Nombre total de pages vues

jeudi 17 janvier 2019

FLB 2019: "Il faut être deux pour flirter"


Qui se rappelle de la première édition de la Foire du livre de Bruxelles? C'était à la salle Arlequin avenue Louise, en 1969, il y a tout juste cinquante ans. Qui s'en rappelle? En tout cas, Hervé Gérard, président du conseil d'administration de la FLB, et Jimmy Jamar, chef de la la Représentation de la Commission européenne en Belgique, deux des orateurs qui ont présenté la Foire du livre de Bruxelles qui fête ses cinquante ans en cette 49e édition. Sven Gatz, notamment ministre de la Culture au sein du Gouvernement flamand, également présent, ne peut en dire autant: il a à peine 51 ans.
Pour rappel, la FLB 2019, se tiendra dans quatre magasins de Tour & Taxis du jeudi 14 février, jour de la Saint-Valentin, au dimanche 17 février (infos pratiques ici).

On le sait, c'est la Flandre qui en est l'invitée d'honneur, par le biais d'une appellation en deux mots, Flirt flamand, l'un anglais, l'autre français (lire ici). Un programme complet et très prometteur (lire ici). Un teasing ici.

Sven Gatz l'a rappelé: "Les francophones connaissent mal la littérature flamande, et l'inverse est vrai également. Il n'y a pas de reproche là-dedans. Notre objectif durant cette Foire est de charmer les lecteurs francophones. Il y a plus de cinquante ans que les auteurs flamands voient leurs œuvres traduites en français." 

Koen Van Bockstal, directeur de Flanders Literature/Vlaams Fonds voor de letteren (FVL), complète: "Flanders Literature contribue en moyenne à la traduction d'environ 125 titres par an, dans plus de trente langues différentes." Il précise: "Au cours des dernières années, plus de soixante livres ont été traduits en français." Et il regrette que "les auteurs flamands rencontrent souvent pour la première fois leurs collègues francophones sur des festivals littéraires en France." Raison pour laquelle il lance un pont entre les deux communautés belges. Il poursuit: "Puisque la Saint-Valentin, cette fête si spéciale, a lieu pendant cette édition,  nous avons décidé de faire plus ample connaissance de la manière la plus séduisante possible. Un rendez-vous galant réussi commence souvent par des préliminaires remarquables, or la littérature flamande regorge de telles entrées en matière. En outre, pour pouvoir flirter, il faut être deux."

Savamment construit en un mélange entre théâtre grec, salle de séjour et bibliothèque, le pavillon flamand fera donc la part belle aux auteurs flamands et à leurs traducteurs. Il sera accessible aussi bien aux lecteurs francophones que néerlandophones, au rythme d'une rencontre toutes les heures pendant les quatre jours de la Foire, sans oublier les sept événements programmés sur les grandes scènes de la Foire. Au menu, fiction, non-fiction, slam, théâtre, poésie, BD, jeunesse, roman graphique... En fil rouge, l'idée de jeter un pont entre littérature flamande et lecteurs francophones et aussi entre secteurs éditoriaux de part et d'autre de la frontière linguistique.

La nouveauté 2019 est que la FLB s'ouvre à un public bilingue ou même néerlandophone via un accord de trois ans avec la BoekenBeurs d'Anvers. La librairie proposera des ouvrages en néerlandais et dans leur traduction française. De nombreux auteurs seront présents pour en parler et les dédicacer. Sont attendus Wauter Mannaert, Aline Sax, Ann De Bode, Tom Schamp, Ingrid Godon, Jolien Janzing, Pieter Gaudesaboos, Sabien Clement, Leo Timmers, Jeroen Olyslaegers, Els Beerten, Annelies Verbeke, Chris De Stoop, Pascal Verbeken, Bart Vonck, Daniel Cunin, Isabel Rosselin, Rokus Hofstede, Marijke Arijs, Carll Cneut, Charlotte Van den Broeck, Kim Andringa, Bram Dehouck, David Van Reybrouck, Jan Baetens, Karel Vanhaesebrouck, Tom Lanoye, Harold Polis, Willem Elsschot, Alain Van Crugten, Brecht Vandenbroucke, Herr Seele, Brecht Evens, Lize Spit, Stefan Hertmans, Bart Moeyaert, Gerda Dendooven, Stefan Brijs…

Autre pavillon remarquable par sa taille et ses dispositifs techniques, la Place de l'Europe. Outre des rencontres, multilangues grâce aux cabines de traduction, il proposera une librairie mettant en avant les littératures européennes et mettra en contact auteurs et éditeurs étrangers. "Plus de quarante rencontres seront organisées sur notre espace", précise Jimmy Lamar, qui se présente comme "le lien entre la Commission européenne et la Belgique".  "L'Europe est dans une phase difficile. Pour en sortir, il faut créer le débat."




Pour le reste, on a appris de la bouche de Grégory Laurent, commissaire général, que le thème de la foire qui s'ouvre dans quatre semaines est "Nos futurS". Et que ses deux invités d'honneur sont l'écrivain algérien Boualem Sansal ("Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu", Gallimard, 2018) et l'Américain à multiples facettes Michael Chabon ("Moonglow ", traduit de l'anglais par Isabelle-D Philippe, Robert Laffont, 2018). Un habitué des travées bruxelloises et un nouveau. Le premier à la Foire les vendredi 15 à 19 heures, samedi 16 à 14 heures et dimanche 17 à 14 heures. Le second à Bozar le jeudi 14 à 20 heures, le vendredi 15 à la Foire à 20 heures et le samedi 16 à 16 heures.

"Nos FuturS" se déclinera en différents thèmes, société, dystopie et romans d'anticipation, lecteurs de demain, carnets de route, futurs du livre...

Côté jeunesse, sont annoncés Marie-Aude Murail, Marie Desplechin, Pef, Carl Norac,  François Roca, Kitty Crowther, Bertrand Puard, Thierry Robberecht, Christos... Du beau monde, habitué de la FLB (programme ici).


La Foire du livre de Bruxelles, c'est ce qui se passe au sein de Tour & Taxis et ce qui se passe en dehors, grâce à de multiples partenariats menés avec Passa Porta, Muntpunt, Bozar, Art Basics for Children, le Kaaitheater, le Théâtre Royal Flamand (KVS), les Midis de la Poésie, le Musée de la BD, le Pianofabriek et d'autres.

Au fil du programme du pavillon Flirt flamand

(et sur d'autres scènes si indiqué)

jeudi 14 février
14 heures Paul Verrept et Ingrid Godon (littérature jeunesse)
15 heures slam avec Philip Meersman
15 heures Tom Lanoye (Théâtre des mots)
16 heures poésie en mode Girrrlpower

vendredi 15 février
14 heures poésie
16 heures Chris de Stoop pour "Ceci est ma ferme" (Christian Bourgois), une magnifique évocation de sa jeunesse dans les Polders.
18 heures Jeroen Olyslaegers
19 heures, 20 heures et 21 heures, la traduction littéraire

samedi 16 février
10 heures Alain Verster (dont une exposition d'originaux se tient au Wolf jusqu'au 15 février)
13 heures le classique Willem Elsschot
14 heures Congo avec David Van Reybrouck, Alain Mabanckou et Stefan Brijs (Place de l'Europe)
15 heures BD Flandres (Palais des imaginaires)
17 heures Tom Lanoye

dimanche 17 février
13 heures la ligne claire en BD
14 heures rencontre entre Lieve Spit et Adeline Dieudonné
15 heures Kitty Crowther et Gerda Dendooven dessinent sur un texte de Bart Moeyaert (Théâtre des mots)
16 heures flirter dans les deux langues
16 heures Stefan Hertmans (Théâtre des mots)

Le programme de la FLB 2019 est consultable ici.

Dans le registre littéraire, notons la présence à Tour & Taxis de Sophie Divry, Jean Hagland, Alain Mabanckou, Andreï Kourov, Flore Vasseur, sans oublier les très nombreux écrivains belges qui y participeront aussi.

Ma Foire du livre à moi, ça pourrait être

jeudi 14 février
dès 12 heures Quatrième journée de la traduction (Place de l'Europe, lire ici)
10h30 François Roca (Palais des imaginaires)
17h30 Bruno Coppens, "Loverbooké" (Théâtre des mots)

vendredi 15 février 
17h30 Le roman graphique, avec Jean-Luc Cornette, Sébastien Goethaels, Sébastien Gnaedig et Thomas Gunzig
18 heures  Souvenirs de la fin du monde, avec Antoine Wauters, Sophie Divry et Jean Hegland (Grand-Place du livre)
18 heures Grand entretien avec Andreï Kourkov (Place de l'Europe)
18 heures Marie-Christine Barrault lit Yourcenar (Théâtre des mots)

samedi 16 février
10h15 Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet (jeunesse, Scène verte)
11 heures présentation du recueil "Des traversées et des mots" (Place de l'Europe)
12 heures Histoires de familles, avec Adeline Dieudonné et Isabelle Spaak (scène Fintro)
13 heures Rencontre croisée entre Amélie Nothomb et Keiichiro Hirano (Théâtre des mots)
14 heures Congo, avec David Van Reybrouck, Alain Mabanckou et Stefan Brijs (Place de l'Europe)
15 heures La bande dessinée néerlandophone, avec Brecht Evens, Herr Seele et Brecht Vandenbroucke
18 heures L'accueil citoyen peut-il changer notre regard sur les migrants, avec Pierre Verbeeren, Adriana Costa Santos, Anouck Van Gestel  et Laure Naïmski (Studio Première)

dimanche 17 février
10h45 Julien Beziat, auteur jeunesse (Palais des imaginaires)
14 heures Trois femmes puissantes,  avec Kim Thuy, Juliana Léveillé-Trudel et Victoire de Changy (Grand Place du livre)
16 heures Le grec, c'est génial, avec Andrea Marcolongo (Place de l'Europe, lire ici)
16 heures Grégoire Delacourt à propos de son nouveau roman (Grand Place du livre)
18 heures Alex Vizorek lit Baudelaire (Théâtre des mots)

et bien sûr tous ces livres et tous ces auteurs qui se découvrent au hasard des pérégrinations dans les allées.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire