Nombre total de pages vues

mardi 21 juillet 2020

Comme une envie de plage

Land art marin. (c) Plume de Carotte.


Soleil, joli ciel, température agréable... Sourd l'envie de plage et de mer, de sable et de coquillages. A défaut de s'y transporter, on peut plonger dans le superbe beau livre en petit format "Mer, inspirations land art" de Marc Pouyet, un spécialiste de cette discipline, et Maïté Milliéroux (Plume de Carotte, 350 pages). Taille de grande carte postale, bien épais donc fort riche, à tenir normalement ou reliure vers le haut, l'ouvrage invite à une passionnante découverte photographique de la plage et de ses trésors. Des installations éphémères bien entendu car telle est la particularité du land art marin. Qui ne se souvient des châteaux de sable de l'enfance, emportés à la marée montante par une vague plus forte? Eternel recommencement que de retrouver ensuite une plage de sable vierge, page blanche où créer une nouvelle œuvre qui sera, elle aussi, ensuite gommée.

Que trouve-t-on dans "Mer, inspirations land art"? Des centaines de photos magnifiques, non légendées et inspirantes, avec tout ce qu'on peut imaginer faire à plat ou debout, selon les techniques du land art, avec ce qu'on trouve sur une plage. Ingrédients: le sable bien entendu, qui peut être pressé, ratissé, imprimé, les coquillages de mille couleurs et formes, troués ou non, les pierres roulées par la mer, les bouts de verre, les étoiles de mer, les pelotes de mer, les algues, les os de seiche, les coquilles d'oursins, etc. Bref, tout ce qu'on peut récolter lors de promenades.


Ouvrir les yeux. (c) Plume de Carotte.

Les différents éléments sont ensuite artistiquement agencés en motifs réalistes mais plus souvent abstraits, jouant avec les formes simples pour mieux célébrer la beauté des trouvailles. Variations innombrables de mandalas, jeux graphiques avec des couteaux plantés dans le sable, assemblages à l'équilibre fragile ou immenses ratissages inspirés, les compositions agréablement photographiées sont de toute beauté. Et invitent à se lancer soi-même dans le land art marin.

Le livre est fort bien agencé, glissant d'un thème graphique à un autre, coulant d'une tonalité à une autre, jouant sur les gros plans et les plans larges, s'amusant de variations plus attrayantes les unes que les autres. Ces éphémères créations humaines sont un ravissement pour les yeux. Elles seraient même bien un efficace dérivatif à une forte envie de plage.

La beauté des motifs géométriques. (c) Plume de Carotte.



Pour feuilleter le début de "Mer, inspirations land art", c'est ici.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire