Nombre total de pages vues

vendredi 24 août 2018

Francis Tabouret, cowboy des mers

Francis Tabouret à la librairie Joli Mai.

Prenons une destination, mettons Fort-de-France dans les Antilles - treize jours de traversée depuis Rouen. Choisissons un mode de transport, tiens, oui, pourquoi pas un porte-conteneurs? Ajoutons-y un jeune gaillard au métier peu connu, convoyeur de chevaux par exemple. Sauf que cette fois, aux huit chevaux habituels s'ajoutent huit taureaux et quinze moutons. A l'arrivée, on a un épatant récit, "Traversée", écrit par Francis Tabouret (P.O.L., 152 pages).

Ce natif du Vaucluse a exercé différents métiers, régisseur de spectacles équestres, chauffeur routier, convoyeur et soigneur d’animaux…, tous ayant en commun le déplacement et les voyages. Arrivé à la trentaine, Francis Tabouret s'est lancé dans l'écriture. Il a publié ses premiers textes dans les revues "Le Tigre", "Papier Machine", "La Moitié du Fourbi". Sorti en début d'année, "Traversée" est son premier livre.

Et quel livre! A la fois récit de voyage, journal de bord, carnet de notes et de réflexions, le tout pareillement passionnant. On passe  une petite quinzaine particulièrement dépaysante à bord du porte-conteneurs le Fort-Saint-Pierre. De la fin septembre au début octobre 2014. Rarement treize jours et treize nuits auront été aussi finement détaillés. D'une plume élégante et précise, Francis Tabouret raconte tout ce qu'il vit, qu'il voit, qu'il ressent, dont il se souvient. Son quotidien à bord bien entendu, et celui des animaux qu'il convoie, la marche du navire, les tâches de l'équipage, sa rencontre avec les deux autres passagers. Il glisse de l'un à l'autre avec une aisance parfaite.

Il nous dit tout, et, curieusement vu le sujet, c'est prenant en diable. L'auteur a le don de nous faire partager ce qui l'intéresse et le ton pour nous scotcher à son expérience de jeune marin, "Notes éparses, petites impressions, monde picoré", écrit-il à propos de son métier. Et c'est justement cette présence qui confère un charme infini à son récit à la première personne, divisé en journées de navigation. Tabouret a autant le sens de l'observation que celui de la formule pour poser sur le papier ce qui passe devant lui, vrombissement des moteurs, défilement du paysage, quotidien en mer, et bien entendu, changement de comportement d'une bête pouvant révéler un début de maladie.

"Traversée" est un récit terriblement riche en informations sur la vie à bord d'un porte-conteneurs, sur le comportement de trois sortes d'animaux et sur les êtres humains dans leur diversité. Une merveille qui attend le lecteur curieux et audacieux. Il ne sera vraiment pas déçu.

Pour lire en ligne le début de "Traversée", c'est ici.

Francis Tabouret sera ce samedi 25 août à Namur (Belgique) à l'occasion de l'Intime festival.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire