Nombre total de pages vues

lundi 9 octobre 2017

Le 1er prix Vendredi va à Anne-Laure Bondoux


La lauréate Anne-Laure Bondoux.


C'est ce lundi 9 octobre, quelques jours avant l'ouverture de la Foire du livre de Francfort, qu'a été dévoilé le premier Prix Vendredi, destiné à un roman pour les plus de treize ans (lire ici). Il va à Anne-Laure Bondoux pour "L'aube sera grandiose" (illustré par sa fille Coline Peyrony, Gallimard Jeunesse, 300 pages, en librairie depuis le 21 septembre). L'annonce a été faite un peu après 13 heures, dans un restaurant, la Maison Sauvage, comme pour les prix des grandes personnes.


"L'aube sera grandiose" est une prenante épopée familiale sur trois générations. On y suit Titania et sa fille, Nine, seize ans. Cette dernière n'ira pas comme elle le pensait à la fête de son lycée. Sa mère a décidé de l'embarquer vers une destination inconnue, une cabane isolée au bord d'un lac. Elle souhaite lui révéler un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations... Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimé? A qui appartient cette mystérieuse cabane? Et ce vélo rouge, posé sous l'escalier? Un récit souvent drôle, parfois tragique et bouleversant, durant lequel Nine découvre un étonnant roman familial.

Anne-Laure Bondoux a accompagné ce nouveau roman d'une "lettre à ses lecteurs". La voici.



Une vidéo de présentation du livre ici.



Pour feuilleter le début de "L'aube sera grandiose", c'est ici.


Ne partez pas, ce n'est pas fini. Le jury du Prix Vendredi a aussi remis une mention spéciale à "Naissance des cœurs de pierre" d'Antoine Dole (Actes Sud junior) et "Colorado Train" de Thibault Vermot (Sarbacane).











Aucun commentaire:

Publier un commentaire