Nombre total de pages vues

jeudi 17 mai 2018

Master class avec Mezzo et Mathilde Brosset


"64_page" est cette "revue de récits graphiques", comprenez bande dessinée et illustration, qui avait notamment publié il y a un an un numéro comportant en supplément un nouveau "Trombone illustré" (lire ici).

"64_page" est cette revue qui donne leur chance aux jeunes auteurs en publiant certains des projets (une BD originale de 4 à 8 pages, un autoportrait graphique et un bref texte de présentation) qui lui sont proposés.
Les élus du #12 qui vient de paraître sont Cécile Chainiaux, Marion Sonet, Arcady Picardi, Zoé Bayenet, BastiDRK).
"64_page" est cette revue qui n'oublie pas les talents du passé, Morris, Monique Martin cette fois.
"64_page" est cette revue qui interroge les acteurs du présent, les dessinateurs Mezzo, Julie M, Jorge Gonzalez, Eric Huivel, l'éditeur François Le Bescond dans ce numéro.
"64_page" est cette revue qui suit les grands auteurs de demain, Remedium, Mathilde Brosset (lire plus bas) et d'autres.
"64_page" est cette revue sans faute d'orthographe à son titre, rappel de son lieu de conception, un bistrot sis 64 rue du Page à Bruxelles.

"64_page", enfin, est cette revue qui organise deux Master Class le mercredi 23 mai à 16 heures au Palace (Boulevard Anspach, 1000 Bruxelles), l'une avec Mezzo, l'autre avec Mathilde Brosset. Entrée gratuite mais réservation à faire par mail à 64page.masterclass@gmail.com. Les Master Class seront suivies à 18 heures au même endroit de séances de dédicaces de Mezzo, Mathilde Brosset et les jeunes auteurs du #12.


"64_page" est cette revue que vous pouvez trouver dans votre boîte aux lettres (abonnement ou commande), dans les librairies bruxelloises Brüsel, Filigranes, Slumberland,Tropismes, Wolf, chez Jaune, au Centre belge de la BD,.. à la librairie du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris.


Les grands de demain


Le bout de la ligne
Mathilde Brosset
L'Atelier du poisson soluble
32 pages cartonnées

Pêcher un turbot? Mais quelle bête idée! La preuve dans ce petit album à compter de 1 à 10 qui propose toute une série de sujets bien plus intéressants à ramener au bout de la ligne: 1 baleine, 2 dragons, 3 pieuvres, 4 sirènes... Chaque fois, la scène est joliment mise en scène dans une composition plutôt humoristique qui mélange collages et dessin.

Un joli parcours imaginaire dont le retour sur terre, un bout de caoutchouc fixé à l'hameçon, est l'occasion d'une nouvelle série de propositions fantaisistes. Un album joyeux, joliment réalisé et bien pensé. A partir de 3 ans.

Au bout de la ligne? (c) Atelier du poisson soluble.

On peut feuilleter "Le bout de la ligne" en ligne ici.


Les contes noirs du chien de la casse
Remedium
Des ronds des l'O
72 pages, 2017

Remedium, Christophe Tardieux de son vrai nom, dit avoir choisi son titre en référence ironique aux "Contes rouges du chat perché" de Marcel Aymé. Ses "Contes noirs" ne mettent toutefois pas en scène deux petites filles mais une cité de banlieue française et ses habitants, à travers sept histoires indépendantes. Une cité qui apparaît dans toute sa noirceur et sa violence, surtout pour la jeunesse, mais dont on sent aussi combien elle est néanmoins aimée par ceux qui y vivent.

Chacun des sept contes est basé sur des faits réels, ayant pour cadre la cité des Tilleuls, au Blanc-Mesnil (93) où Remedium vit et enseigne, et permet d'aborder un thème différent: la rédemption, la politique, la place des femmes, la spirale de la violence, le poids de la religion...

Remedium nous partage un quotidien noir, fait de peurs mais pas que, qu'on connaît souvent mal car perçu par le filtre des actualités. Des destins brisés, des filles et des garçons souvent désœuvrés, qui souffrent mais espèrent peut-être. Son trait noir, avec juste ce qu'il faut de détails, souvent sur fond blanc, l'usage des mots de la cité, le style narratif du récit, rappellent avec force que ces jeunes sont des êtres humains et suscitent empathie et questions. Un roman graphique dur, réussi et nécessaire. Pour les ados et les adultes.



Le début du premier conte. (c) Des ronds dans l'O.

Avant-goût du "64_page" #13 

A paraître en septembre à la fête de la BD de Bruxelles
Outre les auteurs en première publication, des articles sur Cécile Bertrand, Thibaut Lambert, les Red Ketchup, Jean-Claude Forest, Antonio Altrarriba, Peter Snejbjerg, la Fondation "Les Maîtres de l'Imaginaire" et pourquoi pas, sauf amnésie, XIII…

Ce numéro comportera aussi un supplément de 8 pages "Nos murs, leurs vies", textes et dessins consacrés à la problématique de l'accueil et des droits des migrants. Édition spéciale de 15.000 exemplaires et réalisée en avec la coordination Semira Adamu. Coordination citoyenne qui regroupe plus de 40 associations qui ne veulent pas oublier la jeune femme étouffée avec un cousin par deux policiers qui étaient en charge de l’expulser le 22 septembre 1998.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire