Nombre total de pages vues

mercredi 12 juin 2019

La collection "Bouquins" a quarante ans!

Christian Lacroix a relooké 10 "Bouquins" pour les 40 ans de la collection.

En 1976, l'éminent éditeur Guy Schoeller (1915-2001) se promenait à Londres et tombait dans une librairie sur "Le Capital" de Karl Marx, en deux volumes (Penguin Books). Papier bible et couverture souple en format poche, un défi technique pour l'époque! Let's go, maestro, il fonçait chez l'imprimeur Hazell, Watson & Viney et lui achetait le brevet en exclusivité. La collection "Bouquins" de Robert Laffont était lancée. L'idée de départ en est de proposer des œuvres complètes au format et au prix des livres de poche - elle s'élargira à d'autres champs littéraires ensuite. Le format sera de 19,8 cm sur 13,2, le caractère sera le Times, le nombre de pages aux environs de 1.000. Les premiers titres de ce qui visait à être "la bibliothèque idéale de notre temps", selon les mots de son créateur, sortiront en 1979 - Jean d'Ormesson, un de ses auteurs phares, raffinera la définition en "la bibliothèque idéale de l'homme cultivé de notre temps" . Guy Schoeller dirigera jusqu'à sa mort sa "Pléiade du pauvre", forte et singulière. Elle aura été sa dernière et sa plus longue aventure éditoriale. La collection sera ensuite dirigée par Daniel Rondeau, élu la semaine dernière à l'Académie française, et depuis 2008, par Jean-Luc Barré.
Guy Schoeller avait déjà créé le Livre de Poche pour Hachette en 1953, puis, en 1973, amené le "Quid" de Dominique Frémy chez Robert Laffont. Sa collection "Bouquins" sera également copiée. Par "Omnibus" aux Presses de la Cité, par "Quarto" chez Gallimard et par "La Pochothèque" au Livre de Poche.
Passé célébrer l'anniversaire de la collection "Bouquins" à Bruxelles, Jean-Luc Barré a expliqué qu'il voulait, à l'image du fondateur, que la collection "ait de l'audace, de l'impertinence et présente de la diversité". En quarante ans, plus de 600 titres ont été imprimés dont la moitié sont des inédits. Des achats de droits, du domaine public, des traductions de dictionnaire étrangers, des anthologies, des classiques et des rééditions... Les trois sections des débuts sont rapidement passées à six: "Dictionnaires et ouvrages de référence", "Histoire et essais", "Littérature et poésie", "Littérature populaire, aventure et policiers", "Musique" et "Voyages".

Les quarante ans de "Bouquins" sont marqués par l'édition collector en tirage limité de dix volumes notoires illustrés par Christian Lacroix: "Dictionnaire des symboles", de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant (750.000 exemplaires vendus, le record de la collection), "Journal intégral", de Matthieu Galey, "Le Livre des superstitions", d'Éloïse Mozzani, "Œuvre érotique", de Pierre Louys, "Œuvres", de Françoise Sagan, "Œuvres complètes - correspondances", d'Arthur Rimbaud, "Œuvres complètes", de Khalil Gibran, "Pour tout l'or des mots", de Claude Gagnière, "Tout l'opéra", de Gustave Kobbé (200.000 exemplaire vendus) et "Œuvres complètes, de Paul-Jean Toulet.


Le dernier titre actuellement paru dans la collection quadragénaire est "Le voyage en Belgique", de Patrick Corillon (Robert Laffont, "Bouquins", 1088 pages). L'auteur est un artiste plasticien francophone né en 1956 à Knokke et vivant depuis quarante ans entre Liège et Paris. Il a défini sept axes pour son anthologie afin d'évoquer la Belgique, sa Belgique, "mosaïque de cultures" et "moteur de l'Europe". "Pour moi", précise-t-il, "l'âme de la Belgique est sa frontière intérieure, linguistique". A lire en intégralité ou à picorer de ci, de là, selon l'inspiration. L'ouvrage est riche et sa conception ménage de nombreuses et bonnes surprises.

Si l'éditeur a préféré résumer la Belgique en couverture par une maison typique de la ville de Bruges, l'anthologie réunit des textes sur la Belgique entre 1830, date de sa création, et 1970, début de l'Etat fédéral. Points de repère subjectifs pour un voyage dans l'imaginaire de ce pays à deux, voire trois langues. Particularité qui suppose et impose une certaine souplesse, analyse l'auteur. "Le voyage en Belgique" propose sept axes successifs: "Terre promise", la naissance d'un pays longtemps couvé par d'autres, "Voyages extatiques" ou les écrits mystiques des béguines,  "Voyages romantiques", terre d'asile de nombreux réfugiés, "Terre de brumes" permettant la naissance du symbolisme, "Terre de charbon", une nouvelle main-d'œuvre pour les mines d'hier devenues des terrils aujourd'hui, "Terre de mots" ou les chemins de traverse de nombreux artistes, et "Champs de bataille" avec "s" à "champ" vu le cours de l'histoire et comment les artistes se les sont appropriés.

Patrick Corillon.
"J'ai fait ce livre grâce à François Rivière qui est un amoureux de la Belgique", explique Patrick Corillon. "J'ai porté un regard périphérique sur la Belgique. Moi-même, de par mon métier, j'y ai un pied dedans, un pied dehors. Je suis issu d'une famille qui aime l'histoire et la littérature. Mon moteur a été l'introspection: qu'est-ce qu'une communauté d'hommes sans nationalisme? Le livre n'est pas mon terrain mais je voulais faire le point sur cet imaginaire commun, faire un voyage au centre du moi. J'ai parcouru la Belgique de long en large et de haut en bas. J'ai découvert des mondes clos mais ouverts. J'ai préféré rassembler plutôt que séparer, tenter de rendre compte de la complexité." But largement atteint.
On se souviendra que Patrick Corillon est aussi l'auteur de la trilogie jeunesse "Le diable abandonné" publiée chez MeMo (2007, 2008, 2010).

Mes 40 "Bouquins" préférés (en vrac)

Tom Wolfe, "Le bûcher des vanités, Un homme, un vrai"
Jacqueline de Romilly, "Emerveillements"
Jean Loup Chiflet, "Le bouquin de l'humour involontaire"
Claudine Grammont, "Tout Matisse"
Françoise Michaud-Fréjaville, Philippe Picone, Adeline Rucquoi, "Le voyage à Compostelle"

Brigitte Leal, "Dictionnaire du cubisme"
Machiavel, "Le Prince"
Colette, "Romans, récits, souvenirs", coffret de 3 tomes
Jeanyves Guérin, "Dictionnaire Albert Camus"
François Rivière, "Les chefs-d'œuvre de la littérature de jeunesse"

Jacques Lacarrière, "Méditerranée"
Giacomo Casanova, "Histoire de ma vie", tomes 1, 2 et 3
Gustave Flaubert, "Madame Bovary, L'éducation sentimentale, Bouvard et Pécuchet, Dictionnaire des idées reçues, Trois contes"
Simon Leys, "La mer dans la littérature française"

Rudyard Kipling, "Voyages"
Hubert Reeves," La Terre et les Hommes"
Charles Dantzig, "Les écrivains et leurs mondes"
Bret Easton Ellis, "Œuvres complètes", coffret de 2 volumes
Edgar Allan Poe, "Contes, Essais, Poèmes"

Mark Twain, "Les aventures de Tom Sawyer"
François Xavier Testu, "Le bouquin des méchancetés"
Jean-Baptiste Baronian, "Dictionnaire Rimbaud"
Michka Assayas, "Le nouveau dictionnaire du rock"
Edmond et Jules de Goncourt, "Journal", tomes 1 à 3

Jack London, "Romans maritimes et exotiques"
Jean Tulard, "Le nouveau guide des films", tomes 1 à 5
Salah Stétié, "En un lieu de brûlure"
Pauline Peretz, "New York"
Comtesse de Ségur, tomes 1 à 3

Mohammad Ali Amir-Moezzi, "Dictionnaire du Coran"
Pierre Grimal, "Rome et l'amour"
Dino Buzzati, "Œuvres" tomes 1 et 2
Primo Levi, "Œuvres"
Anne et Charlotte Brontë, "Romans", tomes 1 et 2

Lewis Carroll, "Œuvres complètes", tomes 1 et 2
William Shakespeare, "Œuvres complètes", coffret de 2 tomes (édition bilingue)
Michel Baridon, "Les jardins"
Simon Leys, "Essais sur la Chine"
Homère, "L'Iliade, L'Odyssée"


L'ensemble de la collection "Bouquins" se trouve ici.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire