Nombre total de pages vues

mercredi 16 mars 2016

Pour que "Partir" parte en tournée


L'autre mardi, aux Midis de la poésie, avait lieu la première d'un spectacle sur les migrations, "Partir" (lire l'annonce ici). Quel choc d'entendre les voix mêlées de Laurence Vielle et Geneviève Damas, l'une rapide et rauque, l'autre plus douce et constante, soutenues par l'accordéon de Didier Laloy. Elles portaient superbement celles de migrants rencontrés dans un centre de la Cimade (accueil français) pour la première, à Lampedusa et Rixensart pour la seconde.

"Partir".
Impossible de rester indifférent à la lecture de ces textes brûlant les yeux par leur sobriété. Ils prennent aux tripes, qu'ils racontent le chemin de l'exil, la réalité de la demande d'asile, la recherche d'un disparu, l'arrivée d'enfants mineurs, ou qu'ils consignent des moments plus heureux, atelier d'écriture ici, instant de complicité là.  Bien sûr, la poésie intervient à plusieurs reprises durant la séance, proposant par exemple le mot "intranger" en remplacement de celui d'"étranger". Des chansons à  refrain détendent un peu l'atmosphère. Des photos donnent des images concrètes aux noms et aux lieux évoqués. L'accordéon se glisse en porte-voix et en contre-point des situations évoquées.

Il serait trop dommage que ce magnifique travail littéraire et musical sur les demandeurs d'asile, juste à tous les instants, demeure une séance unique. Ses créatrices sont toutes prêtes à le faire tourner là où on les demandera. Il suffit de contacter les Midis de la poésie, via sa directrice, Mélanie Godin (0485/32 56 89). Ce serait vraiment bien que "Partir", avec son message d'ouverture et sa réflexion sur l'accueil des migrants, parte en tournée et rencontre un large public.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire