates, d'étudiants étrangers, d'expatriés, c'est celui des immigrants sans-papiers, des demandeurs d'asile.

Quand la pièce commence, les 105 apparaissent chacun à leur tour et se présentent brièvement - on en apprend davantage sur chacun dans la brochure qui accompagne le spectacle. Des jeunes, des vieux, des garçons, des filles, des hommes, des femmes... Tout de suite, on est happé par ce kaléidoscope qui parle au nom de chacun. Ou au nom de tous?

Les acteurs se déplacent selon les thèmes qui s'affichent. (c) Anne Vijverman.

Hassan Wali, un des derniers à apparaître dans la pièce, est un des réfugiés Afghans demandeurs d'asile, installés à l'église du Béguinage. Il a aussi été un des derniers à rejoindre le projet de Rimini Protokoll qui entend faire de l'actualité, et de la politique à quelques jours des élections. C'est plutôt réussi.

Ensuite, les acteurs viennent dire ceci ou cela. On entendra ainsi le souhait d'Hassan d'être "Premier ministre de la Belgique"! Puis, ils miment les statistiques, traversant la scène mille fois pour composer les groupes représentant les chiffres. Quelle façon éloquente et efficace de découvrir les statistiques! Tous les sujets sont abordés de cette excellente façon visuelle. Les acteurs se couchent notamment selon les heures de la nuit où ils dorment ou miment leurs activités durant la journée. Evidemment, il y a les exceptions de ceux qui vivent la nuit et dorment le jour. Tout est montré, à chacun de trouver les repères.

Hassan et les 104 personnes jouant leur propre rôle, du petit bébé à la doyenne affichant fièrement ses 92 ans, brossent un formidable portrait de la capitale de la Belgique et de l'Europe. Puzzle mouvant dont les éléments vont et viennent selon les innombrables questions abordées.  Cette réjouissante chorégraphie, assortie de textes en français, néerlandais et anglais, suscite l'adhésion du public, venu en nombre et enthousiaste. Le Bruxellois est capable de s'entendre dire quelques vérités en face. D'apprécier cet instantané de sa ville. De peut-être réfléchir avant de voter...

Pour se rendre compte de la nature du spectacle, regarder cette excellente vidéo de présentation.

Convaincu? Il ne reste plus que quatre représentations de "100 % Brussels"!
Vendredi 9 mai à 20 h.
Samedi 10 mai à 17 et 20 h.
Dimanche 11 mai à 15 h.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire