Nombre total de pages vues

lundi 23 février 2015

La littérature et notre temps à Passa Porta

Attendre deux ans, c'est long.
"Cela dépend quoi", grinceront certains.
Mais attendre deux ans l'impeccable Festival Passa Porta, c'est long.
C'est pourtant le temps qui s'écoule entre deux de ses éditions.
Le temps est justement le sujet du prochain festival, le cinquième, qui se déroulera en divers lieux de Bruxelles, du jeudi 26 mars au dimanche 29 mars.
Le thème choisi est "Now & Then", qu'on peut comprendre comme "la littérature et notre temps".

En résumé, trois soirées littéraires sont programmées les jeudi, vendredi et samedi soirs, et deux parcours, l'un adulte, l'autre jeunesse, proposés le dimanche toute la journée ou les samedi et dimanche. Le tout pour explorer le thème retenu, dans le souci de la littérature et de l'engagement sociétal. Sont attendus à Bruxelles plus de cent écrivains de vingt pays, vingt dessinateurs de BD et quelques auteurs-illustrateurs jeunesse.

Une petite centaine de lectures, rencontres, débats, conférences et animations attendent le public, en quinze langues et en vingt-cinq lieux. Le programme détaillé apparaît sur le site de Passa Porta.

Quatre grandes soirées

JMG Le Clézio. (c) C. Hélie/Gallimard.
Ouverture le jeudi 26 mars avec JMG Le Clézio, suffisamment rare pour qu'on s'en pourlèche déjà les doigts (Bozar, 20 heures).

La rencontre avec le Prix Nobel de littérature 2008 sera animée par Jean-Luc Outers. Elle sera précédée par le discours d'ouverture du festival, composé par David Van Reybrouck cette année.

Temps composés avec Nancy Huston et Dany Laferrière le vendredi 27 mars qui ont chacun écrit à leur manière sur le temps (Botanique, 20 heures). Jérôme Colin les fera dialoguer tandis que Nicolas Michaux (ex-Eté 67) proposera notamment les deux morceaux que les derniers livres des écrivains lui ont inspirés.

Nuit de la nouvelle le samedi 28 mars avec les écrivains français  Christine Angot et  Régis Jauffretirlandais Kevin Barry, britannique Michel Faber, russe Ludmilla Petrushevskaya, néerlandais A.L. Snijders et belge Annelies Verbeke qui a écrit une nouvelle pour la soirée. Des histoires courtes pour un longue nuit, accompagnée en musique par An Pierlé. (Flagey, 20 heures).

Ian McEwan. (c) Joost van den Broek.
Clôture le dimanche 29 mars avec l’écrivain britannique Ian McEwan qui sera interrogé par Annelies Beck (Bozar, 18 h 15).


 




Deux parcours 

J'y reviendrai plus en détails plus près dans le temps de l'événement.
Pour les adultes, le dimanche 29 mars de 10 à 19 heures, dont un parcours littéraire pour aveugles et malvoyants.
Pour les kids, nouveauté 2015, les samedi 28 et dimanche 29 mars, en plusieurs tranches d'âge.

Trois apéritifs

Le lundi 9 mars à 20 heures à Passa Porta, entretien sur "Qu'est-ce que le temps?". Barbara Cassin et Marc Augé répondront aux questions de Laurent de Sutter.

"samen lezen" @ passa porta, soit trois séances d’initiation à la littérature internationale

Le jeudi 12 mars à 20 heures à Passa Porta, présentation du livre "Les présents de l'écriture" (Les Impressions nouvelles/Passa Porta, 256 pages, 15 euros, en français ou en néerlandais), une formidable anthologie marquant les dix ans d'existence de Passa Porta. Textes et entretiens d'exception à propos d'une littérature qui donne à penser, à s'ouvrir et à débattre.

Un petit test

Rendez à l'auteur sa phrase.

"Trente ans, la durée de vie d'une vache."

 "L'art est bien la seule tentative de réponse sérieuse à l'angoisse de l'homme face à ce monstre insatiable qu'est le temps."

"We don’t have much time. Not many years. Either we start living again, really living, or we give up and accept it’s misery from here to the end."

 "La vraie littérature est un passeport entre les individus et les cultures; mais pour que ce passeport soit valide, pour que grâce à lui on puisse franchir les frontières que dresse le pouvoir, la vraie littérature doit être au préalable autre chose: une parole rebelle."

"Het verleden! De geschiedenis! Ik ben er dol op, maar soms vrees ik dat ze alleen een blok zijn aan ons been.”

"Le trauma n’est pas une mauvaise passe, c'est une impasse, une chose qui ne passe pas. En lui le temps se fige. Répétons: le trauma reste à jamais dans le présent."

"Le temps grossit comme un chou et ses feuilles sont très serrées, on ne peut les séparer sans les casser."

"Mое время, ночь, свидание со звездами и с Богом."
"Time is night. This is my time of peace, of conversation with deity and stars."

"De tijd van het vervulde moment is een klok zonder wijzers."

"Wenn es so ist, dass wir nur einen kleinen Teil von dem leben können, was in uns ist – was geschieht mit dem Rest?"

"Given that we can live only a small part of what there is in us — what happens with the rest?"


Pascal Mercier
Joke Hermsen
Ludmilla Petrushevskaya
Eugène Savitzkaya
Nancy Huston
Tom Lanoye
Javier Cercas
Ian McEwan
Dany Laferrière
JMG Le Clézio

Réponses: le premier texte est dû à l'écrivain apparaissant en dernière ligne; on remonte donc la liste des auteurs quand on descend dans celle des phrases.

Attendre un mois le Festival Passa Porta, c'est long.
On peut patienter en se rendant à la Foire du Livre de Bruxelles qui s'ouvre ce jeudi 26 février à Tour & Taxis (jusqu'au lundi 2 mars). Le Québec est le pays invité, déléguant notamment Dany Laferrière et Hubert Reeves qu'on retrouvera ensuite à la rue Dansaert.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire