Nombre total de pages vues

mardi 11 septembre 2018

Les 10 romans en lice au prix Vendredi 2018


Nous sommes le mardi 11 septembre et, comme annoncé (lire ici), le prix Vendredi, de littérature de jeunesse ado, a communiqué la liste des dix romans sélectionnés pour sa deuxième édition. Les cinq auteurs hommes dont un bisseur, Fabrice Colin, et les cinq auteurs femmes ont été choisis parmi les 67 titres qu'ont envoyé au jury 44 maisons d'édition jeunesse. Les voici:

  • "La tête sous l'eau", Olivier Adam (Robert Laffont)
  • "Brexit romance" Clémentine Beauvais (Sarbacane) 
  • "Pâquerette. Une histoire de pirates", Gaston Boyer (Gallimard Jeunesse) 
  • "Rester debout", Fabrice Colin (Albin Michel Jeunesse)
  • "Les amours d'un fantôme en temps de guerre", Nicolas de Crécy (Albin Michel Jeunesse)
  • "Un mois à l'ouest", Claudine Desmarteau (Thierry Magnier) 
  • "Nightwork", Vincent Mondiot (Actes Sud Junior)
  • "Trois filles en colère", Isabelle Pandazopoulos (Gallimard Jeunesse)
  •  "Milly Vodovic", Nastasia Rugani (MeMo)
  •  "Pëppo", Séverine Vidal (Bayard)


Comme prévu, le prix sera remis à Paris le mardi 16 octobre 2018.

Le prix Vendredi a été créé l'an dernier par les éditeurs jeunesse du Syndicat national de l'édition, en partenariat avec la Fondation La Poste. Ce premier prix national de littérature ado e été nommé en référence à Michel Tournier. Il récompense un ouvrage francophone, destiné aux plus de 13 ans, désigné par un jury composé de professionnels. Il est doté d'un montant de 2.000 euros .

Palmarès

  • 2017 Anne-Laure Bondoux, "L'aube sera grandiose" (Gallimard Jeunesse, lire ici)

Elle témoigne:
"Je me souviendrai longtemps de ce lundi d'octobre. Il faisait beau sur Paris, il y avait du monde à la terrasse du restaurant où nous avions rendez-vous. À l'intérieur, le jury du Prix Vendredi délibérait depuis des heures et mon cœur s'est mis à battre plus vite que d'habitude.  Pour le calmer, je me disais "ce qui compte, c'est surtout d'être sélectionnée"... Mais quand le titre de mon roman a été annoncé, en toute franchise, j'ai pensé que c'était mieux d'être lauréate! Et pendant une année entière, j'ai été très fière de voir le bandeau rouge sur la couverture de "L'aube sera grandiose". Je souhaite le même bonheur au lauréat 2018, et longue vie au Prix Vendredi!"



Aucun commentaire:

Publier un commentaire