Nombre total de pages vues

mercredi 20 mai 2020

Le décès de l'homme de lettres et diplomate libanais Salah Stétié

Temps de lire, de relire, de découvrir, de se souvenir, de faire fondre sa PAL,
pour les petits et pour les grands #confinothèque39

Salah Stétié.

La famille de Salah Stétié, poète, essayiste, critique d'art et ancien diplomate libanais, a annoncé, ce mercredi 20 mai, son décès au cours de la nuit à Paris.

Né à Beyrouth, le 28 décembre 1929, il avait fait  l'Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth puis des études universitaires à la Sorbonne à Paris. Grande figure de la poésie contemporaine, le nonagénaire  a écrit son œuvre en français, mais elle est traduite dans la plupart des grandes langues d’Europe ainsi qu'en arabe.

Fondateur et responsable pendant des années de l'hebdomadaire culturel "L'Orient littéraire", diplomate longtemps en poste à Paris, ancien délégué permanent du Liban à l'UNESCO, puis ambassadeur au Maroc, secrétaire général du Ministère des Affaires Etrangères à Beyrouth puis ambassadeur à La Haye, Salah Stétié aura été toute sa vie "un grand itinérant du songe et de l'action".

J'avais eu le plaisir de rencontrer Salah Stétié en décembre 2014, à l'occasion de la sortie de ses mémoires,  "L'extravagance" (Robert Laffont, 644 pages), bouquin passionnant s'il en est. Et rencontre totalement extravagante. Elle est à lire ici.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire