Nombre total de pages vues

mardi 4 décembre 2018

Toujours plus de monde au Salon de Montreuil


Il y faisait chaud, il y avait plein de monde, plein de bruit, plein de lumières, plein de courants d'air et d'enfants qui courent. Plein aussi d'enfants qui lisent. On en sort fatigué mais on sourit d'apprendre que la trente-quatrième édition du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis (SLPJ) a drainé plus de 179.000 visiteurs, soit 4.000 de plus que l'an dernier et 10 % de professionnels en plus. 179.000 visiteurs en six jours seulement (du 28 novembre au 3 décembre)! Plus de deux fois l'immense cortège qui a circulé dans les rues de Bruxelles le dimanche 2 décembre lors de la manifestation "climat". Et une fréquentation en hausse, indépendamment des manifestations des "gilets jaunes" qui embrasaient divers lieux de Paris.

(c) Eric Garault.

Le Salon, cela a été six jours de rencontres, de lectures, de spectacles et de débats autour du fil rouge "nos futurs", thème 2018. Il a réuni 450 stands d'exposants, invité paritairement 126 créateurs et 126 créatrices et proposé des milliers de livres aux visiteurs, tellement avides parfois de rencontrer leurs auteurs qu'il a fallu organiser des files d'attente aux dédicaces. Très impressionnant aussi, le chiffre de 28.000 scolaires (1.300 groupes au total), 2.000 de plus que l'an dernier, qui ont rencontré livres et auteurs. Les "Pépites" avaient été proclamées le premier jour (lire ici).

Un aspect important du SLPJ est la gratuité d'accès, les mercredi 28, jeudi 29 et vendredi 30 novembre pour tous et en permanence pour les enfants de moins de 18 ans, les habitants de la Seine-Saint-Denis et les demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA. Une aubaine pour les publics familiaux qui est à saluer.

Soutien aux migrants. (c) Eric Garault.

De même, on admire le soutien du Salon à l'association Encrages (ici), très active dans le soutien aux migrants et des précaires, qui a bénéficié d'une très belle visibilité pour toutes ses actions au sous-sol à côté de la très intéressante exposition de l'année. Exposition dont on regrette une fois de plus qu'elle ne se promène pas ailleurs. Par contre, les visiteurs ont pu y découvrir en version sonore, l'alphabet "ABC, l'esprit de la lettre" qui avait été créé par le SLPJ à l'occasion de la Foire de Francfort 2017 (lire ici).

L'exposition "Nos futurs"

"Nos futurs", thème du salon 2018 et de son expo, est à comprendre dans le lien entre passé, présent, et futur. Les lieux s'organisent en cinq espaces consacrés à cinq approches.

"Nos futurs". (c) Eric Garault.


  1. Explorer: contes, mythes et s classiques en tant que sources d'inspiration pour les auteurs, les illustrateurs et les éditeurs de littérature jeunesse, qu'ils revisitent, modernisent et adaptent à leur époque.
  2. Transformer: la littérature jeunesse comme ouverture sur le monde, lieu de débats, à l’image des questions migratoires. Ce grand enjeu humanitaire sera au cœur de la seconde partie de l’exposition, où seront exposées des affiches réalisées par des illustrateurs, pour sensibiliser à l'urgence de la situation.
  3. Initier: l'exposition "ABC, l'esprit de la lettre" est présentée pour la première en France, dans une nouvelle scénographie, à la fois visuelle et sonore.
  4. Composer: Nathalie Choux a imaginé spécialement pour l'exposition un jeu de construction interactif sous forme d'imagier géant à assembler soi-même. 
  5. Lire: espace offrant de nombreux imagiers et abécédaires à feuilleter et lectures.
ABC, l'esprit de la lettre. (c) Eric Garault.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire