Nombre total de pages vues

dimanche 28 février 2016

Le décès de l'immense poétesse Liliane Wouters

Liliane Wouters.

Tristesse d'apprendre au réveil, par un post de Jean Jauniaux, le décès de l'immense poétesse belge qu'est Liliane Wouters, à l'âge de 86 ans. Elle était aussi romancière et dramatuge. Voilà quelqu'un qui va cruellement manquer au paysage des lettres françaises. La dernière fois que je l'avais croisée, c'est il y a un peu plus d'un an, à l'anniversaire des trente ans du Taillis Pré, un de ses éditeurs  de poésie. Elle était fidèle à elle-même.

Je m'aperçois que sur ce blog, j'ai parlé d'elle à deux reprises, un désespérée et un joyeux, preuve que la poésie peut toujours nous accompagner. Au lendemain du massacre chez "Charlie-Hebdo" et des autres horreurs qui ont suivi, début janvier 2015, elle était à l'affiche des Midis de la poésie (lire ici). Au quatrième anniversaire de mon blog, un délicieux jour d'été (lire ici).

Pour la biographie et la bibliographie de Liliane Wouters, il est bon de se reporter au site de l'Académie de langue et de littérature françaises de Belgique dont elle était membre depuis 1985 (lire ici)! Il faut compléter la liste de ses livres des titres suivants: "Vie-Poésie" (Lansman, 2011) et, surtout, "Derniers feux sur Terre" (Le Taillis Pré, 2015). A noter la reprise en poche de ses livres chez Espace Nord: "La salle des profs" et "Paysage flamand avec nonnes" sont sortis, "Trois visages de l'écrit" est à paraître dans une semaine (lire ici).

Sans oublier les deux articles de Jacques De Decker qui lui sont consacrés dans son recueil de chroniques parues dans la presse dans "Littérature belge d'aujourd'hui, La Brosse à relire" (Espace Nord, 2015, 336 pages). L'un concerne "Changer d'écorce", l'autre "Paysage flamand avec nonnes".

Chère Liliane Wouters, merci pour tout ce que vous nous avez donné.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire