Nombre total de pages vues

vendredi 29 septembre 2017

Une fantastique fable écologique sans parole

Des albums jeunesse, il m'en passe sous les yeux chaque semaine. Des bons, des très bons, des moyens, des ratés, des "joliment copié". Il arrive aussi, une ou deux fois par an, parfois trois, qu'un ouvrage pour enfant me souffle littéralement. Waaahhh! Que c'est beau! Que c'est intelligent! Que c'est bien pensé! Que c'est bien fait! C'est le cas pour l'album "Changeons!" de l'Italien Francesco Giustozzi qui paraît en Suisse, à la Joie de lire (40 pages).

Choc que cet album sans texte qui délivre une puissante fable écologique terriblement actuelle. Ses images sur double page, à bords perdus, rapportent impeccablement les rapports entre l'homme et la nature. Les couleurs s'accordent avec les situations décrites, pastel en temps normal, grises et de plus en plus foncées en temps de crise, pastel à nouveau quand la situation se régularise. Evidemment, chacun repère ce qu'il veut dans ces images de toute beauté qui ouvrent la porte à mille questions. Le splendide graphisme est au service du scénario, pas l'inverse heureusement. L'un remarquera les arbres, l'autre les cheminées, le troisième sera sensible à la croissance du bâti, le quatrième verra tout de suite la graine qui germe dans le macadam...

Est-il trop tard pour le climat? Oui? Non? Espoir? Changeons donc vite nos habitudes tant qu'il est encore temps. Francesco Giustozzi communique graphiquement avec ses lecteurs (à partir de 5 ans). Il leur montre une ville près de la mer, qui croît, croît, croît, jusqu'à ce qu'elle et ses déchets occupent tout l'espace de la double page, de la mer au ciel... Les arbres se raréfient, l'espace libre et l'air aussi. Les humains apparaissent écrasés par les constructions de béton et les fumées menaçantes. Ils finissent par quitter les lieux. Merveille de la vie, cette désertion permet à la nature de reprendre petit à petit ses droits et ses espaces. Une autre manière de vivre, plus harmonieuse, mariant la nature et les maisons, se fait jour. On respire. On revit!

Superbe fable écologique dont les images, diantrement bien pensées et remarquablement réalisées, parlent d'elles-mêmes. Ce n'est qu'en respectant la nature qu'on respecte l'homme, un message très lisible dans cet ouvrage hors du commun et totalement réussi.




La ville croît... (c) La joie de lire.

Après les heures sombres, la lumière à nouveau. (c) La joie de lire.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire