Nombre total de pages vues

mardi 22 décembre 2015

Dans ma hotte de mère Noël 1

Dans ma hotte rouge, plein de livres évidemment.
Des albums en couleurs pour toutes les tranches d'âge.
Demain, des albums en noir et blanc tout aussi excellents (à lire ici).
Sans oublier tous ceux que j'ai déjà présentés précédemment (à retrouver sous le libellé "jeunesse")


A tout seigneur, tout honneur


L'affreux moche Salétouflaire
et les Ouloums-Pims
Claude Ponti
l'école des loisirs, 48 pages

Le livre était fini avant l'été et pourtant il y règne un petit air de COP 21. Le monstre du titre, Salétouflaire, a arraché les rayons de soleil. Il a enterré les maisons de Paloum-Pîm et de Kobaloum-Pïm, les deux héros de ce superbe album qui ne se connaissent pas au début. Une obscurité qui ne les empêche pas d'avoir plein d'occupations que nous présentent les somptueux dessins, incroyables de détails. Mais voilà, même avec des Kreuzafons, des Zieutilles, des Baladons-Baladins, ils se sentent enfermés chez eux. Comme dans une prison. L'appel du dehors va les pousser hors de leurs intérieurs douillets et rudement bien équipés. Ils vont se rencontrer et vivre toute une série d'aventures et d'épreuves, afin de réparer les rayons du soleil. Ils vont découvrir l'amitié et même tomber amoureux, le tout devant le chat Panzé. Plans larges, plans serrés, personnages à fourrure typiques de Claude Ponti ou grands visages de bébés humains se découvrent dans ce très bel album tout en hauteur, à la fois limpide et énigmatique, plein d'éléments à débusquer et célébrant la chaleur de la rencontre. Dès 5 ans.


La vie doublement rose


Pomelo et l'incroyable trésor
Ramona Badescu et Benjamin Chaud
Albin Michel Jeunesse, 48 pages

Un lit d'algues ne vaut pas un potager, se dit Pomelo, le mini éléphant rose à trompe démesurée qui vit sous un pissenlit entre les légumes (lire ici)  en se réveillant près de la mer ce matin-là. Il a le cœur à marée basse. Pas longtemps. Dans ce douzième épisode de ses aventures, en bon format à l'italienne, il va découvrir l'amour, incroyable trésor, en la personne de Stela l'étoile de mer. "La vie est doublement rose", pour les amoureux, l'un rose, l'autre rouge-orangée, qui s'amusent sur la plage. Oui, mais Pomelo vient de la terre et Stela de la mer. Entre eux s'étend le miroir de la surface de l'eau... Chacun le traversera pour découvrir le jardin de l'autre et retrouver le sien, fraises et herbes d'un côté, anémones et algues de l'autre. Tout en étant aussi content d'être parfois seul dans le sien. Les amoureux en sont là quand débarque une autre étoile, rose, géante, venue du ciel, Mamamelo elle-même. Parfaitement conforme à la description qu'en avait faite Papamelo: "Une étoile qui brille dans le ciel..." Ce soutien maternel inattendu va l'ancrer dans ses impressions premières et faire de lui un compagnon attentif, joyeux et philosophe. "Que chacun apporte ses trésors pour faire encore et encore grandir l'incroyable trésor de cet instant". Notre Pomelo poète et amoureux a encore une fois les mots parfaitement justes. Dès 5 ans.


Nelson, le chien / Nelson, the Dog


Nelson, le coffret
Nelson, the Box
Martine Perrin
Les Grandes Personnes
4 livres cartonnés sous coffret

Un super coffret, joli comme tout et rigolo à fond, consacré à Nelson. L'amiral? Non / No, pour reprendre la formule des quatres petits livres bilingues qui racontent les aventures de ce petit chien noir fort malicieux. Nelson est un scottish terrier (ou terrier écossais si on se réfère à l'album suivant) terriblement sympathique. "Cent Nelson / One Hundred Nelsons" apprend à compter et à détailler une image. "Nelson & Cie / Nelson & Co" fait découvrir tous les amis du petit chien en autant de saynètes expressives. "Nelson, les contraires / Nelson, Opposites" aligne des doubles pages où les duos d'opposés composent des scènes savoureuses. "Nelson, les jeux / Nelson, Games" réunit jeux et devinettes pour jouer avec ce joyeux compagnon. Textes simples et illustrations superbement graphiques, le tout baigné d'humour, font un petit bijou de ce coffret aux quatre petits formats carrés. Dès 18 mois.


Popov, Nono, Micha, Alex, Kaki, Zaza, Jane, Omar, Pedro


Tout tout sur les toutous
Dorothée de Monfreid
l'école des loisirs
loulou & cie, 64 pages

L'album bien épais et de bon format est dédié à Richard Scarry (1919-1994). A raison! On y retrouve l'esprit du créateur américain, mais à la sauce française et moderne puisqu'il vient de sortir. Dorothée de Monfreid nous raconte les chiens par doubles pages. Autant d'enchantements, qu'elle nous en présente les races, la maison, le bain, les habits, la ville, l'école, etc., etc. En tout, trente thèmes entièrement habités par des toutous, qui ressemblent évidemment beaucoup à des humains. Les intentions des héros poilus sont toujours bonnes mais les résultats parfois surprenants. Heureusement, voir les bêtises des autres, c'est ce qu'on préfère. Et ça peut aussi donner des idées... Dès 3 ans.


Bretzel, un vrai méchant


Billy et le gros dur
Catharina Valckx
l'école des loisirs, 40 pages

Billy et son père, hamsters de leur état, ont un problème. A côté de chez eux s'est installé un bandit, un "gros dur". L'expression intrigue considérablement Billy le gentil qui s'en ouvre à son ami Jean-Claude, le ver de terre. Ils n'ont pas longtemps à attendre. Bretzel, un blaireau, passe devant eux, l'air mauvais. En effet! Il vole toutes les réserves de carottes des lapins, famille nombreuse comme il se doit. Billy et Jean-Claude concoctent un plan de récupération nocturne... qui leur permettra de rencontrer Poko, un perroquet qui connaît le point faible de Bretzel. Heureusement, car ce dernier les menace méchamment - il est un vrai méchant. Suspense et rebondissements rythment cette aventure très plaisante, illustrée de peintures qui s'inspirent de Munch dans les scènes de ciel. Dès 4 ans.


Où est le Grand Méchant Loup?


La chasse au loup
Sally Grindley et Peter Utton
traduit de l'anglais par Maurice Lomré
l'école des loisirs/Pastel
36 pages avec rabats

Dans la veine de leurs précédents et excellent albums animés qui interpellent les enfants lecteurs, "Chhht!" (1991) et "Ouste!" (2013, lire ici), les Britanniques Sally Grindley et Peter Utton mettent cette fois en scène l'idée originale d'une chasse au loup par des petits cochons! Histoire de ne pas se faire manger tout simplement. Rabats à soulever et questions directes ponctuent cette chasse peu courante qui fait bien entendu référence au conte classique. Impasses et fausses pistes pimentent l'aventure contée de façon vivante et illustrée avec humour et talent. Dès 4 ans.


Une course en pyjamarama



Les billes font la course
Michaël Leblond et Frédérique Bertrand
Rouergue, 24 pages tout carton et une grille

On a désormais pris l'habitude de découvrir chaque année un nouvel album en pyjamarama (images animées par le déplacement d'une grille transparente, lire ici). Après s'être promené à Paris, New York, ou au lunaparc grâce à cette technique magique, on va tout simplement jouer aux billes. Les bleues contre les rouges. Tout simplement? Non, bien sûr. Quand les billes déboulent, elles sont des centaines, sur leurs deux circuits qui se croisent et se recroisent, à tel point qu'on ne sait plus à un moment si on est sur la piste rouge ou sur la piste bleue. Tout s'est embrouillé et les mécaniciens sont bienvenus pour remettre chaque couleur à sa place. La course se poursuit de péripétie en péripétie, suivie par de nombreux spectateurs. Qui va gagner? Les rouges ou les bleues? Réponse dans ce très joyeux album pour les plus jeunes faisant largement concurrence aux circuits de petites voitures. Dès 3 ans.


Le premier samourai à peau noire


Yasuke
Frédéric Marais
Les fourmis rouges, 32 pages

Fidèle à sa technique graphique, extrêmement dépouillée et efficace, apposant ocre sombre de la terre et vert turquoise des ciels, opposant touches de blanc et noir très présent, Frédéric Marais nous conte en phrases courtes et bien rythmées une histoire vraie. Celle d'un jeune garçon né sans nom car esclave en Afrique qui deviendra, au XVIe siècle, le premier samouraï noir du Japon. Un rebelle, un pur, un dur, prêt à tout quitter pour avoir une vie d'homme. Il passera du Kilimandjaro au Mont Fuji, se fera remarquer et apprécier du seigneur de guerre local. Ses qualités lui vaudront de devenir samouraï et de recevoir un nom, celui de Kuru-san Yasuke. Fabuleux destin que celui de cet esclave venu par la mer d'Afrique au Japon (l'époque est aux grands voyages). Formidable récit initiatique basé sur une histoire vraie. Dès 6 ans.


Un texte de 1927 toujours actuel


Le Tigre qui voulait être roi
James Thurber et JooHee Toon
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Angèle Cambournac
Ed. Thierry Magnier, 40 pages

Ce conte animalier de James Thurber (1894-1961), euteur, illustrateur et éditorialistes du "New Yorke"r, donne envie d'en lire d'autres tant il est bien pensé et bien raconté. Il met en scène un tigre qui se réveille un matin avec l'envie absolue d'être le roi des animaux, de détrôner le lion. Par "besoin de changement"! Il va s'en suivre des combats terribles entre partisans de l'ancien et du nouveau, au point que la jungle sera dévastée. A la levée de la lune, tous les animaux sont morts à l'exception de deux oiseaux terrifiés et du tigre blessé. Moralité, dit ce livre qui cerne finement les mouvements des partisans, leurs avancées et leurs reculades: "Il n'est pas évident d'être le roi des animaux quand il n'y a plus d'animaux." Le sujet est très bien servi par les sérigraphies en rouge et vert, sur doubles pages dont une impressionnante fresque centrale qui se déplie en quatre panneaux. Ce conte animalier n'a pas pris une ride, au contraire, hélas. Pour tous, dès 5 ans.


La beauté du quotidien


La vie des gens
François Morel et Martin Jarrie
Les fourmis rouges, 44 pages

Nouvelle couverture pour le passage en format rétréci (comme le prix) et très sympathique aussi car plus intime de ce magnifique album sorti initialement en 2013. Rappelons-en l'origine. L'année précédente, Martin Jarrie demanda à quinze habitants de la banlieue parisienne de lui envoyer un objet qui leur était cher. Il le dessina, comme l'habitant, et envoya ces paires à François Morel. A charge pour ce dernier de rédiger des textes portraits à la première personne. Seule règle: la liberté pour l'auteur et pour l'illustrateur de tout réinventer. Voilà donc les vies de Paulette, Kader, Elsa, Michel, Marie-Claire, Antoine, Christine, Arnaud, Mathilde, Jean-Pierre, Assia, Violaine, Maurice, Maria et Bernard. Quelle présence ont ces hommes et ces femmes de papier! Ils composent un formidable kaléidoscope de la société, ils mélangent le quotidien et les grandes idées, les questions, les réflexions et les confidences. C'est prenant comme tout, surtout quand on s'amuse à faire des allers-retours entre textes et dessins. Des vies minuscules? Non, des vies. La mienne, la vôtre. Pour tous, dès 12 ans.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire