Nombre total de pages vues

mercredi 1 juillet 2015

Le magazine Initiales se met en marche


Initiales, c'est une association de libraires indépendants, trente-sept en France et deux en Belgique (Livre aux trésors à Liège et Point Virgule à Namur, mais une enseigne bruxelloise se tâte, me dit-on). Ils "souhaitent réaffirmer le rôle essentiel du livre comme outil de connaissance, de réflexion et de liberté et affermir dans la diversité sa présence dans la vie culturelle", expliquent-ils sur leur site.

Ces hommes et ces femmes dynamiques et passionnés défendent le livre qu'on aime et son corollaire, la librairie indépendante, de mille manières. A la fois collectivement au sein de leur réseau (partage de coups de cœur, etc.) et chacun à sa façon dans sa librairie (expos, rencontres, etc). A leur actif, dossiers thématiques, prix littéraires, revue bibliographique, nouvelles inédites d'écrivains et, maintenant, un magazine qui paraîtra trois fois par an et s'intitule... "Initiales".

Tiré à 8.500 exemplaires sur beau papier distribués dans les librairies Initiales ou téléchargeable sur le site, le premier numéro de 44 pages attire le regard par sa belle mise en page. Waw! le vert fluo pour le dossier au sujet intriguant: "Marcher parmi les livres". Sait-on assez que la marche est présente au cours de toute l'histoire de la littérature? Hé oui, déjà Homère présentait un aède itinérant. Plus proche de nous, Rousseau défend l'idée de marcher pour penser. Et Flaubert celle de partir loin et de rentrer tard.

Ce dossier estival présente une sélection de trente livres, tous en rapport avec la marche. Des romans, des récits, des essais, une bande dessinée. Piétons des villes et vagabonds des champs, marcheurs de l'extrême ou au long cours. Rien à redire sur ces choix, excellents et agréablement présentés à raison de deux par page. Rien à redire sauf que, et même si on sait que toute liste d'ouvrages suscite le réflexe de penser tout de suite à ceux qui n'en sont pas, il n'y a aucun auteur de sexe féminin dans les "marcheurs". Dingue, non? Alors qu'à mon humble avis, Alix de Saint-André et son "En avant, route!" (Gallimard, 2010, Folio, 2011) sur ses trois marches vers Saint-Jacques de Compostelle y aurait eu sans peine sa place. Et pourquoi une bande dessinée et pas d'album jeunesse? "Promenade au parc" d'Anthony Browne (Duculot, 1977, Kaléidoscope, 2013) semblait tout indiqué. Mais c'est pas grave, chacun rebondit comme il veut quand il découvre des titres de livres, variés et bien choisis, je répète.

Pour le reste, le magazine Initiales donne carte blanche à une librairie pour traiter un sujet de son choix. Ici, Atout livre à Paris présente les excellentes éditions Verdier. On trouve encore une rencontre avec l'auteur tchèque Michel Ajvaz, un cahier photos consacré à "Beyond the Forest", de Marc Wendelski chez Yellow now, un choix de lectures pour tous âges et une interview au ton inhabituel, Léonor de Recondo dans cette livraison. Bref, il y a de quoi lire! Et on attend le second numéro.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire