Nombre total de pages vues

mercredi 20 novembre 2019

La première Grande Ourse pour Gilles Bachelet

EDIT: la Licorne a appris la nouvelle pour la Grande Ourse.
(c) Gilles Bachelet.





Gilles Bachelet au SLPJ,
dessin réalisé avant l'annonce du prix,
dans le cadre d'une saga "licornes" sur Facebook. (c) Gilles Bachelet.

Gilles Bachelet.
Il dessine, remarquablement, des chats, des éléphants, des lapins, des singes, des autruches, des licornes, des lamas, des champignons, des polochons, des gants de ménage, mais c'est une Grande Ourse que Gilles Bachelet vient de recevoir. Une étoile de plus à son palmarès (Pépite de l'album au salon du livre et de la presse jeunesse 2012 de Montreuil pour "Madame le Lapin Blanc", prix Baobab 2004 du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et prix Bernard Versele 2007 pour "Mon chat le plus bête du monde", Grand prix jeunesse 2003 de la Société des gens de lettres pour "Le singe à Buffon")

Annoncée chaque 20 novembre, jour anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'enfant, cette nouvelle distinction émane du Salon du livre et de la presse jeunesse (SPLJ). Elle est décernée par une équipe professionnelle (lire ici) pour saluer "l'œuvre d'une autrice, un auteur, une illustratrice, un illustrateur francophone dont l'écriture, le geste, la créativité, d'une ampleur ou d'une audace singulière marque durablement la littérature jeunesse."

Comme se plaît à la décrire Ramona Bădescu, présidente du CPLJ-93, "cette distinction récompense une vision; elle donne à voir une ourse là où un regard moins averti ne discerne qu'une casserole. Une constellation qui guide, vibrante et universelle." La Grande Ourse appelle à lever les yeux au firmament pour souligner ce qu'une kyrielle d'étoiles déjà installées forment ensemble comme chemin d'inspiration. Le nouveau prix rappelle aussi le défunt Baobab décerné à Montreuil.

Excellent choix que celui de l'auteur-illustrateur Gilles Bachelet, aussi talentueux que prolifique, présent dans une foultitude de salons jeunesse et de rencontres professionnelles tout au long de l'année, toujours prêt à dessiner pour les enfants. A se demander quand il a le temps de créer ses livres car il est aussi un grand adepte de Facebook où il enchante ses "amis". Ce virtuose du rapport texte-images joue avec les idées, le langage, le patrimoine de la littérature de jeunesse, les codes de société. Le tout avec une élégance folle, une subtilité confondante, un humour permanent et un talent graphique inouï. Fresques sur double page ou vignettes témoignent de la même qualité de dessin et sont un régal pour les lecteurs, enfants bien entendu mais aussi adultes. Raconteur d'histoires hors pair, il pousse haut et l'air de rien la littérature de jeunesse.


Pour retrouver ce que j'ai déjà écrit sur Gilles Bachelet, c'est ici.

Au hasard de la bibliothèque











Aucun commentaire:

Publier un commentaire