Nombre total de pages vues

vendredi 29 décembre 2017

Garder le meilleur pour la fin (de l'année): Mathilda, Laurent, Solange et les autres

En bref pour ne pas les perdre, dix romans qui ont aussi fait 2017.


Léonor de Récondo (c)  Emilie Dubrul-Sabine Wespieser Editeur.

Pour son cinquième roman, "Point Cardinal" (Sabine Wespieser, 224 pages), Léonor de Récondo n'a pas choisi un sujet facile. Carrément casse-gueule même. Mais elle nous entraîne magnifiquement à la découverte de Laurent qui aimerait mieux être Mathilda. Les premières pages sont particulièrement bluffantes et réussies. Il y a quelque temps que Laurent, heureux dans son ménage avec Solange et père de deux ados, se doute qu'il est une femme dans un corps d'homme. Au début, il se travestit en cachette. Mais il sait bien que ce n'est qu'un leurre. Il lui faudra du temps, de courage, de l'audace et un coup de pouce du destin, pour avancer dans son destin.

Ce qui est magnifique dans cet excellent roman, c'est que c'est justement un roman. Avec tout ce qu'une écriture, un ton, une approche littéraire peuvent apporter de suppléments au simple récit journalistique. Léonor de Récondo bichonne tous ses personnages. Elle nous les fait entendre, ne les juge pas et permet à chacun d'avancer à son rythme. On est aux côtés de Laurent/Mathilda qui sent qu'il ne peut plus reculer, de Solange qui ne comprend pas mais tente de faire au mieux, des enfants qui ont leurs réactions à eux, des collègues de travail qui préfèrent l'incrédulité à l'empathie. "Point Cardinal" a pour titre ce moment où on est obligé d'être soi, quitte à changer de sexe. Un romain inoubliable.

Pour lire le début de "Point Cardinal", c'est ici.

Et aussi
1. "Tout un monde lointain", Célia Houdart, P.O.L.
2. "Madone", Bertrand Visage, Seuil



Aucun commentaire:

Publier un commentaire