Nombre total de pages vues

vendredi 13 mars 2020

E1P2FDL 4 Marions-les! Promenons-les!

Encore un peu de Foire du Livre de Bruxelles, E1P2FDL

Au hasard de mes pérégrinations, entre rendez-vous fixés et rencontres de hasard.

L'édition 2020, la cinquantième, la cinquième où l'entrée est gratuite, a été suspendue à l'avancée du coronavirus. Mais le Covid-19 n'a eu raison ni de la Foire, ni de l'enthousiasme des lecteurs. On a dénombré 60.000 visiteurs dans les allées de Tour & Taxis au cours des quatre jours (du jeudi 5 au dimanche 8 mars), 12.000 de moins que l'an dernier, mais l'on sait pourquoi.
Cap sur la Suisse l'an prochain, du 25 au 28 février 2021.

"Marions-les!" (c) L'étagère du bas.

Le rire est le propre de l'homme, dit-on. Et celui des enfants? Assurément, si les adultes acceptent de lire à ces derniers des histoires pour... rire. La preuve dans ces deux albums jeunesse mis à l'honneur par la section belge francophone de l'IBBY (International board on books for young people).

"Marions-les" est une croquignolette histoire écrite par Eric Sanvoisin et illustrée par Delphine Jacquot (L'étagère du bas, 2019). Dans ce format en hauteur, à la tranche couleur carotte, il est question d'un mariage évidemment, mais de celui d'un lapin et d'une carotte! On va suivre tout le parcours de chacun des deux protagonistes que tout semble opposer jusqu'à la célébration de leur union qui les rapprochera plus que jamais après avoir failli les séparer.
Un autre atout de cet album en doubles pages, sur papier mat, est que les différentes scènes, la rencontre, le coup de foudre, la crainte de l'autre, le don de soi, les fiançailles, les préparatifs, etc., sont commentés en direct en bas de page par un ver de terre et une araignée particulièrement diserts, observateurs et souvent de mauvaise foi: "Je déteste les histoires qui commencent par "Il était une fois"!", disent-ils au tout début. Pas de chance, ils auront deux "Il était une fois" dans le même livre, une fois pour le lapin, une fois pour la carotte.

Le texte est extrêmement plaisant et plein d'humour, abordant l'air de rien plein de sujets de société tout en se mettant au diapason d'un enfant. Le lapin se fait par exemple retirer ses grandes dents pour ne plus effrayer la carotte. Les illustrations aux crayons de couleurs, éclatantes de tonalités vives, précises, expressives, jouent sur les angles et les plans et confèrent un beau dynamisme à cette histoire bondissante d'épisodes en épisodes jusqu'à la surprise finale (lire ici aussi). A partir de 5 ans.


"Marions-les!" (c) L'étagère du bas.


Dans "Kiki en promenade" (Les Fourmis Rouges, 2019), destiné aux plus jeunes, mention "Opera prima" à la Foire de Bologne 2020 (lire ici), Marie Mirgaine met très habilement en scène la promenade de Julien et de son chien Kiki. Une balade des plus drôles puisque Kiki, au bout de sa laisse, dans le dos de l'homme qui ne s'aperçoit de rien, est emporté par un aigle. Julien promène donc son aigle et non son chien. Aigle qui sera remplacé par un tigre. Et les changements se poursuivent au bout de la laisse, sans que le maître n'en sache rien. Y passeront successivement un renard, une pieuvre, une mouche, une licorne, jusqu'au retour de Kiki.

C'est simple, beau avec les illustrations en papiers découpés et jouissif dans la cohorte accumulée en bout de laisse. Un tremplin pour l'imagination. Qui sera le suivant? Julien va-t-il découvrir ce qui se passe dans son dos? On ne promènera plus jamais un chien comme avant après avoir lu "Kiki en promenade"! A partir de 3 ans.



"Kiki en promanade".(c) Les fourmis rouges.



Palmarès des prix Libbylit 2019

Album belge
"Poppeup", Benoît Jacques (Benoît Jacques Books, 2019)
Petite enfance
"Kiki en promenade", Marie Mirgaine (Les Fourmis Rouges, 2019)
Album
"Marions-les!", Eric Sanvoisin et Delphine Jacquot (L'étagère du bas, 2019)
Roman belge
"Les couleurs du Ghetto", Aline Sax (traduit du néerlandais (Belgique) par Maurice Lomré, La joie de lire, 2019)
Roman junior
"La cavale", Ulf stark  et Kitty Crowther (traduit du suédois par Alain Gnaedig, l'école des loisirs, Pastel, 2019)
"Les loups au clair de lune : histoires naturelles", Xavier-Laurent Petit (l'école des loisirs, 2019)
Roman ado
"Si l'on me tend l'oreille", Hélène Vignal (Rouergue, 2019)


Les lauréats présents à la remise officielle, le 7 mars 2020,
de gauche à droite, Kitty Crowther, Xavier-Laurent Petit,
 Robert Schmidt (président Ibby belge francophone),
Hélène Vignal, Delphine Monteil (éditrice de L'étagère du bas),
Aline Sax et Luc Battieuw (membre du jury).



Rappel

E1P2FDL 1 Prix 1ère, premier prix pour "Sœur" (ici)
E1P2FDL 2 Prendre un thé avec Gaya (ici)
E1P2FDL 3 Deux auteurs belges flamands, un sujet commun et sans concertation (ici)








Aucun commentaire:

Publier un commentaire