Nombre total de pages vues

jeudi 22 décembre 2016

Mère Noël pense aux jeunes lecteurs

Pour les  lecteurs de petites classes maternelles, mais il n'est pas interdit aux autres de les regarder aussi, une sélection de quinze albums pour s'émerveiller, rire, trembler, découvrir.
Pour les livres des tout-petits, c'est ici.
Pour les livres animés, ici.


Un vilain petit canard curieux


Couac
Emilie Vast
MeMo
32 pages

De belles images douces, imprimées en quadrichromie, savamment composées pour en raconter autant que le texte. L'histoire est celle de Couac, qui sort un jour d'un œuf malheureusement perdu par la cigogne qui le transportait. S'il a l'air d'un jeune canard, Couac ne ressemble pas à ceux auprès de qui il est né. Le caneton prend alors la décision de découvrir son identité. Il s'en va et interroge tous ceux qu'il croise, un flamant rose, un aigle, un pélican... Mauvaises pistes. Couac est dépité, attristé, gêné. Il se cache. Le temps passe. Et un jour où il se penche sur l'eau, il y voit son reflet. Désormais, Couac sait qui il est. Une belle variation sur le thème du Vilain petit canard qui raconte aussi bien la différence que la recherche de soi.

Qui sort de l’œuf? (c) MeMo.



Yeux d'humains, yeux de chats


Un chat dans la nuit
Dahlov Ipcar
adapté de l'anglais (Etats-Unis)
par Catherine Biros
Albin Michel Jeunesse
48 pages

Graphisme et ambiance années 60 - normal, le livre date de 1969 - pour cet épatant album relatant en détails la tournée nocturne du chat de la ferme. Chaque scène est doublement représentée. La première fois, comme nous la voyons, en ombres chinoises nocturnes. La seconde, comme le félin noir et blanc la voit, lui, comme en plein jour. Les séquences sont variées et sympathiques et interpellent le lecteur qui pourra ne pas partager la conclusion du fermier le matin et le chat revenus: "Quel chat paresseux. Il passe ses jours et ses nuits à dormir!" Quel bonheur que ce sixième titre traduit en français de cette merveilleuse auteure-illustratrice américaine, née le 12 novembre 1917 (lire ici et ici). Merci à l'éditeur pour ce travail de passeur.

Deux doubles pages successives.(c) Albin Michel Jeunesse.



Comme dans un rétroviseur


Mais qui est derrière moi?
Agnès de Lestrade
Cécile Gambini
La poule qui pond
36 pages

Un principe connu, chaque animal demande qui est derrière lui à une coccinelle qui répond de page en page, petite acrobate écarlate. Mais ce qui est magnifique ici, outre la ribambelle animale qui se dévoile à nous, ce sont les multiples détails des riches scènes aux crayons de couleurs, jusqu'à la finale, surprenante et attendrissante.

"Qui est derrière moi?" (c) la poule qui pond.



Le grand voyage de la vie


Ce que papa m'a dit
Astrid Desbordes
Pauline Martin
Albin Michel Jeunesse
40 pages

Au bord de la mer, Archibald et son papa discutent devant les hirondelles dans le ciel. "Elles vont de l'autre côté de la Terre", explique le papa. Cela donne envie au gamin de faire pareil. Archibald imagine ce voyage, celui de la vie finalement, et y décèle plein d'obstacles. Chaque fois, son papa la rassure, l'apaise, l'encourage à se lancer dans l'aventure et l'assure de sa présence constante et de son amour. Tendre, philosophique et positif comme l'était déjà "Mon amour" des mêmes (lire ici).

Archibald s'inquiète, Papa l'apaise. (c) Albin Michel Jeunesse.


Le train de la vie


Maëlle & Margot
Danny Parker
Freya Blackwood
traduit de l'anglais par Christian Demilly
Grasset Jeunesse
40 pages

Des mêmes auteurs que le remarquable "Une journée parfaite" paru l'an dernier et célébrant les joies simples de l'enfance, une autre histoire venue d'Australie, en peinture à l'huile. Deux petites filles se rencontrent par hasard dans une gare alors qu'elles attendent le même train en compagnie de leurs mamans. Flash! Maëlle et Margot vont s'apprécier dès le premier regard, se découvrir, s'amuser, sans doute au détriment des autres passagers du train, se chamailler, s'envoyer des mots qu'elles regretteront, se réconcilier. Le voyage est suffisamment long pour présenter l'éventail de tous ces sentiments. Il peut aussi se considérer comme une métaphore de l'existence. Le texte sobre et délicat campe l'atmosphère laquelle est très bien prolongée par les illustrations sur double page multipliant les angles, les focales et les points de vue. Un exquis format à l'italienne qui mérite d'être regardé de près.

Ici, l'illustratrice explique - en anglais - comment elle a procédé pour composer ses images.

Le voyage en train (il manque les paysages dans les fenêtres).


L'histoire de Leo


Le poisson rouge de Nanami
Yuichi Kasano
traduit du japonais par Corinne Atlan
l'école des loisirs
36 pages

D'où viennent les poissons rouges que les enfants regardent tourner dans leur aquarium? Réponse dans cet album de l'excellent Yuichi Kasano (lire ici) aussi documentaire que sympathique montrant l'élevage des poissons rouges au Japon. Une entreprise de grande échelle, aux étapes multiples. Ce qui n'empêche nullement la jeune Nanami de se réjouir de son acquisition: "Nanami regarde Leo nager. C'est elle qui lui a donné son nom. C'est son poisson rouge. Il ne ressemble à aucun autre."


La naissance de Leo. (c) l'école des loisirs.



La treizième histoire d'Emile


Emile fait l'aventure
Vincent Cuvellier
Ronan Badel
Gallimard Jeunesse/Giboulées
32 pages

Emile, on le connaît bien maintenant. Un petit gamin ébouriffé, têtu, parfois bougon mais plein de charme et d'imagination. Un vrai gamin, quoi! Sa première histoire est sortie au printemps 2012 ("Emile veut une chauve-souris"). Voici déjà la treizième! Elle met en scène avec tendresse et humour un jeune explorateur décidé mais moins volontaire au départ immédiat devant l'annonce du menu de midi.



Folles poursuites


Fritzi et la chaussure enragée
Catharina Valckx
l'école des loisirs
40 pages

Catharina Valckx n'a pas sa pareille pour choisir des héros originaux. Popote, le petit éléphant, Joëlle la limace, Fritzi qui fait un peu penser à Tante Sidonie, une chaussure enragée, pleine de hargne qui poursuit Popote! La police contactée répond qu'elle envoie en secours le boulanger. Plein de ressources, ce dernier arrête l'enragée. L'histoire ne finit évidemment pas là mais il serait dommage de la dévoiler plus avant tant elle est inattendue et savoureuse, servie par des dessins craquants, aux regards particulièrement éloquents.

Fritzi rencontre Popote. (c) l'école des loisirs.

Fritzi appelle la police. (c) l'école des loisirs.


Super pouvoirs


Super cagoule
Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
40 pages

La poulette blanche n'en peut plus. Sa mère l'oblige à porter une cagoule rouge qui la gratte horriblement, qui lui pique atrocement la tête. A tel point que le raffut qu'elle fait dérange le loup affamé qui voit très bien ce qu'il pourrait faire de la promeneuse hivernale. Celle-ci ne se démonte pas devant le danger et va malicieusement échapper au prédateur et même s'en bien venger. Des répliques fameuses, qu'ont déjà sorties tous les enfants du monde quand l'hiver pointe et qu'ils sont obligés de porter une cagoule.

Recommandations connues. (c) Seuil Jeunesse.



Aventures dans la prairie


La monture de Castor-Têtu
Jean Leroy
Audrey Poussier
l'école des loisirs
36 pages

Un an après l'album "Castor-Têtu" (même éditeur), revoici le petit Indien. Il a sa plume d'aigle maintenant, mais il a besoin d'un cheval. Il s'en va le capturer de l'autre côté de la rivière. L'expédition sera plus compliquée qu'il ne le pensait et semée d'embûches de taille. Toutefois, Castor-Têtu fera preuve de courage et d'inventivité pour s'en sortir. Et de personnalité quand il reviendra chez les siens, juché sur sa nouvelle monture. Un album plein de suspense et d'aventures, servi par des expressions minimales mais expressives.

Castor-Têtu s'en va en quête d'une monture. (c) l'école des loisirs.


Pêche miraculeuse


Le voisin s'en va pêcher
Koen Van Biesen
traduit du néerlandais
(pas de mention de traducteur)
Alice Editions
48 pages

Voilà des pages qui swinguent visuellement! Le voisin, la jeune voisine et le chien partent à bicyclette dans une ville bien encombrée. Ils vont pêcher et la canne est déjà déployée. On se doute qu'elle ne va pas rester inactive, surtout sur les pavés... En effet, l'hameçon accroche et emporte diverses choses appartenant aux passants qui, tous, se mettent à courir et à poursuivre les cyclistes pêcheurs. Tout est à regarder attentivement, dont ce petit livre rouge qu'on retrouve de page en page. Un album-course gentiment décoiffé qui s'achève dans la paix et l'amitié.

La pêche a commencé. (c) Alice Jeunesse.


Jouer à se faire peur


Dodo, l'enfant do
Timothy Knapman
Helen Oxenbury
traduit de l'anglais par Elisabeth Duval
Kaléidoscope
32 pages

Alice et Jack jouent dans le jardin. Intrigués par un bruit, ils pénètrent dans la forêt. Plus ils s'enfoncent entre les arbres, plus les bruits s'avèrent inquiétants... Et si c'était le Grand Méchant Loup? C'est lui! Enfin, c'est une maman loup qui chante une berceuse pour endormir ses petits. Jack et Alice peuvent rentrer chez eux, rassurés. L'illustratrice joue à fond sur le contraste entre l'atmosphère paisible des tons verts de la forêt et les bruits effrayants jusqu'au dénouement inattendu. Bien entendu, cet album fait irrésistiblement penser au fameux "La chasse à l'ours" qu'elle avait illustré il y a près de trente ans déjà (texte de Michael Rosen, traduit de l'anglais par Claude Lauriot Prévost Ouest-France, 1989, Kaléidoscope, 1997), toujours disponible.

"Quel est ce bruit?" (c) Kaléidoscope.



Une paire de poux pour commencer


Le petit pou sait
Mathis
Aurore Petit
Les fourmis rouges
28 pages


Le petit pou rit
Mathis
Aurore Petit
Les fourmis rouges
28 pages


Une nouvelle série à lire bien fort pour profiter des jeux de mots jubilatoires sur les poux et les yeux grands ouverts pour savourer les jeux sur les dessins sur les mêmes héros. La liste des savoirs du petit pou qui sait va se heurter à la conclusion du lecteur, celle des lieux où le petit pou rit à une implacable finale à double sens. Vite, vite, on veut aussi un petit pou pond et un petit pou laid.


Savoirs de pou. (c) Les fourmis rouges.

Lieux de pou. (c) Les fourmis rouges.


Le plus célèbre des éléphants bariolés


Elmer, Walter, Rose et les autres
David McKee
traduit de l'anglais par Elisabeth Duval
Kaléidoscope
152 pages

Cette anthologie de grand format réunit cinq aventures du plus célèbre des éléphants bariolés: "Elmer" (1989), "Elmer et Walter" (1995), "Elmer et le nounours perdu" (1999), "Elmer et les hippopotames" (2003), "Elmer et Rose" (2005). Petits, grands, gros, minces, les éléphants sont gris. Sauf  Elmer qui est bariolé de dix couleurs, comme un patchwork. C'est lui qui fait rire les autres. Mais un jour, le joyeux luron, le plaisantin doute sur son identité. Il quitte le troupeau et y revient déguisé en gris. Pfff! Celui lui suffit pour le décider à jouer un nouveau tour...

Elmer doute de lui-même. (c) Kaléidoscope.

Ensuite, il recevra la visite de son cousin Walter, en damier noir et blanc, ventriloque et assez tête en l'air. A la recherche d'une peluche perdue, Elmer partira en randonnée et rencontrera toute une série de familles. Les illustrations sont remarquables et fourmillent de détails à observer.
Il appliquera la devise "l'union fait la force" pour aider ses cousins gris à lutter avec les hippos importuns et résoudre un problème d'alimentation en eau.
Enfin, Elmer et Walter rencontrent une demoiselle éléphant rose, prénommée Rose, qui parfois rougit de la tête aux pieds.

Pour voir une vidéo où David McKee parle d'Elmer, c'est ici.
Pour se rendre sur le tout nouveau site dédié à Elmer (en français), c'est ici.





Langue et musique


Tohu Bohu
Rémi Courgeon
Nathan
48 pages

Chaque double page propose une saynète mettant en scène un ou deux personnages représentés en noir et un ou deux instruments de musique dessinés en couleurs sur un fond également coloré. Mais l'amusant est qu'outre l'inventaire détaillé des instruments, l'auteur joue à fond sur le son de leurs mots. Exemples. Un tandem roule, conduit par un homme soufflant dans un "instrument à vent" posé sur la roue antérieure alors que la seconde selle est occupée à contre-sens par une femme jouant de la guitare, un "instrument arrière". Plus loin, des "lutteurs" jouent du "luth" tout en combattant, une "batterie à plat" est posée sur le toit d'une voiture dont les roues ont crevé... Et ainsi de suite jusqu'au "basson à l'opéra", à ne pas confondre avec un "maçon à l'apéro", tandis qu'une "séance de harpe" a lieu dans un "silence de carpe", cette dernière étant dans un aquarium! En tout, une belle salade de sons, de musique, d'images et de mots.

"Instrument à vent, instrument arrière" (c) Nathan.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire