Nombre total de pages vues

jeudi 30 novembre 2017

D'est en ouest, deux livres-accordéons

Que l'on dise livre-accordéon, livre-frise ou leporello (du nom du valet de Don Juan), on parle bien de la même chose, des livres qui se déplient en accordéon et peuvent même se poser à la verticale pour mieux les regarder. En voici deux, très différents, superbes, à destination des enfants. L'un narratif, l'autre documentaire.


Un aperçu du "Géant du lac". (c) Esperluète.

Dans le nord de l'Equateur existe le lac Cuicocha, célèbre pour les deux îlots qui en émergent. Cette particularité a donné lieu à la légende du Géant du lac Cuicocha dont il existe plusieurs versions. La plupart décrivent un géant arrogant qui finit par se noyer dans le lac formé par le cratère du volcan. Pour leur livre-accordéon en papier fort, "Le Géant du lac" (traduit de l'espagnol par Anne Casterman, Esperluète, collection "Accordéons", 12 volets), Alice Bossut et Marco Chamorro ont choisi de décrire un géant rêveur et coquet, venu d'une légendre kichwa. C'est beaucoup plus évocateur pour les rêveurs. A noter que le livre a été créé en Equateur en espagnol en 2015.

"Il gigante de la laguna".

"Le géant du lac" relate l'histoire d'un géant aussi grand qu'une montagne qui rêve de prendre un bain dans un lac assez profond pour lui. Les superbes gravures pleines de couleurs, allant du rouge au bleu, montrent son voyage dans sa région pour essayer différents lacs. Aucun ne lui convient à l'exception du lac Cuicocha, petit en apparence mais extrêmement profond. Quelle joie pour le baigneur et pour les lecteurs qui voient se déployer ces somptueux paysages équatoriens où déambule le géant rêveur. On dit même que là-bas on l'entend encore rire...


**
*

"Parade". (c) Les Grandes Personnes.
 
Avec le livre-accordéon grand format en carton solide "Parade, Les éléphants peints de Jaipur" (Les Grandes Personnes, 24 pages en accordéon", on va de l'autre côté du monde, en Inde. Les photos de Charles Fréger et les textes de Carole Saturno nous racontent ce qui se passe au Jaipur Elephant Festival. C'est tout simple mais époustouflant. On peint les pachydermes, quasi complètement, de motifs géométriques, de fleurs ou d'animaux. Le résultat est magnifique et les éléphants semblent apprécier leur parure, dont les tons s'accordent avec leurs autres éléments d'apparat, couverture, tapis de tête, colliers, etc. sans oublier ceux qui sont fiers de monter sur leurs dos.

Au recto de l'album sont présentées les photos des éléphants peints en Inde à l'occasion la fête de la couleur. Au verso des photos sont réunis un ensemble de textes passionnants et bien troussés, sur l'Inde, ses éléphants en général, ses éléphants peints en particulier, hier et aujourd'hui, sans oublier Ganesh, le dieu le plus vénéré, avec sa tête d'éléphant, et le sens attribué aux couleurs. Un impeccable voyage par ces temps gris.

Les textes de "Parade". (c) Les Grandes Personnes.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire