Nombre total de pages vues

vendredi 14 décembre 2018

La revue FiXXIon a interviewé Fantômette


Qui ne connaît pas la "Revue critique de fiXXIon française contemporaine", que j'abrège par facilité en la nommant "FiXXIon"?
Trop de monde sans doute car qui lit une revue scientifique bilingue (français-anglais) associant universitaires et écrivains dans une réflexion sur les formes que prend aujourd'hui la création littéraire française?
Erreur car "FiXXIon" est tout à fait accessible à l'amateur de littérature. Certains thèmes lui parleront évidemment plus que d'autres. Mais comme tout est en ligne et en libre accès (ici), il est facile de s'y retrouver.

Cette revue électronique a été fondée en 2010 par Pierre Schoentjes, professeur de littérature française à l'université de Gand. Elle a la particularité de s'intéresser à la littérature française (France et francophonie) contemporaine, ultra-contemporaine même, celle d'après 1980! Une époque charnière entre le XXe et le XXIe siècle qui apparaît bien visuellement dans son nom. "FiXXIon" accepte les contributions rédigées en français ou en anglais et entend s'ouvrir à un vaste champ d'écrivains et d'approches.

La preuve sans doute dans sa dix-septième livraison qui vient d'être mise en ligne (ici) et a choisi comme thème "Enfances Childhoods". Le numéro a été dirigé par les Françaises Déborah Lévy-Bertherat et Mathilde Lévêque, bien connues en littérature de jeunesse. On y trouve des contributions de Alexandre Seurat, Marie-Odile Ogier-Fares, Bérengère Moricheau-Airaud, Emilie Drouin, Eléonore Hamaide-Jager, Christiane Connan-Pintado, Florence Gaiotti, Michel Bertrand, Jean-Benoit Cormier Landry, Aline Lebel, Louis-Daniel Godin-Ouimet, Laurianne Perzo, Kim Thúy, Antoine Wauters et l'interview de Fantômette par Anne Larue (sommaire complet ici).

Fantômette. (c) Hachette.
Excellente idée que cette interview et la preuve, si elle était nécessaire, que les universitaires savent aussi s'amuser. Je la reproduis ci-dessous, tout en rappelant que tout le numéro, comme tous les précédents, est en accès libre.

Fantômette, créée par Georges Chaulet, a eu 50 ans en 2011. Le premier livre de ses aventures a été publié en 1961, dans la Bibliothèque rose des Editions Hachette, le dernier, le cinquante-deuxième en 2011 (lire ici).








Aucun commentaire:

Publier un commentaire