Nombre total de pages vues

lundi 11 mai 2020

Une ode à l'enfance et à l'amour

#confinothèque33
Aujourd'hui, un de ces albums jeunesse qui ont croisé la covid19 et sont arrivés en librairies juste avant ou en même temps que la fermeture de ces dernières à cause des mesures de confinement.

Aimer et s'aimer. (c) MeMo.

Petit bijou de tendresse et de délicatesse que l'album "Sois moi et je serai toi" de Ruth Krauss au texte et Maurice Sendak aux illustrations (traduit de l'anglais par Françoise Morvan, MeMo, 48 pages), sorti aux Etats-Unis en 1954 et traduit maintenant en français. Ce sont des saynètes, de courtes histoires, des poèmes, des rêves, des jeux, chaque fois prodigieusement illustrés de centaines de petits dessins dans un impeccable rapport texte-images. En noir sur papier blanc cassé, sauf la couverture et les gardes agrémentées de vert et de rouge. Le thème? L'amour au temps de l'enfance principalement. L'amitié aussi.


Pièce de théâtre. (c) MeMo.

Jeux, paris, échanges, partages d'enfants dans une compréhension mutuelle teintée d'affection sincère se suivent dans des phrases douces, musicales, dialoguant avec les dessins. Le tout dans le monde réel qui a un air de paradis.


Aimer... (c) MeMo.

"aimer c'est quand on s'envoie des cartes postales
plus souvent qu'aux autres...
aimer c'est quand on te fait tomber dans l'herbe
et que ça ne fait même pas mal...
aimer c'est comme plaire
sauf que ça ne s'écrit pas pareil...
et qu'il y a comme du plus et du moins...
dans aimer il y a du plus!
aimer c'est quand tu donnes
un bras de ton bonhomme de pain d'épices.
Non, deux bras.
Et la tête!"
Et le dessin montre le petit garçon dire à la petit fille qui a le bonhomme de pain d'épices "Donne-moi seulement le sucre d'un bouton".


Une saynète et un poème (c) MeMo.

On est émerveillés par ces scènes enfantines, comme ces mariés dégustant de la soupe à l'oignon, ou la pièce de théâtre, ou les variations sur "plus tard" ou des souliers noirs, ou... ou ... Sans oublier la "Valse pour un cheval" et la "fête des Singes". Ou encore... Autant de petits moments de bonheur et d'imagination comme figés dans le temps mais qu'on peut partager. Toutes les 48 pages de l'album sont autant de délices qui se dégustent avec allégresse et reconnaissance.

Rêver. (c) MeMo.


A propos de Ruth Krauss (1901-1993), avec qui il a commencé sa carrière d'illustrateur et dont il illustrera huit livres finalement, Maurice Sendak (1928-2012) disait: "Avant qu'on commercialise des livres pour enfants, il y avait Ruth Krauss." On ne peut pas mieux dire que lui. Profitons de leurs albums.


Un remarquable rapport texte-images. (c) MeMo.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire