Nombre total de pages vues

jeudi 5 janvier 2017

Reprise en douceur, avec des images

Lire? Oui, bien sûr, et beaucoup.
Mais il n'est pas interdit de reprendre en douceur.
Une triade de textes brefs, avec des images, tous les trois traduits de l'anglais.


Compilation canine


Quel chien!
Fenella Smith & les frères McLeod
traduit de l'anglais (Royaume-Uni)
par Isabelle et Juliette Lê
Fleuve éditions, 172 pages

Le ton est donné dès le sous-titre: "Détails utiles et instructifs + une pincée de bêtises". Deux frères et une sœur britanniques se remémorent leur enfance idyllique dans une maison débordant d'animaux pour composer cette ode illustrée aux espèces canines de toutes sortes. Les chiens domestiques d'abord (Canis lupus familiaris, les descendants des loups domestiqués), quelques chiens sauvages ensuite, et même un chat.

Bouledogue français.
Fenella Smith et Myles McLeod se sont attelés aux textes non dénués d'humour, Greg McLeod, leur aîné, s'est occupé des dessins, de sympathiques croquis à l'aquarelle dont une particularité est de représenter les pattes des chiens portraiturés par de simples lignes plus ou moins longues - sauf en cas de poils longs.

"Coton de Tuléar". (c) Fleuve éditions.
L'ensemble, classé alphabétiquement par le nom des espèces présentées (un dessin gag et une notice de quelques lignes dans une typo dynamique), est très complet et plutôt joyeux. Une page par chien avec une exception pour le "Labrador jaune" qui, tellement aimés des auteurs, reçoit une double - est-ce à dire qu'ils apprécient autant le "Berger de Beauce", le "Caniche", l'"Epagneul breton", le "West Highland white terrier", le "Malamute de l'Alaska" et le "Saint-Hubert" qui bénéficient de la même mise en pages?

"Bouvier des Flandres". (c) Fleuve Ed.
Du "Affenpinscher" ou griffon-singe au "Yorkshire terrier", en passant par le "Bouvier des Flandres", le "Coton de Tuléar", le "Lévrier afghan", le "Shar-pei", le "Teckel" et tant d'autres plus ou moins connus, ce dictionnaire illustré réunit quasi cent cinquante races de chiens que l'on reconnaît en plongeant avec émotion dans ses souvenirs ou qu'on découvre avec intérêt.

Idée de vérifier si l'adage "Tel maître, tel chien" a sa place ici. Ou si ce n'est pas plutôt son contraire qui serait envisagé dans ce recueil plein de bonne humeur, d'amour des chiens, de poils et de bonnes langues baveuses.



Compilation humaine


Hipster animals
Un bestiaire humain
Dyna Moe
traduit de l'anglais (Etats-Unis)
par Rose Labourie
Hugo Image, 106 pages


Musique! (c) Hugo Image.
Les "hipsters" sont ces personnes tendance qui peuplent les "quartiers cool" de New York, Paris, Londres, Tokyo et ailleurs. L'auteure, illustratrice et scénariste new-yorkaise qui se présente dans le livre sous les traits d'une chatte siamoise, les a étudiés sur le terrain. Elle ramène de son exploration un guide des bêtes de mode et autres branchés qu'elle a croisés. Sous forme de bestiaire! Elle classe ses sujets en neuf familles, "Nourriture & Boisson", "Sur scène", "Mode + Style", "Web & Technologies", "Musique", "Amis & Amants", "Divertissements & Loisirs", "Talents & Marottes", "Les Beaux-Arts".

Les titres des chapitres font déjà naître des images... Attendez, vous n'avez encore rien vu. Dyna Moe précise sa démarche dans une note liminaire:
"Les espèces incluses ici ne sont pas censées représenter l'ensemble du spectre de la "culture jeune" mais plutôt un échantillon sélect des créatures issues du règne animal en pleine ascension sociale postuniversitaire avec complexe de supériorité - et de celles qui aspirent à suivre leurs traces.
L'auteur ne souhaite pas exprimer de jugement ni signifier qu'une espèce (mentionnée ou non) est meilleure qu'une autre, mais plutôt souligner que nous sommes tous aussi rebutants les uns que les autres. Tout le monde est pire."

"Police du goût". (c) Hugo Image.
Ensuite, c'est parti pour une riche galerie d'animaux "hipster", chacun étant finement observé: titre, présentation, caractéristiques principales, sans oublier le dessin et le choix de l'animal qui le représente!
Quelques exemples: "Dandy mixologiste", "Globe-trotteuse en quête de soi", "Clampin de compétition", "Erreur d'un soir", "Apiculteur sur toit", "Picasso populo"...

C'est percutant, grinçant, et évidemment extrêmement drôle tant qu'on y reconnaît ses voisins et non soi-même.

Parodie sans doute, mais quel traité de sociologie appliquée! En une petite centaine de portraits bien envoyés, c'est toute notre société qui s'étale devant nous. Drôle et féroce.


Compilation littéraire


Tout commence ici
chaque réponse est en toi
Meera Lee Patel
traduit de l'anglais par Julie Groleau
Le livre de poche, 128 pages

Non, je n'ai pas viré ma cuti et je ne me suis pas mise aux livres de développement personnel. Je me suis donc pas livrée aux exercices suggérés en pages de droite alors que celles de gauche présentent une citation "inspirante", illustrée d'une aquarelle.

Ce qui m'a plu dans ce recueil de phrases positives et sages, c'est qu'elles sont issues de la plume d'auteurs qu'on ne rencontre pas tellement souvent dans ce genre de livres. "Simplifie, simplifie" de Henry David Thoreau par exemple. D'autres formules proviennent de l'œuvre d'Anaïs Nin, David Foster Wallace, Harper Lee, Mark Twain, Virginia Woolf, Ayn Rand... Et même d'auteurs jeunesse comme Roald Dahl, Maurice Sendak, Shel Silverstein, Edward Gorey... Et ça, c'est suffisamment rare pour être signalé!




Aucun commentaire:

Publier un commentaire