Nombre total de pages vues

mercredi 2 octobre 2019

Gaya Wisniewski et Harold Schuiten, tous deux prix de la première œuvre

"Mon bison" de Gaya Wisniewski, premier prix de la première œuvre
en littérature de jeunesse. (c) MeMo.

Les Prix littéraires 2018 de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été remis le soir du mardi 1er octobre. Outre les récompenses habituelles, on découvre avec plaisir la création du Prix annuel de la première œuvre en deux nouvelles catégories, littérature de jeunesse et bande dessinée. Officiaient à cette remise, Florence Hainaut, pour la troisième fois, et, pour son premier jour de travail, Manon Letouche qui représentait la nouvelle ministre de la culture, Bénédicte Linard, absente pour cause de FIFF (Festival International du Film Francophone).

Palmarès


Prix de la première œuvre en littérature jeunesse

Gaya Wisniewski pour son album "Mon bison" (MeMo, 2018, lire ici)

"J'ai dessiné les images, je les ai posées par terre et j'ai raconté ce qu'elles me disaient."



Prix de la première œuvre en langue française

Harold Schuiten pour son récit "Tu vas aimer notre froid. Un hiver en Yakoutie" (Les Impressions Nouvelles, 2018, lire ici)

"Mon prochain livre sera un roman sentimental décadent."



Prix de la première œuvre en bande dessinée

"Forgeries", revue dessinée sous l'influence de la science-fiction, de Romane Armand et Eléonore Scardoni avec la collaboration d'Adrien Le Strat pour le premier numéro de ce projet intitulé "Construction de l'exploratoire".







Prix triennal de la prose

Caroline Lamarche pour son roman "Dans la maison un grand cerf" (Gallimard, 2017), troisième femme à recevoir cette distinction sur une liste qui mentionne vingt-huit hommes.

"On écrit ce qu'on peut écrire, on écrit ce qu'on doit écrire."




Prix de la première œuvre en langue régionale

Eric Monaux pour son texte "Djan" (Jean).

"Dans les années 60, dans l'Entre-Sambre-et-Meuse, Jean avait sa place dans le village mais il faisait peur aux enfants."


Prix triennal de la prose en langue régionale

Jeannine Lemaître pour son recueil "Li p'tit Bobo" (Le petit Robert).

"Je suis une représentante des dinosaures wallons."



Prix des Paroles Urbaines (via l'ASBL Lézarts Urbains)

Jak Brol (spoken word), Julie Lombe (slam) et Scylla (rap)







Aucun commentaire:

Publier un commentaire