Nombre total de pages vues

vendredi 2 décembre 2016

De la Reine des fourmis au Cirque Bouglione

François Roca et Fred Bernard. (c) Albin Michel Jeunesse.
Un anniversaire (25 ans d'amitié, 20 ans d'édition) et trois livres.

Qui aurait dit il y a vingt ans que ces deux frais diplômés de l'école Emile Cohl à Lyon allaient créer plus de vingt albums pour enfants ensemble (vingt-deux exactement, dont dix-huit chez Albin Michel Jeunesse, lire ici), sans oublier quelques pas de côté pour chacun, en solo ou en autres duos?

C'est pourtant la belle aventure éditoriale - et amicale - que vivent Fred Bernard et François Roca depuis la sortie en 1996 de "La Reine des fourmis a disparu" (Albin Michel Jeunesse). Un premier titre qui ressort pour cet anniversaire et se prolonge d'une certaine manière dans le dernier album en date du duo, le magnifique "Le Fantôme du Cirque d'hiver" (Albin Michel Jeunesse, 44 pages). Après l'Opéra (lire ici), on va donc visiter cet autre lieu historique parisien qu'est le Cirque Bouglione.

Dans ce nouveau grand format aux illustrations particulièrement réussies avec leurs couleurs chaudes, leurs jeux de lumière et les angles originaux qu'elles posent sur les différentes activités du cirque, on assiste au dialogue entre un singe, Spirit, et un perroquet, Dino, qui vivent tous les deux chez les Bouglione. Le premier est convaincu d'avoir vu, ou au moins entendu, un fantôme, phénomène normal  à ses yeux dans un lieu aussi chargé d'histoire. Le second, par ailleurs lecteur amateur de son état, en doute et pas qu'un peu.

Spirit et Dino enquêtent. (c) Albin Michel Jeun.

Y croire, ne pas y croire? Les compères se disputent, à leur habitude comprend-on. Ils finissent par trouver un compromis et décident de partir enquêter ici et là à propos de l'existence de ce fantôme. Le lecteur va suivre toutes leurs péripéties et rencontrer au passage les différents animaux et artistes hébergés au Cirque d'hiver. Tigres, éléphants, chat, chevaux, cacatoès, chien, danseuses, dresseur... chacun a sa version à proposer, confirmant le plus souvent ou infirmant parfois l'hypothèse de l'oiseau.

Les fauves ont un dompteur écossais. (c) Albin Michel J.

Dino triomphe, Spirit se laisse à son tour prendre par l'excitation de la découverte. Mais la journée avance et la représentation du soir commence. Les acrobates s'élancent puis laissent la piste à la nouvelle attraction, la Latino-Américaine Marina Ants et ses fourmis rouges! Oui des fourmis. Un numéro particulièrement stupéfiant qui réjouit petits et grands autant que le singe et le perroquet. Le fantôme du cirque existerait donc bien! Réponse définitive dans la conclusion technologiquement contemporaine de cet album passionnant, plein de rebondissements.

Les numéros se suivent. (c) Albin Michel Jeunesse.

Ce qui est amusant et ne se voit pas nécessairement tout de suite, c'est que le dialogue entre Dino et Spirit est signalé par le médaillon de leur tête posé au-dessus des textes. Un ping-pong réjouissant que cette narration alternée, qui nécessite de toujours prêter attention à l'identité de celui qui parle, révèle plein d'aspects de la personnalité des enquêteurs (dont leurs surnoms très rigolos), introduit un agréable suspense et distille quelques infos en autant de digressions plaisantes. J'ai l'impression que Fred Bernard s'est plus lâché qu'auparavant dans ce texte savoureux et jubilatoire. Quant à François Roca, il nous peint des scènes de cirque de toute beauté, avec des angles de vue qui en augmentent encore le plaisir et un formidable jeu sur les lumières. "Le fantôme du Cirque d'hiver" est un très bel album qui boucle ces vingt ans de travail en commun - pour le moment.

Marina Ants, la nouvelle attraction. (c) Albin Michel J.

Pour voir les deux lascars complices présenter leur aventure, c'est ici.






Pour tout savoir, ou presque, sur les deux artistes, on consultera avec intérêt l'essai illustré "Fred Bernard & François Roca, créateurs d'aventures" (Albin Michel Jeunesse/ La bulle, 64 pages), concocté par plusieurs personnes à l'occasion de leur anniversaire. Un livre de bon format rendant grâce aux illustrations. La couverture en est une merveille, une peinture de François Roca reprenant tous les personnages qui sont nés depuis 1996 de son tandem avec Fred Bernard.

Au sommaire:
  • l'interview des deux créateurs que j'ai eu le bonheur de faire
  • la présentation chronologique de leurs 22 albums (autant de doubles pages)
  • une carte du monde situant les histoires
  • un abécédaire détaillant l'univers de Fred Bernard et François Roca
  • leurs bibliographies


Reconnaissez-vous ces personnages, nés depuis 1996? (c) Albin Michel Jeunesse.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire