Nombre total de pages vues

mardi 1 décembre 2020

Vincent Mondiot lauréat du Prix Vendredi 2020


Proclamation décalée aussi pour le prix Vendredi (littérature ado) qui attendait la réouverture des librairies en France pour proclamer ses lauréats (lire ici). Cela a été chose faite ce vendredi 1er décembre, juste à temps avant l'ouverture du Salon de Montreuil. Sur les dix candidats sélectionnés pour cette quatrième édition (lire ici), trois ont été retenus.

Le prix Vendredi 2020 va à Vincent Mondiot pour son roman "Les Derniers des Branleurs" (Actes Sud Junior, juin 2020). A noter qu'il avait déjà obtenu une mention en 2018 (lire ici).
La rencontre de trois paumés, Minh Tuan, Chloé et Gaspard, le moins d'école possible, des joints, des mangas, des jeux vidéo, avec Tina, une jeune migrante, va leur faire reconsidérer leurs positions à propos du bac en particulier et de la vie en général.

Les mots du jury: "Vincent Mondiot, qui avait reçu une mention du prix Vendredi en 2018 pour son premier roman "Nightwork", vient confirmer la singularité de son talent avec "Les Derniers des Branleurs", texte à la construction magistrale.
D'une forme inventive, et d'une écriture précise et insolente, le roman ne cesse de surprendre. Les anti-héros, traités avec une rare justesse tant dans leurs caractères que dans leur langage, se révèlent au long d'un récit qu'on ne lâche pas avant de l'avoir terminé. Les refus et les désenchantements de l'adolescence sont traités sans complaisance, avec un humour qui ne se dément pas."




Deux mentions spéciales ont été attribuées à Cathy Ytak pour "Sans armure" (Talents Hauts),  un bref roman peint la violence du sentiment
amoureux, 
et Eric Pessan pour "Tenir debout dans la nuit" (l'école des loisirs) dont l'héroïne traverse seule une longue nuit tumultueuse à New York.










Jury
Michel Abescat, Raphaële Botte, Philippe-Jean Catinchi, Françoise Dargent, Marie Desplechin , Sophie Van der Linden, Nathalie Riché.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire