Nombre total de pages vues

mardi 21 avril 2020

Coronadessiner sur les fenêtres à Gand

Temps de lire, de relire, de découvrir, de se souvenir, de faire fondre sa PAL,
pour les petits et pour les grands #confinothèque20

Temps de dessiner aussi dans ce cas. Et de regarder.

Kristien Aertssen pour son petit-fils.

Géniale initiative que celle de Hanne Deceuninck, une jeune Gantoise qui a invité une vingtaine de ses amis artistes confinés à dessiner sur leurs fenêtres à front de rue afin de rendre la quarantaine Corona de tous un peu plus réjouissante. "Une action pour se surprendre dans cette période bizarre, émouvante, exceptionnelle", note-t-elle.

Le projet fait tache d'huile et toute une série de dessins ont déjà été réalisés. Joyeux, sensibles, vivants surtout!

Quelle superbe idée que cette performance artistique gantoise. Non seulement, cela donne une autre dégaine aux fenêtres de la ville mais en plus, ce peut être une expérience personnelle pour les artistes. Ainsi l'illustratrice jeunesse Kristien Aertssen (lire ici) a décoré les fenêtres de la maison où habite son petit-fils qu'elle ne peut plus prendre dans ses bras à cause du confinement. D'autres ont crayonné leurs propres carreaux, au rez-de-chaussée ou aux étages. D'autres encore les vitrines d'un café ou d'un lieu où ils ont leurs habitudes. Autant d'initiatives réjouissantes.

@Quarantekening.

Le projet s'intitule Quarantekening, la langue flamande permettant le jeu de mot entre "quarantaine" et "tekening" (dessiner). Il est ouvert à tous moyennant quelques consignes.

  1. Créer un dessin de fenêtre et y mentionner @quarantekening
  2. En partager une photo sur Instagram ou Facebook
  3. Identifier @quarantekening et mentionner #quarandrawing et la rue dans la publication

Quelques exemples.


Au travail, à Eeklo.
Eeklo, dessin fini.



Au travail, à Gand.
Gand, travail fini.















Gand.


Plus d'infos sur la page Facebook (ici) et le compte Instagram (ici) de Quaranteking.
Ou par un mail à quarantekening@gmail.com.

En plus, une carte (ici) permet de retrouver les fenêtres dessinées.

Et si cette formidable expérience faisait des petits dans d'autres villes?






Aucun commentaire:

Publier un commentaire