Nombre total de pages vues

mercredi 11 décembre 2019

Enfin, un Goncourt pour Amigorena, le Belge!


Hier, 10 décembre 2019, centenaire du Prix Goncourt à Marcel Proust, le Choix Goncourt de la Belgique 2019 était attribué à Santiago H. Amigorena pour "Le Ghetto intérieur", son dixième roman chez P.O.L. Un deuxième choix étranger pour l'auteur déjà choisi en Roumanie, mais candidat malheureux des prix littéraires puisque ses nombreuses sélections ne lui ont pas valu de prix.

Le jury était composé de quarante jeunes, représentants de dix universités (UCLouvain, Université Libre de Bruxelles, Université de Liège, Université de Mons, Université de Namur, Université Saint-Louis, KU Leuven, Université d'Anvers, Université de Gand, Vrije Universiteit Brussel) et dix hautes écoles (Odissee Hogeschool, Karel de Grote Hogeschool, Arteveldehogeschool , HENALLUX, HoGent, HEPL (Haute-Ecole de la Province de Liège), HELMO (Haute Ecole Libre Mosane), HEL (Haute Ecole Liège), HEPHC (Haute Ecole Provinciale de Hainaut Condorcet), HEG (Haute Ecole Galilée))  belges, francophones et néerlandophones.

La deuxième sélection du Goncourt attend les jurés à la Résidence de France.

Ils étaient les porte-voix de plus de deux cent cinquante étudiants qui ont participé à l’opération en lisant les neuf romans de la deuxième sélection Goncourt en neuf semaines. Dans chaque université et haute école, les étudiants volontaires, encadrés par un professeur référent, ont créé un groupe de lecture et désigné deux délégués.

Les jurés délibèrent à la Résidence de France à Bruxelles.

Les étudiants ont plébiscité le récit de l'auteur pour son originalité dans le traitement d'un sujet historique souvent évoqué mais raconté ici du point de vue d'un personnage qui se situe hors d'Europe. Ils ont relevé l'actualité de ce sujet historique, dans une période marquée par les conflits de par le monde, qui voit aussi des populations fuir leur pays et s'inquiéter du sort de leurs proches dont ils restent sans nouvelles. Les étudiants ont beaucoup apprécié l'évocation du thème de l'identité par l'auteur et le style accessible du livre.

Santiago H. Amigorena est ainsi le quatrième lauréat du Choix Goncourt de la Belgique. Une deuxième place a été attribuée à Nathacha Appanah pour "Le ciel par-dessus le toit" (Gallimard).

Reconnu officiellement par l'Académie Goncourt comme un des vingt Choix Goncourt à l'étranger, ce prix littéraire étudiant a été créé en 2016 par l'Ambassade de France en Belgique, Passa Porta (la maison internationale des littératures à Bruxelles), l'Agence universitaire de la Francophonie en Europe de l'Ouest et l’Alliance Française Bruxelles-Europe. Santiago H. Amigorena sera invité au printemps 2020 à Passa Porta (Bruxelles) pour recevoir son prix et rencontrer les étudiants.

Pour lire le début du livre "Le ghetto intérieur", c'est ici.

Présentation de l'éditeur: "Buenos-Aires, 1940. Des amis juifs, exilés, se retrouvent au café. Une question: que se passe-t-il dans cette Europe qu'ils ont fuie en bateau quelques années plus tôt? Difficile d'interpréter les rares nouvelles. Vicente Rosenberg est l'un d’entre eux, il a épousé Rosita en Argentine. Ils auront trois enfants. Mais Vicente pense surtout à sa mère qui est restée en Pologne, à Varsovie. Que devient-elle? Elle lui écrit une dizaine de lettres auxquelles il ne répond pas toujours. Dans l'une d'elles, il peut lire : "Tu as peut-être entendu parler du grand mur que les Allemands ont construit. Heureusement la rue Sienna est restée à l'intérieur, ce qui est une chance, car sinon on aurait été obligés de déménager." Ce sera le ghetto de Varsovie. Elle mourra déportée dans le camp de Treblinka II. C'était l'arrière-grand-mère de l'auteur.
Santiago H. Amigorena raconte le "ghetto intérieur" de l'exil. La vie mélancolique d'un homme qui s'invente une vie à l'étranger, tout en devinant puis comprenant la destruction de sa famille en cours, et de millions de personnes. Vicente et Rosita étaient les grands-parents de l'auteur qui écrit aujourd'hui: "Il y a vingt-cinq ans, j'ai commencé un livre pour combattre le silence qui m'étouffe depuis que je suis né". Ce roman est l'histoire de l'origine de ce silence.


Pour lire le début du livre "Le ciel par-dessus le toit", c'est ici.


Choix des autres Goncourt à l'étranger 2019 
Les choix étrangers portant sur les sélections 2018 ne figurent pas ici, pas plus que ceux qui, basés sur les livres 2019, seront établis au printemps 2020 (on peut les trouver ici).
Pour les autres, les voici.

  • Pologne: Louis-Philippe Dalembert, "Mur Méditerranée" (Sabine Wespieser)
  • Roumanie: Santiago H. Amigorena, "Le ghetto intérieur" (P.O.L)
  • Suisse: Louis-Philippe Dalembert, "Mur Méditerranée" (Sabine Wespieser)
  • Espagne: Jean-Paul Dubois, "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" (L'Olivier) 
  • Royaume-Uni: Jean-Paul Dubois, "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" (L'Olivier) 
  • Orient: verdict le 17 décembre



Aucun commentaire:

Publier un commentaire