Nombre total de pages vues

mercredi 20 novembre 2019

Jean-Luc Coatalem, prix Jean Giono 2019

Jean-Luc Coatalem.

Le jury du prix Jean Giono a récompensé, ce mardi 19 novembre, Jean-Luc Coatalem pour "La part du fils" (Stock).
L'écrivain a été élu au premier tour pour cinq voix contre trois à Akira Mizubayashi ("Ame brisée", Gallimard) et une à Louis-Philippe Dalembert ("Mur Méditerranée", Sabine Wespieser, prix de la Langue française 2019). Le prix (10.000 euros) lui sera officiellement remis le 11 décembre.

Avec ce dix-neuvième livre, Jean-Luc Coatalem rompt avec le récit d'aventures. Ici, il s'intéresse aux destinées de trois hommes de sa famille: Paol, son grand-père, poilu puis résistant, son fils Ronan, membre des Forces françaises libres, et Pierre, le père du narrateur, agent dans l'administration coloniale.

Parrainé par la Fondation Jan Michalski, le prix Jean Giono est décerné chaque année "au meilleur ‘raconteur d'histoires’, il récompense un ouvrage en français laissant une large place à l'imagination".

Jury: Tahar Ben Jelloun, Paule Constant (présidente), Metin Arditi, David Foenkinos, Franz-Olivier Giesbert, Sylvie Giono, Robert Kopp, Gilles Lapouge, Vera Michalski, Marianne Payot et Yves Simon. 

Pour lire un extrait de "La part du fils", c'est ici.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire