Nombre total de pages vues

mardi 7 août 2018

DTPE 19 Lisez jeunesse, riez jeunesse

De tout pour l'été, DTPE.
L'été, le temps de lire, du lourd et du léger, du français et de l'étranger, des romans, des récits, des essais et des BD. L'été, le temps de relire ou de se rattraper aussi.

Rien de tel que de rire en lisant aux enfants. Sélection.


Parler le plutonien. (c) l'école des loisirs.

Apprendre le plutonien


Le plein de Blorg
Matthieu Sylvander
Perceval Barrier
l'école des loisirs
Mouche, 56 pages

Misère! Alors que la jeune Ninon garde la ferme de ses grands-parents partis faire les courses, un vaisseau spatial y atterrit... Ce qui donne lieu à mille discussions entre les animaux. Les choses se compliquent lorsque le module s'ouvre et que des créatures en sortent et se mettent à parler en plutonien (alphabet en postface). Que veulent-ils dire? Que demandent-ils? Quoi? Ils veulent détruire la Terre dans une heure et ils ont besoin de faire le plein de blorg? Ce serait facile si on savait ce qu'est le blorg.
Un petit roman hilarant avec des animaux qui parlent bien, une Ninon qui ne s'en laisse pas compter, de savoureux dialogues avec ces Plutoniens qui s'appellent tous Jean-quelque chose et une finale totalement inattendue. Encore une merveille de livre signée du duo gagnant Matthieu Sylvander et Perceval Barrier (lire ici, ici et ici). Pour lecteurs débutants.

Le début du roman. (c) l'école des loisirs.


La bande à Coco


Mimi commande
Christophe Nicolas
Anouk Ricard
Les fourmis rouges
32 pages
Ouin-ouin Chagrin
Christophe Nicolas
Anouk Ricard
Les fourmis rouges
32 pages



Membre de la Douzou team au Rouergue, Anouk Ricard fait aussi partie du top 25 des Françaises les plus drôles décerné par le magazine GQ. C'est dire si elle s'y connaît en matière de poilade. Avec Christophe Nicolas, elle crée la "Bande à Coco", dont voici les créatures trois et quatre (après "Coco Bagarre" et "Princesse Caca").

"Mimi commande". (c) Les fourmis rouges.
"Mimi commande" donne le ton dès la couverture: avec Mimi, on ne rigole pas, c'est la demoiselle qui commande! Enfin, c'est ce qu'elle voudrait bien. Car ni Jojo, ni Princesse, ni Coco ne semblent prêts à l'écouter, ce qui déclenche des torrents de larmes chez Mimi. Le trio est de bonne volonté mais Mimi est trop carrée pour ne pas susciter l'hilarité, y compris celle du lecteur et de la lectrice régulièrement pris à partie dans cette histoire hilarante.

"Ouin-Ouin chagrin". (c) Les fourmis rouges.
"Ouin-Ouin chagrin" est tout aussi explicite dès la couverture: le rose personnage va pleurer beaucoup, se montrer inconsolable, user des centaines de mouchoirs, enchaîner les expériences plus attristantes les unes que les autres mais se laissera en finale consoler par ses potes et par ses lecteurs-lectrices.

L'impertinence de la Bande à Coco est une merveille d'observation fine de l'enfance, sans aucune moquerie mais avec un sens certain de la réalité. Les dessins malicieux et le texte joliment tourné et sonnant agréablement à l'oreille se conjuguent à merveille pour nous faire rire. Dès 3 ans.


Farceuse, cette langue rouge


J'ai perdu ma langue
Michaël Escoffier
Sébastien Mourrain
Seuil Jeunesse
28 pages carton

Variation sur un thème connu: as-tu perdu ta langue? Où est donc passée la langue de l'enfant qui raconte l'histoire? Elle a disparu subitement quand, la veille, il mangeait tout simplement une glace.

L'aide du policier. (c) Seuil Jeunesse.
Cet album tout carton conte avec une très amusante fantaisie sa longue recherche. Chaque double page comporte une étape que détaille un texte écrit en grandes lettres cursives bleues, prolongé par une image dépouillée, elle aussi, dans laquelle se détache la petite langue égarée, toute rouge. A chacun de comprendre, sans donner sa langue au chat, car la fofolle prend mille allures: casque de policier, gâteau, baignoire, fleur... Une fantaisie sympathique et très drôle dont la chute inattendue fera rire les petits tout en leur ayant offert une agréable promenade entre les formes et les mots. Dès 2 ans.


Qui cherche-t-on, au fond?


Don Romualdo
Margarita Del Mazo
Natascha Rosenberg
traduit de l'espagnol par Laura Ciezar
P"titGlénat
36 pages

L'album commence de façon classique: il nous présente Don Romuldo chez lui et puis durant sa journée dont chaque épisode nous est présenté. Il sort de chez lui, traverse la rue, prend l'autobus, travaille, mange un peu parce qu'il est nerveux. Il a en effet rendez-vous avec une demoiselle! Tout cela est bien mignon mais qui est Don Romualdo?

En réalité, il est caché dans les images qui débordent de personnages, et ce n'est qu'en lisant l'histoire jusqu'au bout qu'on parviendra à l'identifier!  Il faudra alors vite relire tout le livre pour le débusquer partout où il se trouvait et retrouver tous les indices qui l'indiquaient! L'idée est très amusante et les illustrations fort agréables à regarder. Dès 3 ans.

Pour lire les premières pages de l'album, c'est ici.

Où est Don Romualdo? (c) p'titGlénat.


Etre super heureux


Mon feel good book
Françoize Boucher
Casterman
120 pages

Loin des livres de "développement personnel" tellement à la mode, une série de "90 trucs pour être super heureux et trop zen" particulièrement bien trouvés et drôlement encourageants.
L'humour et la perspicacité de Françoize Boucher (les "Foufous", lire ici) font mouche et font beaucoup rire. Un style direct dans le texte, des illustrations efficaces qui font relativiser et amusent. Pour bons lecteurs.

Pour feuilleter le livre en ligne, c'est ici.

(c) Casterman.


Sans oublier
DTPE 1: "Moria" de Marie Doutrepont (récit, 180° éditions)
DTPE 2: "The t'Serstevens collection" (photos, Husson éditeur/IRPA)
DTPE 3: "La maison à droite de celle de ma grand-mère" de Michaël Uras (roman, Préludes)
DTPE 4: "Le passé définitif" de Jean-Daniel Verhaeghe (roman, Serge Safran éditeur)
DTPE 5: "Ecrire en marchant" de Chantal Deltenre (récit, maelström reEvolution)
DTPE 6: "Encyclopædia Inutilis" de Hervé Le Tellier (nouvelles, Le Castor Astral)
DTPE 7: "Poisson dans l'eau" d'Albane Gellé et Séverine Bérard (jeunesse) et "Trente cette mère - maintenant" de Marcella et Pépée (poésie, Editions Les Carnets du Dessert de Lune)
DTPE 8: "Christian Bérard clochard magnifique" de Jean Pierre Pastori (biographie, Séguier)
DTPE 9: "N'essuie jamais de larmes sans gants" de Jonas Gardell (roman, Gaïa)
DTPE 10: "Terres promises" de Milena Agus (roman, Liana Levi)
DTPE 11: "Peut-être pas immortelle" de Frédéric Boyer et "Deuil" de Dominique Fourcade (poésie et récit, P.O.L.)
DTPE 12: "Maria" d'Angélique Villeneuve (roman, Grasset)
DTPE 13: "Les étrangers" d'Eric Pessan et Olivier de Solminihac (roman, l'école des loisirs)
DTPE 14: "Le chagrin d'aimer" de Geneviève Brisac (roman, Grasset)
DTPE 15: "Je vous embrasse" de Pascale Pujol (roman, Lunatique)
DTPE 16: Partir en vacances avec le Muz
DTPE 17: "La poule Germaine" pour les sept ans de mon blog (texte, Lucien Noullez)
DTPE 18: "Ta vie ou la mienne" de Guillaume Para (premier roman, Anne Carrière)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire