Nombre total de pages vues

mardi 19 septembre 2017

Le vaste monde selon Björn, ours bienheureux

Björn et sa tortue. (c) Fourmis rouges.

L'an dernier, Delphine Perret nous avait réjouis avec son album "Björn, six histoires d'ours" (lire ici). Un album bonheur. Bien, très bien même, apprécié unanimement. Laissant sans doute un petit goût de trop peu. C'est qu'on en aurait volontiers repris quelques-unes en plus, de ces merveilleuses histoires d'ours. Un souhait aujourd'hui largement exaucé avec la sortie de "Björn et le vaste monde" (Les fourmis rouges, 64 pages), tout aussi réussi et enchanteur. A l'inverse du précédent, les pages sont cette fois jaune pâle et la couverture d'un bleu léger. On retrouve le trait précis et expressif de Delphine Perret, le caractère enjoué de Björn et ses amis, la jolie typo et l'excellent rapport texte-images. On savoure ce nouvel album et on jubile à nouveau de connaître Björn et Delphine Perret.

Dès "Réveil", on retrouve le ton enchanteur des "Six histoires d'ours". C'est le printemps dans ce deuxième volume. L'ours se réveille en douceur d'une longue sieste et croise plusieurs amis qui ont fait pareil que lui, la tortue, une nouvelle venue, le blaireau... D'autres copains leur racontent la neige, les petits faits de l'hiver. Mais c'est tous ensemble qu'ils prennent une pluie de pétales de cerisier.

La fantaisie, le don pour le bonheur et les réjouissances, le mélange entre des choses actuelles comme un téléphone portable et la vie dans la forêt sont à nouveau là, la cohabitation entre animaux et humains aussi. Tout ça se tricote harmonieusement dans les cinq histoires suivantes. "Téléphone" permet à chacun des animaux de commander la pizza de son choix avant de tout oublier pour des prunes bien mûres. "Pique-nique" célèbre la nature de façon absolument charmante. "L'invitation" réinvite Ramona pour une séance de piscine peu commune. "Bus 43" est une balade à hauteur d'enfants voyageurs. Quant à "La lettre", ce chapitre un rien philosophique traite entre autres de l'amitié et fait la boucle avec la nouvelle amie rencontrée dans "Réveil".

Pas facile de réussir un second volume aussi séduisant et délicat que le premier. Delphine Perret le fait haut la main, avec toujours ce souci des détails et dans le texte et dans l'image. Björn, son ours qui cultive le bonheur, est là, à ne pas rater. A partir de 4 ans.




"Réveil" dans "Björn et le vaste monde". (c) Les fourmis rouges.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire