Nombre total de pages vues

mardi 24 octobre 2017

Avec l'expo "HOP!", ça bouge et ça saute


Intéresser les enfants à l'art. Oui, évidemment! Mais comment? 😇
En leur en faisant l'éloge, en les envoyant au musée, en les y emmenant? 😈
Peut-être 😔 Mais sans garantie 😕

Ou alors par le jeu 😲😀😄
En bougeant, en tâtant, en humant, en écoutant, en regardant...
En jouant avec tout son corps.

L'énergie contagieuse de Rik Wouters et Louis Van Lint. (c) Musée d'Ixelles.

C'est la bonne idée qu'a eue le musée d'Ixelles en mettant en place l'exposition "HOP!", destinée aux enfants de 6 à 12 ans, en collaboration avec l'asbl Patrimoine à roulettes. Pour cela, vingt-deux œuvres issues des collections permanentes du musée ont été associées deux à deux selon différents mots liés au mouvement: ramolli, immobile, lent, ondoyant, énergique, vif, arrêté, frénétique, sonore, tournoyant et flottant! A noter que les onze mots choisis apparaissent aux cimaises en français, en néerlandais et en anglais.

Duo ondoyant que celui de Rijckhals et Alechinsky. (c) Musée d'Ixelles.

Idée amusante que de poser sur des œuvres d'art ces mots qui décortiquent savamment la notion de mouvement. Les associations momentanées frappent l'imagination et suscitent plein d'idées. Surtout que toutes les disciplines artistiques sont représentées: peinture, sculpture, dessin, affiche, street art, art vidéo, installation. Quant aux artistes choisis dans les collections, ils voient ici leur travail présenté de manière ultra-dynamique. Ont été élus Ann-Mary Janssens, Charles Hermans, Charles Semser, Edith Dekyndt, Fabio De Sanctis, Frans Rijckhals, Hans Op De Beek, Henri Evenepoel, Henri Meunier, Henri Michaux, Jean-Luc Moerman, James Ensor, Jef Lambeaux, Jules Chéret, Louis Van Lint, Pierre Alechinsky, Pol Bury, Rik Wouters, The Plug, Valerio Adami, Walter Swennen et Xavier Mellery.









Quelques-unes des oeuvres de l'expo "Hop!" (c) Musée d'XL.























Pas question toutefois de dévoiler ici qui est en duo avec qui. C'est à l'expo que cela se passe.


Le meuble au centre de la pièce: repos et pistes d'exploration. (c) Musée d'Ixelles.

Car cela se passe au sens premier du terme. On ne voit pas de rangs d'oignons devant les cimaises. Bien au contraire. Des enfants bougent face aux œuvres, ils jouent, ils sourient, ils rient, ils miment. Au centre de la pièce en effet, à leur hauteur, un meuble est installé, comportant des sièges et des instructions en rapport avec les mots mis en avant. De quoi tâter, respirer, écouter, imiter par les gestes et bien sûr regarder. Mais sans obligation, il s'agit plutôt de pistes pour explorer l'exposition "HOP!". Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise manière de faire la visite. Il y a juste l'idée de s'approprier les œuvres de façon ludique et spontanée. De ne plus avoir peur du mot "œuvre".

On poussera l'expérience encore plus loin dans la pièce voisine, où trône le "Hop-Lab", concocté par le collectif Pimpampet. On y pénètre, déchaussé. Devant un tapis de sol immaculé, trois écrans vidéo interactifs proposent de bouger et de danser tous ensemble selon les onze mots de l'exposition. Réjouissant et enchanteur.


Au HOP-lab. (c) Musée d'Ixelles. 

Au HOP-lab. (c) Musée d'Ixelles.


Pratique
L'expo d'art pour enfants "Hop!" se tient jusqu'au dimanche 4 février 2018 au Musée d'Ixelles, du mardi au dimanche, de 9 h 30 à 17 heures.
Le Laboratoire multimédia est, lui, accessible le dimanche après-midi de 14 heures à 16h45 ainsi que les 2/11 et 18/01 de 17 à 20 heures, et sur demande pour les groupes.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire