Nombre total de pages vues

lundi 2 septembre 2019

Le prix du roman Fnac 2019 dit une femme inuit

Bérangère Cournut.

C'est donc Bérengère Cournut qui est la lauréate du Prix du Roman Fnac 2019 (lire ici) pour son roman "De pierre et d'os" (Le Tripode, 219 pages, en librairie depuis le 29 août). La moins connue sans doute des quatre finalistes (de sexe féminin, rappelons-le) de cette dix-huitième édition. Le Prix lui sera remis le vendredi 20 septembre lors de l'inauguration du Salon Fnac (Halle des Blancs Manteaux, Paris IV, 20, 21 et 22 septembre) par l'invité d'honneur, l'Américain Bret Easton Ellis. Le seul roman que Le Tripode édite en cette rentrée littéraire 2019.

"Les Inuit sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l'Arctique depuis un millier d'années. Jusqu'à très récemment, ils n'avaient d'autres ressources à leur survie que les animaux qu'ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit. Ils partagent leur territoire immense avec nombre d'animaux plus ou moins migrateurs, mais aussi avec les esprits et les éléments. L'eau sous toutes ses formes est leur univers constant, le vent entre dans leurs oreilles et ressort de leurs gorges en souffles rauques. Pour toutes les occasions, ils ont des chants, qu'accompagne parfois le battement des tambours chamaniques."
Ainsi est présenté "De pierre et d'os",  roman sur le peuple inuit et plus particulièrement sur Uqsuralik, une jeune femme inuit qui se voit séparée de sa famille lors d'une fracture de la banquise, et est contrainte de rencontrer d'autres êtres vivants, hommes, animaux, créatures, pour survivre au froid polaire et à la pénombre, de Bérengère Cournut, née en 1979, auteure déjà de plusieurs livres:

  • "L'Écorcobaliseur" (roman, Attila, 2008)
  • "Nanoushkaïa" (poésie, L'Oie de Cravan, 2009) 
  • Palabres" (roman publié sous le pseudonyme U. M. Espedite avec N. Tainturrier, Attila 2011)
  • "Wendy Ratherfight" (poésie, L'Oie de Cravan, 2013)
  • "Née contente à Oraibi" (roman, Le Tripode, 2017, sur le peuple indien hopi)
  • "Par-delà nos corps" (roman épistolaire, Le Tripode, 2019)
  • "Le Roi de la Lune" (jeunesse, illustré par Donatien Mary, Editions 2024). 

Avec ce roman en immersion dans le monde inuit, écrit à la première personne, en 96 notules plutôt brèves interrompues de poèmes, complété d'un cahier de photos, Bérengère Cournut poursuit sa recherche d'une vision alternative du monde.




Palmarès du prix du roman Fnac
  • 2018 Adeline Dieudonné, "La Vraie Vie "(L'Iconoclaste, lire ici)
  • 2017 Véronique Olmi, "Bakhita" (Albin Michel)
  • 2016 Gaël Faye, "Petit pays" (Grasset)
  • 2015 Laurent Binet, "La Septième Fonction du langage" (Grasset)
  • 2014  Benjamin Wood, "Le Complexe d'Eden Bellwether" (Zulma)
  • 2013 Julie Bonnie, "Chambre 2" (Belfond)
  • 2012 Patrick Deville, "Peste et Choléra"(Seuil)
  • 2011 Delphine de Vigan, "Rien ne s'oppose à la nuit" (JC Lattès)
  • 2010 Sofi Oksanen, "Purge" (Stock)
  • 2009 Yannick Haenel, "Jan Karski" (Gallimard)
  • 2008 Jean-Marie Blas De Roblès, "Là où les tigres sont chez eux" (Zulma)
  • 2007 Nathacha Appanah, "Le Dernier Frère" (L'Olivier)
  • 2006 Laurent Mauvignier, "Dans la foule" (Minuit)
  • 2005 Pierre Péju, "Le Rire de l'ogre" (Gallimard)
  • 2004 Jean-Paul Dubois, "Une vie française" (L'Olivier)
  • 2003 Pierre Charras, "Dix-neuf secondes" (Mercure de France)
  • 2002 Dominique Mainard, "Leur histoire" (Joëlle Losfeld)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire