Nombre total de pages vues

samedi 30 décembre 2017

Garder le meilleur pour la fin (de l'année): Hervé, ses questions et ses pensées

En bref pour ne pas les perdre, dix livres qui ont aussi fait 2017.


Hervé Le Tellier.

Vingt ans après sa première édition et quelques rééditions, revoici l'impeccable recueil d'Hervé Le Tellier, "Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable" (Le Castor Astral, collection "Galaxie", 208 pages), très légèrement modifié et complété d'un "avertissement au lecteur" par l'auteur lui-même! Se rappelle-t-on que ce petit bijou est parachevé d'un second titre particulièrement clair: "Mille réponses à la question "A quoi tu penses?""

Tout serait donc dit? Je pourrais aller danser, ou penser à ce que je pense? Juste rappeler que Hervé Le Tellier a publié un très beau roman en cette rentrée, "Toutes les familles heureuses" (JC Lattès, lire ici). Oui, je pourrais faire ça. Mais ce serait passer à côté du kaléidoscope flamboyant qu'est ce recueil agréablement présenté où se répète un bon millier de fois et en lettres anglaises la question "A quoi tu penses?"



Poliment, les réponses commencent toutes par "Je pense que..." Place ensuite à un festival de pensées fugitives, graves, anecdotiques, sincères, bêtes, inventives. Les thèmes? Infiniment variés et sautant de l'un à l'autre pour mieux raconter notre quotidien, sa réalité et ses rêves. Un vrai traité de sociologie contemporaine que ces "Amnésiques" particulièrement observateurs et sans pitié mais pas sans tendresse. Indispensables donc.

Quelques exemples au hasard des pages.

Le premier.
"Je pense à toi."


Le dernier, avec une question légèrement modifiée.

"Je pense à moi. Et toi?"


D'autres.
"Je pense que je ne saurais pas faire la différence entre un hermaphrodite et une hermaphrodite."

"Je pense que, souvent, la pluie vient après la pluie."

"Je pense que les Q majuscules ont une petite queue, alors que les petits q en ont une grande."

"Je pense que si j'avais un peu plus d'humour, la vie serait encore plus désespérante."

"Je pense que je suis né trop tôt dans un monde trop jeune."

"Je pense que je t'ai surprise hier matin à sentir tes chaussettes pour savoir si tu pourrais les remettre."


Et ainsi de suite encore plus de 990 fois!


Et aussi
1. "Tout un monde lointain", Célia Houdart, P.O.L.
2. "Madone", Bertrand Visage, Seuil
3. "Point Cardinal", Léonor de Récondo, Sabine Wespieser Editeur
4. "Mon autopsie", Jean-Louis Fournier, Stock
5. "La beauté des jours", Claudie Gallay, Actes Sud
6. "Traité des gestes", Charles Dantzig, Grasset
7. "Une autre Aurélia", Jean François Billeter, Allia
8. "La nuit des enfants qui dansent", Franck Pavloff, Albin Michel





Aucun commentaire:

Publier un commentaire