Nombre total de pages vues

mercredi 3 juin 2020

Un dico bienveillant de la sexualité

#confinothèque46
Aujourd'hui, un de ces albums jeunesse qui ont croisé la covid19 et sont arrivés en librairies juste avant ou en même temps que la fermeture de ces dernières à cause des mesures de confinement.


Agressions contemporaines dans "Tout nu!". (c) Editions du Ricochet.


On n'en est plus au temps des roses et des choux. Des cigognes et des petites graines. Aujourd'hui, la sexualité n'est pas que l'histoire des bébés et de leur fabrication. On n'en est plus au temps des roses et des choux. Ce qui n'empêche pas les multiples questions sur la sexualité. Où trouver des réponses claires, intelligentes, actuelles quand on est ado, ou quand on est un adulte qui cherche à s'informer? "Tout nu! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité" de Myriam Daguzan Bernier, illustré sans chichi mais avec pertinence et humour par Cécile Gariépy (Editions du Ricochet, 256 pages) est une mine d'infos.

"Tout nu!" nous arrive du Québec, en version revue pour la France, la Belgique et la Suisse. Il est le premier livre de Myriam Daguzan Bernier, journaliste québécoise qui s'est spécialisée dans les questions relatives à la sexualité. Elle a créé le blog sexologique et féministe La tête dans le cul, où elle recense et décortique  infos, modes et livres en lien avec la sexualité.

La 4e de couverture.
Articulé sous forme de dictionnaire, cet ouvrage de 666 grammes est peut-être LE documentaire dont chacun a toujours rêvé. Car bien sûr il répond aux questions de base sur la sexualité, en la voyant de façon large, de la fécondation au plaisir en passant par les menstruations et les questions de contraception ou de normalité, mais en plus il traite des sujets les plus contemporains en relation avec elle, que ce soit le genre, #MeToo, les agressions liées à l'internet et la notion, essentielle, de consentement. Tout cela en expliquant les choses sans tabou, simplement, d'un ton bienveillant qui incite chacun à trouver son identité et être bien avec elle. Et en recourant, chaque fois que possible, à l'humour.

En fait, tout documenté qu'il est , "Tout nu!" s'avère extrêmement rassurant par le ton et les connaissances multiples qu'il rassemble. Il permet de s'aventurer en sécurité sur le terrain souvent miné de ces informations pourtant essentielles à l'épanouissement de chacun. Que ce soit dans le domaine médical, relationnel, psychologique ou même juridique.

Myriam Daguzan Bernier explique qu'elle a "longtemps cherché un livre qui aurait intégré des notions variées et élargies à propos de la sexualité et, surtout, qui était non genré et ouvert à toutes  les identités, parcours, etc." Comme elle n'a rien trouvé, elle a écrit le sien. Elle précise: "Adolescente, j'aurais aimé pouvoir avoir entre les mains un compagnon littéraire qui ne juge pas et qui ouvre les portes vers la discussion. De plus, en tant qu'adulte qui étudie actuellement la sexologie, je ne pouvais pas écrire ce livre sans aborder les dimensions biologiques, psychologiques, sociales, voire historiques de la sexualité."


(c) Editions du Ricochet.



"Fesse". (c) Editions du Ricochet.
Autre atout : une agréable mise en pages avec un recours au blanc (légèrement cassé) laissant respirer les infos, un code couleurs sobre, un bon rythme entre textes et images très réussies de Cécile Gariépy dont les illustrations stylisées, en aplats de rouge, bleu, blanc et noir, captent les situations et les traitent avec un humour bienvenu. Précision, les intitulés de chaque entrée apparaissent en page titre de la lettre de l'alphabet, permettant un survol rapide.







"Erection". (c) Editions du Ricochet.
Bref, entre la première entrée, "Adolescence", et la dernière "Zones érogènes", on chemine selon son bon plaisir ou son questionnement. Il y en a pour tous les intérêts, "LGBTQ+", "Pénis", "Vagin", "Première fois", "Avortement", "Désir", "Trompe de Fallope", "Erection", "Cycle menstruel", "Sex friend", "Masturbation", "Handicap",.. En tout 152 rendez-vous pour s'informer, se rassurer, amorcer une discussion. Pour les ados et les adultes bien entendu.







(c) Editions du Ricochet.












Aucun commentaire:

Publier un commentaire