Nombre total de pages vues

mercredi 21 avril 2021

Le Prix Prem1ère Victor du Livre Jeunesse à Catherine Locandro pour son roman "Cassius"


La troisième lauréate du Prix Prem1ère Victor du Livre Jeunesse 2021 est la Française résidant à Bruxelles Catherine Locandro pour son roman pour ados "Cassius" (Albin Michel Jeunesse, 2019, 350 pages). L'histoire et la vie du boxeur Cassius Clay dans l'Amérique des années 1950, en pleine ségrégation raciale. Né en 1942, il changera son nom pour celui de Mohamed Ali à l'âge de 22 ans, lors de sa conversion à l'islam. Un roman particulièrement d'actualité au moment où la justice américaine vient de déclarer coupable le policier blanc qui a tué George Floyd.

Catherine Locandro entre les parents de Victor.


Rappelez-vous que le prix avait été officiellement blanc lancé en octobre 2018 (lire ici). Doté cette année de 1.500 euros contre 2.500 euros précédemment pour cause de Covid et de rentrées financières moindres, il lui a été remis ce mercredi 21 avril par la chanteuse Typh Barrow durant l'émission Tendances Première (RTBF) de Véronique Thyberghien, où étaient présents Patricia Vergauwen et Francis Van de Woestyne, les parents de Victor, Deborah Danblon, l'initiatrice du prix, Philippine de Bidlot, la coordinatrice du Fonds Victor et Laurent Dehossay, le gardien des prix Prem1ère.

Si Catherine Locandro est bien connue en littérature générale, on lui doit les romans "Clara la nuit" (Gallimard, 2004, prix René Fallet), "Sœurs" (Gallimard, 2005),  "Les Anges déçus" (Héloïse d'Ormesson, 2007), "Face au Pacifique" (Héloïse d'Ormesson, 2009), "L'Enfant de Calabre" (Héloïse d'Ormesson, 2013),  "L’Histoire d’un amour" (Héloïse d'Ormesson, 2014), "Pour que rien ne s'efface" (Héloïse d'Ormesson, 2017), "Des Cœurs ordinaires" (Gallimard, 2019), "Cassius" est son premier roman de littérature de jeunesse. Un second est à paraître en mai chez le même éditeur, "Dans ce monde ou dans l'autre".

Son roman "Cassius" a été plébiscité par les 2.166 lecteurs et lectrices de cette troisième édition, répartis en 97 groupes de lecture dans des écoles, des bibliothèques et des maisons de jeunes dans toute la Wallonie et à Bruxelles, qui ont composé le jury. Cinq livres de qualité avaient été proposés aux jeunes de 12 à 15 ans. Ceux-ci avaient été invités à les lire et à voter pour celui qu'ils préfèrent.

La sélection 2020-2021

  • "L'immortelle", de Ricard Ruiz Garzón (traduit de l'espagnol par Anne Cohen Beucher, Alice Jeunesse)
  • "Mémorandum", de Michel Honaker (Mijade)
  • "Les Aventures de Bob Tarlouze", Tome 7, de Frank Andriat (Ker éditions)
  • "Cassius", de Catherine Locandro (Albin Michel Jeunesse)
  • "Le Voyage de Fulmir", de Thomas Lavachery (l'école des loisirs)



On constate une forte augmentation du nombre des jurés qui sont passés de 600 lors de la première édition (lire ici) à plus de 2.000 aujourd'hui. Et ce malgré toutes les difficultés engendrées par les mesures sanitaires liées au coronavirus. 

Ils avaient été 800 l'an dernier et avaient consacré Marie Colot pour son roman "Jusqu'ici tout va bien" (Alice Editions), prix qui lui avait été remis à la Foire du livre de Bruxelles 2020.


La sélection pour la prochaine édition n'a pas encore été publiée.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire