Nombre total de pages vues

lundi 17 février 2020

Le portail littéraire qui marchera sur la Lune


"Objectif Lune", c'était Tintin. C'était Hergé. C'était en 1953.
"Plume", c'était Henri Michaux. En 1938.
"Objectif plumes", ce sont les littératures belges dont un nouveau portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles fait la promotion en cette année 2020. Si le site sera officiellement lancé le mercredi 4 mars et donc accessible, lors de la soirée d'ouverture de la Foire du livre de Bruxelles, il a été annoncé à la presse ce 17 février, jour du début du premier sommet de la Francophonie à Versailles en 1986, via diverses interventions et des captures d'écran, dans le cadre prestigieux du Palais des Académies - qui fêtera officiellement ses cent ans le 7 novembre.

Bénédicte Linard, Vice-présidente et Ministre de l'Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes, se réjouit de la création d'un outil unique. "Nous avons des talents, nous devons les montrer, les visibiliser." Le bon point d'"Objectif plumes", avec "Objectif au singulier car il s'agit d'une porte d'entrée unique et plumes au pluriel pour montrer la diversité des littératures belges", est qu'il concerne tous les maillons de la chaîne du livre: les auteurs.trices et les maisons d'édition bien entendu, mais aussi les librairies indépendantes (53 sont labellisées) et les bibliothèques (194 en tout) qui ont vu leurs prêts croître de 25 %. "Chaque livre en bibliothèque est acheté dans une librairie indépendante", précise la Ministre. Super! car les librairies indépendantes, et c'est un euphémisme, souffrent de la concurrence des plateformes de vente. Pour lutter contre cela, Bénédicte Linard vante le prix unique du livre et la suppression de la tabelle. Approuve la politique de soutien au livre belge de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la librairie étant fragile et souffrant du déficit de notoriété de la littérature dans le grand public. "Il faut renforcer l'accessibilité de la culture", affirme-t-elle.

A ce propos, "Objectif plumes" paraît fort utile. Nadine Vanwelkenhuyzen, Directrice générale adjointe du Service général des Lettres et du Livre, explique le projet, dédié aux littératures belges en langue française et en langues régionales de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Nous avons deux lignes de force: être un portail de référence et être une vitrine du dynamisme de la chaîne du livre. Nos quatre objectifs sont la découverte des littératures belges, la promotion des acteurs professionnels du livre, la valorisation des 14 sites partenaires, la consultation des informations pour les bibliothécaires, les libraires..."

En pratique, 37.000 œuvres et 5.000 auteurs sont déjà recensés sur le portail. "Objectif plumes" propose des notices et contenus de référence pour différents publics d'âges variés. Romans, nouvelles, poésie, essais, bandes dessinées, littérature de jeunesse y sont présents. Un menu classe les littératures par genre. Le moteur de recherche opère sur le nom des auteurs et sur celui des œuvres. Un annuaire alphabétique complète la recherche.


... d'auteur.
Deux notices















Concrètement, selon les captures d'écran projetées, une notice d'auteur propose biographie, bibliographie, un agenda à compléter soi-même et indique la possibilité d'inviter l'auteur en classe. Une notice d'œuvre comporte un résumé, des ressources, des critiques et des infos venant des sites partenaires, des pistes pour les enseignants; elle permet aussi aux internautes d'écrire des commentaires (après s'être enregistré sur le site) qui seront modérés.



Les 14 sites partenaires d'"Objectif plumes" sont des sites gérés par le Ministère de la FWB, Littérature au présent, Littérature de jeunesse, Bande dessinée, Culture.be, Le Carnet et les Instants, et par des opérateurs subsidiés ou non par la FWB, Espace Nord, Académie royale, Art et littérature, Bela, Service du livre luxembourgeois, Maison de la poésie, Sonalitté , Karoo et Revues.be.

Les deux # #litteraturebelge et #litteraturesbelges seront systématiquement utilisés sur les comptes Facebook et Instagram d'"Objectif plumes" qui sont déjà ouverts.

Et dans la réalité? Dans la réalité, "Objectif plumes" n'est pas encore en accès public. Ce sera pour le 4 mars, on l'a dit. Mais quatre testeurs s'y sont déjà baladés, dans une version non définitive.

  • L'autrice Isabelle Wéry se réjouit de la facilité d'utilisation. "Le site est à la fois un condensé d'informations et un outil pour diffuser nos infos surtout quand on n'a pas de site perso comme moi".
  • Le dessinateur et directeur de collection chez Sarbacane Max de Radiguès qui a, lui, son site perso apprécie qu'on présente et qu'on défende les auteurs belges, qu'ils soient ici tous rassemblés.
  • La libraire namuroise Anouk Delcourt (Point-Virgule) souligne le confort de navigation ainsi que l'agenda que sa librairie peut rapidement compléter.
  • Quant à Camille Walter, sa casquette de bookstragrammeuse aime qu'on puisse ajouter des commentaires sur un livre et celle de bibliothécaire (Forest) s'avère enchantée.


"Objectif plumes" marchera sur la Lune pour faire la promotion des auteurs belges ou assimilés,  c'est-à-dire de nationalité belge ou résident en Belgique depuis plus de cinq ans, publiés en français ou en langue régionale (picard, wallon, bruxellois, etc. ) par une maison d'édition professionnelle en tant qu'auteur.trice principale.

Il sera une ressource précieuse pour tous ceux qui s'intéressent à la littérature, en amateur, en curieux ou en professionnel.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire