Nombre total de pages vues

vendredi 31 janvier 2020

Les Roms de Jean Marc Turine lundi soir à la Maison Autrique

Jean Marc Turine.

En mars sortira un recueil de quatre récits de Jean Marc Turine, énigmatiquement intitulé "Vivre (si vous sauriez comme j'avions)" (Esperluète, 136 pages), quatre enfances ou jeunesses fracassées indépendantes dont on suivra la reconstruction et le cheminement à travers le temps.

Pour patienter et retrouver la voix, le ton de l'écrivain, pourquoi ne pas participer à la soirée Portées-Portraits du lundi 3 février dont il est l'invité pour son roman "La Théo des fleuves" (Esperluète, collection "En toutes lettres", 224 pages, 2017) qui a remporté le prestigieux Prix des Cinq continents de la Francophone 2018 (lire ici).

Ce sera à la Maison Autrique, dès 19 heures. Le thème du roman étant l'odyssée à travers le XXe siècle de Théodora, enfant du fleuve, née Rom, la soirée est réalisée en partenariat avec Amnesty International. La mise en voix sera assurée par Geneviève Damas, la lecture et le chant par Laetitia Reva, accompagnée à l'accordéon par Didier Laloy.

Dans "La Théo des fleuves", Jean Marc Turine raconte les souvenirs de la vieille Théodora, enfant du fleuve, née Rom. Un roman qu'il a mis vingt ans à l'écrire. "C'est un hommage aux Tziganes et aux Roms", en dit-il, "un hommage et un cri d'amour à ces personnes que j'adore. Mon roman traverse tout le XXe siècle et notamment le génocide durant la Deuxième Guerre mondiale. Un génocide qui n'est toujours pas reconnu aujourd'hui, alors que ses proportions sont identiques à celle du massacre des Juifs. En 1987, alors que je faisais un film sur les rescapés des camps nazis, ce sont eux qui m'ont parlé de la situation des Tziganes dans ces camps. Ils sont un peuple sans littérature mais non sans oralité, un peuple sans frontière et pas nomade comme on aime le dire. Je dénonce aussi dans mon livre les conditions de vie des Roms qu'on voit dans nos rues."

La lecture est prévue à à 20h15 mais une rencontre avec Jean Marc Turine est prévue de 19 à 20 heures. Après la lecture, un verre est offert, l'occasion de passer un moment convivial avec l’auteur et les artistes de la soirée.

Pratique
Ce lundi 3 février
A la Maison Autrique, chaussée de Haecht, 266 à 1030 Bruxelles
Durée de la lecture-spectacle: 1 heure
Prix des places: 8 €
Renseignements et réservation conseillée: albertineasbl@gmail.com



Aucun commentaire:

Publier un commentaire