Nombre total de pages vues

samedi 24 février 2018

Les petites histoires roses de Kitty Crowther

Maman Ours et Ourson. (c) l'école des loisirs, Pastel.

Merci à Sara Donati, auteure-illustratrice italienne hébergée une nuit par Kitty Crowther, qui a rêvé que sa logeuse faisait un livre rose, au titre écrit à la main , "Petites histoires de nuits". Oui, "nuits" avec "s". Merci à elle car ce rêve est devenu un délicieux livre de papier, en format plutôt petit tenant bien en main, quasi carré, rose mais pas que, avec le titre rêvé écrit à la main (l'école des loisirs, Pastel, 80 pages). Un livre qui a déjà été traduit en suédois par le regetté Ulf Stark (lire ici).

Retour à la maison. (c) l'école des loisirs, Pastel.

L'album commence sans texte. Dans une double page paysagère, entre arbres, sapins et autres petites plantes comme Kitty Crowther excelle à les représenter, dans le rose du soleil couchant, on voit Maman Ours et Ourson rentrer à la maison. La jupe maternelle à rayures bayadères brille dans le soir.

On retrouve Ourson dans son lit.

Marchandages de mise au lit. (c) l'école des loisirs, Pastel.

Trois "s'il te plaît" valent assurément trois histoires. Maman Ourson va les raconter à Ourson.
D'abord, celle de la gardienne de nuit qui sonne le gong chaque soir pour inviter les plus jeunes à se coucher. Ensuite, celle de Zhora, la petite fille à l'épée qui s'est perdue en cherchant la plus belle mûre, enfin, celle du monsieur au grand manteau qui a perdu son sommeil.

Kitty Crowther raconte successivement ces trois histoire, autant par un texte chantant propice au sommeil que par des dessins aux crayons de couleurs d'une incroyable luminosité et infiniment riches de détails. Les histoires nous mènent bien entendu bien plus loin que ne le laisse croire leur simple énoncé. Entre chacune, on revient dans la chambre d'Ourson où Maman Ours conteuse dialogue avec son petit à propos de l'histoire entendue. Mais elle ne sait pas ce qui se passe dans la chambre quand elle la quitte pour rejoindre son fauteuil près du feu et se plonger dans un livre aux personnages connus des lecteurs de l'album.

"Petites histoires de nuits" est un album tendre et doux sans mièvrerie qui ouvre mille univers et prépare au rêve. Tout en rose, mais d'un rose vivifiant qui fait plaisir à voir, il raconte plein de petites histoires dans ses trois histoires, invitant autant les humains que les animaux. On y retrouve avec plaisir le style graphique de l'auteure-illustratrice, tout en lignes parallèles de multiples couleurs, qu'on avait découvert dans son livre sur Jan Toorop (lire ici), et son goût pour les détails. Pour les enfants en âge d'école maternelle.

Avec la gardienne de nuit. (c) l'école des loisirs, Pastel.

Avec la petite fille à l’épée. (c) l'école des loisirs, Pastel.

Avec le monsieur insomniaque. (c) l'école des loisirs, Pastel.

Quand Maman Ours quitte la chambre. (c) l'école des loisirs, Pastel.


Kitty Crowther est à la Foire du livre de Bruxelles ce samedi 24 février.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire