Nombre total de pages vues

mardi 27 octobre 2020

La troisième sélection du prix Goncourt 2020

#tousenlibrairie

EDIT 29-10-2020
L'Académie Goncourt reportera la proclamation de son prix, en cas de fermeture des librairies. 

Dans un communiqué daté du jeudi 29 octobre, au lendemain de la déclaration d'Emmanuel Macron annonçant la fermeture des commerces dits "non essentiels", les académiciens se déclarent "solidaires" des libraires."
"Ils ne peuvent envisager que le prix Goncourt qu'ils devaient annoncer le mardi 10 novembre le soit alors que leurs librairies seraient fermées. En conséquence, si c'était le cas, ils reporteraient la proclamation du prix Goncourt à une date ultérieure qui serait précisée en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et des décisions gouvernementales prises."

 
C'est exceptionnellement par visioconférence, covid oblige, que les Académiciens Goncourt ont délibéré et voté ce mardi 27 octobre afin de désigner les quatre finalistes du prix Goncourt 2020. On note avec un immense plaisir que  Djaïli Amadou Amal y figure.

Prix Goncourt (prévu le 10 novembre et reporté)

  • "Les impatientes" de Djaïli Amadou Amal (Emmanuelle Collas, lire ici)
  • "L'Anomalie" de Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • "L'historiographe du royaume" de Maël Renouard (Grasset)
  • "Thésée, sa vie nouvelle" de Camille de Toledo (Verdier)
  • "Les funambules" de Mohammed Aissaoui (Gallimard)
  • "Un crime sans importance" d'Irène Frain (Seuil)
  • "Mes fous" de Jean-Pierre Martin (L'Olivier)
  • "Héritage" de Miguel Bonnefoy (Rivages)
  • "L'Enfant céleste" de Maud Simonnot (L'Observatoire)
  • "Yoga" d'Emmanuel Carrère (P.O.L.)
  • "Saturne" de Sarah Chiche (Seuil)
  • "Chavirer" de Lola Lafon (Actes Sud)
  • "Les roses fauves" de Carole Martinez (Gallimard)
  • "La société des belles personnes" de Tobie Nathan (Stock)
  • "La chambre des dupes" de Camille Pascal (Plon)

Jury
Didier Decoin, Françoise Chandernagor, Tahar Ben Jelloun, Patrick Rambaud, Philippe Claudel, Pierre Assouline, Paule Constant, Éric-Emmanuel Schmitt, Pascal Bruckner, Camille Laurens.

Où nous en sommes par rapport aux autres prix. Jeudi, Académie française, semaine suivante, la première de novembre, prix en rafales,  la deuxième de novembre, cela se calme mais ce sont de gros poissons.


Récapitulatif

EDIT 29-10-2020

L'Académie française annonce l'annulation, au vu des dernières mesures sanitaires annoncées, de la proclamation du Grand Prix du roman qui était prévue ce jeudi après-midi.

Le Bureau de l'Académie française (Sir Michael Edwards, Directeur, M. Dany Laferrière, Chancelier, Mme Hélène Carrère d'Encausse, Secrétaire perpétuel) a rédigé un communiqué.
"Communiqué de l'Académie française sur la proclamation du Grand Prix du roman

Tenant compte du confinement et de l'incertitude pesant sur la réouverture des librairies, l'Académie française a décidé de reporter la proclamation du Grand Prix du roman au jour où elles seront autorisées à reprendre leurs activités."

Grand prix du roman de l'Académie française (prévu le 29 octobre et reporté)

  • "Héritage" de Miguel Bonnefoy (Rivages)
  • "La Grande Epreuve" d'Etienne de Montety (Stock)
  • "L'Historiographe du royaume" de Maël Renouard (Grasset)
  • "Saturne" de Sarah Chiche (Seuil)
  • "Ce qui plaisait à Blanche" de Jean-Paul Enthoven (Grasset)
  • "L'Intimité" d'Alice Ferney (Actes Sud)
  • "Un crime sans importance" d'Irène Frain (Seuil)
  • "Liv Maria" de Julia Kerninon (L'Iconoclaste)
  • "Les Evasions particulières" de Véronique Olmi (Albin Michel)
  • "Le Métier de mourir" de Jean-René Van der Plaetsen (Stock)


Prix Wepler (prévu le 2 novembre et reporté)


EDIT 29-10-2020

Le jury est constitué mais il n'y aura pas de proclamation de prix tant que les librairies seront fermées.
  • "La Demoiselle à cœur ouvert", de Lise Charles (P.O.L, lire ici)
  • "Alger, rue des Bananiers", de Béatrice Commengé (Verdier)
  • "Le Lièvre d'Amérique", de Mireille Gagné (La Peuplade)
  • "Le Bon, La Brute et le Renard", de Christian Garcin (Actes Sud)
  • "Le Fumoir", de Marius Jauffret (Anne Carrière)
  • "Liv Maria", de Julia Kerninon (L'Iconoclaste)
  • "De parcourir le monde et d'y rôder", de Grégory Le Floch (Christian Bourgois)
  • "L'Anomalie", de Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • "La Danse du Vilain", de Fiston Mwanza Mujila (Métailié)
  • "Affranchissements", de Muriel Pic (Seuil)
  • "Le Pont de Bezons", de Jean Rolin (P.O.L)
  • "Une bête aux aguets", de Florence Seyvos (L'Olivier, lire ici)


Prix Femina (prévu le 3 novembre, avancé)


EDIT 29-10-2020

La proclamation est avancée au 2 novembre!

Romans français
  • "Barocco Bordello" de Thierry Clermont (Seuil)
  • "Le tailleur de Relizane" d'Olivia Elkaïm (Stock)
  • "Nature humaine" de Serge Joncour (Flammarion)
  • "Histoire du fils" de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel, lire ici)
  • "Une piscine dans le désert" de Dianne Mazloum (JC Lattès)
  • "Ce qu'il faut de nuit" de Laurent Petitmangin
  • "Un jour ce sera vide" de Hugo Lindenberg (Bourgois)
  • "Chavirer" de Lola Lafon (Actes Sud)
  • aurent Petitmangin
  • "La femme-écrevisse" d'Oriane Jeancourt-Galignani (Grasset)
  • "Héritage" de Miguel Bonnefoy (Rivages)
  • etitmangin (La manufacture de livres, lire ici)
  • "Amrita" de Patricia Reznikov (Flammarion)
  • "Une bête aux aguets" de Florence Seyvos (L'Olivier, lire ici)
  • "Vladisvostok circus" d'Elisa Shua Dusapin (Zoé)
  • "La belle lumière" d'Angélique Villeneuve (Le Passage)
  • "Carnet d'adresses de quelques personnages fictifs de la littérature" de Didier Blonde (Gallimard, "l'Arbalète")
  • "Saturne" de Sarah Chiche (Seuil)
  • "Quitter Madrid" de Sarah Manigne (Mercure de France)
  • "Sous le ciel des hommes" de Diane Meur (Sabine Wespieser)

Romans étrangers
  • "Les graciées" de Kiran Millwood Hargrave (traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Sarah Tardy, Robert Laffont)
  • "Ce que je ne veux pas savoir" et "Le coût de la vie" de Deborah Levy (traduits de l'anglais (Royaume-Uni) par Céline Leroy, Editions du Sous-Sol)
  • "Betty" de Tiffany McDaniel (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par François Happe, Gallmeister)
  • "Le dernier interview" de Eskhol Nevo (traduit de l'hébreu par Jean-Luc Allouche, Gallimard)
  • "Patagonie Route 203" d'Eduardo Fernando Varela (traduit de l'espagnol (Argentine) par François Gaudry, Métailié)
  • "Nickel Boys" de Colson Whitehead (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Charles Recoursé, Albin Michel)
  • "Retour à Martha's Vineyard" de Richard Russo (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Esch, Quai Voltaire)
  • "Apeirogon" de Colum McCann (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Clément Baude, Belfond)
  • "Eliete, la vie normale" de Dulce Maria Cardoso (traduit du portugais par Elodie Dupeau, Chandeigne)
  • "American dirt" de Jeanine Cummins (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Françoise Adelstain et Christine Auché, Philippe Rey)
  • "Sublime royaume" de Yaa Gyasi (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Damour, Calmann-Lévy)
  • "Aria" de Nazanine Hozar (traduit de l'anglais (Canada) par Marc Amfreville, Stock)
  • "Les lionnes" de Lucy Ellmann (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Claro, Seuil)
  • "Poison florilegium" de Annalena McAfee (traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Sarah Tardy, Belfond)

Essais
  • "Les villes de papier" de Dominique Fortier (Grasset)
  • "Génération offensée" de Caroline Fourest (Grasset)
  • "Armen: l'exil et l'écriture" d'Hélène Gestern (Arléa)
  • "Joseph Kabris ou les possibilités d'une vie" de Christophe Granger (Anamosa)
  • "Beyrouth 2020: journal d'un effondrement" de Charif Majdalani (Actes Sud)
  • "Le musée, une histoire mondiale" (vol.1) de Krzysztof Pomian (Gallimard)
  • "Kaspar l'obscur ou l'enfant de la nuit" d'Hervé Mazurel (La Decouverte)
  • "Ethnologie du bureau" de Pascal Dibie (Métailié)
  • "Ci-gît l'amer" de Cynthia Fleury (Gallimard)
  • "Histoire de la fatigue" de Georges Vigarello (Seuil)
  • "J'ai tant vu le soleil" d'Emmanuel Waresquiel (Gallimard)
  • "209 rue Saint Maur, Paris XIe" de Ruth Zylberman (Seuil)

Jury
Evelyne Bloch-Dano, Claire Gallois, Anne-Marie Garat, Paula Jacques, Christine Jordis, Mona Ozouf, Josyane Savigneau et Chantal Thomas. Le secrétariat est assuré par Anne de Caumont.


Prix Décembre (prévu le 5 novembre et reporté)


EDIT 30-10-2020

"Les membres du Prix Décembre affirmant leur soutien aux libraires, ont décidé de reporter la remise du prix à une date ultérieure en fonction de l’évolution de la situation sanitaire."
Les jurés du Prix Décembre


  • "Le pont de Bezons" de Jean Rolin (P.O.L.)
  • "De parcourir le monde et d'y rôder" de Grégory Le Floch (Christian Bourgois)
  • "Le jeu des ombres" de Valère Novarina (P.O.L.)
  • "Les corps insurgés" de Boris Bergmann (Calmann Lévy)
  • "Thésée, sa vie nouvelle" de Camille de Toledo (Verdier)
  • "Le bonheur, sa dent douce à la mort" de Barbara Cassin (Fayard)
  • "La Tannerie" de Célia Levi (Tristram)
  • "L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • "Pacifique" de Stéphanie Hochet (Rivages)
  • "Histoires de la nuit" de Laurent Mauvignier (Minuit)
  • "Chavirer" de Lola Lafon (Actes Sud)
Jury
Cécile Guilbert, Laure Adler, Michel Crépu, Charles Dantzig, Arnaud Vivian, Patricia Martin, Amélie Nothomb, Chloé Delaume et Oriane Jeancourt Galignani.



Prix de Flore (5 novembre)

EDIT 30-10-20

Communiqué : "Par solidarité avec la fermeture des librairies, le jury du Prix de Flore a décidé de repousser sine die sa proclamation initialement prévue le 5 novembre."
  • "Cinq dans tes yeux", de Hadrien Bels (L'Iconoclaste)
  • "Un hiver à Wuhan", de Alexandre Labruffe (Verticales )
  • -La grâce", de Thibault de Montaigu (Plon )-
  • "Sept gingembres", de Christophe Perruchas (Rouergue)
  • "La trajectoire des confettis", de Marie-Eve Thuot (Sous-Sol)
  • "Le petit polémiste", de Ilan Duran Cohen (Actes Sud)
  • "Le fumoir", de Marius Jauffret (Anne Carrière)
  • "Liv Maria", de Julia Kerninon (L'Iconoclaste )
  • "Chavirer", de Lola Lafon (Actes Sud )
  • "Notre dernière sauvagerie", de Eloïse Lièvre (Fayard)
Jury
Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van Der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant.


Prix Médicis (6 novembre, maintenu)


Romans français et francophones
  • "Le Cœur synthétique" de Chloé Delaume, (Seuil)
  • "Le Grand vertige" de Pierre Ducrozet (Actes Sud)
  • "La fille du père" de Laure Gouraige (P.O.L)
  • "L'Anomalie" de Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • "La Tannerie" de Celia Levi (Tristram)
  • "Mes fous" de Jean-Pierre Martin (L'Olivier)
  • "Une piscine dans le désert" de Diane Mazloum (JC Lattès)
  • "Histoires de la nuit" de Laurent Mauvignier (Minuit)
  • "Comédies françaises" d'Eric Reinhardt (Gallimard)
  • "Thésée, sa vie nouvelle" de Camille de Toledo (Verdier)
  • "Yoga" d'Emmanuel Carrère (P.O.L)
  • "La Trajectoire des confettis," de Marie-Eve Thuot (Editions du Sous-Sol)
  • "La Demoiselle à cœur ouvert" de Lise Charles (P.O.L, lire ici)
  • "Saturne" de Sarah Chiche (Seuil)"Les Démons" de Simon Liberati (Stock)

Romans étrangers
  • "Permafrost" d'Eva Baltasar (traduit de l'espagnol par Annie Bats, Verdier)
  • "L'Autre moitié de soi" de Brit Bennett (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère (Autrement)
  • "Apeirogon" de Colum McCann (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Clément Baude, Belfond)
  • "Un promeneur solitaire dans la foule" d'Antonio Muñoz Molina (traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon, Seuil)
  • "Les garçons de l'amour" de Ghazi Rabihavi (traduit du persan par Christophe Balaÿ, Serge Safran)
  • "Lumière d'été, puis vient la nuit" de Jon Kalman Stefansson (traduit de l'islandais par Eric Boury, Grasset)
  • "Chinatown intérieur" de Charles Yu (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Aurélie Thiria-Meulemans, Aux Forges de Vulcain)
  • "American dirt" de Jeanine Cummins (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Françoise Adelstain et Christine Auché, Philippe Rey)
  • "Les lionnes" de Lucy Ellmann (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Claro, Seuil)
  • "La Fenêtre au sud" de Gyrdir Eliasson (traduit de l'islandais par Catherine Eyjolfsson, La Peuplade)
  • "Sublime royaume" de Yaa Gyasi (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Damour (Calmann-Lévy)
  • "Aria" de Nazanine Hozar (traduit de l'anglais (Canada) par Marc Amfreville, Stock)
  • "Ce que je ne veux pas savoir" et "Le coût de la vie" de Deborah Levy (traduits de l'anglais (Royaume-Uni) par Céline Leroy, Editions du Sous-Sol)
Essais
  • "La vie comme un livre" d'Olivier Betourné (Philippe Rey)
  • "Chaudun, la montagne blessée" de Luc Bronner (Seuil)
  • "Libres d'obéir: Le management, du nazisme à aujourd'hui" de Johann Chapoutot Gallimard)
  • "Eparses" de Georges Didi Huberman (Editions de Minuit)
  • "Wuhan, ville close" de Fang Fang (Stock)
  • "Joseph Kabris ou les possibilités d’une vie" de Christophe Granger (Anamosa)
  • "Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard (Denoël)
  • "Raviver les braises du vivant" de Baptiste Morizot (Actes Sud)
  • "Suivant l'azur", Nathalie Léger (P.O.L.)
  • "Personne ne sort les fusils" de Sandra Lucbert (Seuil)
  • "Sandor Ferenczi" de Benoît Peeters (Flammarion)
  • "Affranchissements" de Muriel Pic (Seuil)
  • "La Réponse à Lord Chandos" et "L'homme aux trois lettres" de Pascal Quignard (Galilée et Grasset)

Jury
Marianne Alphant, Michel Braudeau, Marie Darrieussecq, Dominique Fernandez, Anne F. Garreta, Patrick Grainville, Andreï Makine, Frédéric Mitterrand, Pascale Roze et Alain Veinstein.


Grand prix de littérature américaine (8 novembre)

  • "Des vies à découvert" de Barbara Kingsolver (traduit par Martine Aubert, Rivages)
  • "Ohio" de Stephen Markley (traduit par Charles Recoursé, Albin Michel)
  • "Glory" d’Elizabeth Wetmore (traduit par Emmanuelle Aronson, Escales)
  • "Les autres Américains" de Laila Lalami (traduit par Aurélie Tronchet, Christian Bourgois)
  • "American Dirt" de Jeanine Cummins (traduit par Françoise Adelstain et Christine Auché, Philippe Rey)
  • "Villa Chagrin" de Gail Godwin (traduit par Marie-Hélène Dumas, Joëlle Losfeld)
  • "Sublime royaume" de Yaa Gyasi (traduit par Anne Damour, Calmann-Lévy)
  • "Delicious Foods" de James Hannaham (traduit par Cécile Deniard, Globe)
Jury
Oriane Jeancourt-Galignani , Philippe Chevilley et Nicolas Carreau; Sylvie Loriquer, Géraldine Mausservey, Pascal Thuot et Jean-Christophe  Millois; Alice Déon, Emmanuelle Heurtebize et Francis Geffard.

Prix Renaudot (prévu le 10 novembre et reporté)


EDIT 29-10-2020

Proclamation seulement si les librairies sont rouvertes.


Romans
  • "Ce qui plaisait à Blanche" de Jean-Paul Enthoven (Grasset)
  • "Un crime sans importance" d'Irène Frain (Seuil)
  • "Histoire du fils" de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel, lire ici)
  • "L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • "Une piscine dans le désert" de Diane Mazloum (JC Lattès)
  • "La Grande épreuve" d'Etienne de Montety (Stock)
  • "La Faucille d'or" de Anthony Palou (Rocher)
  • "Amrita" de Patricia Reznikov (Flammarion)
  • "Les démons" de Simon Liberati (Stock)
  • "Le Pont de Bezons" de Jean Rolin (P.O.L.)
  • "Le Métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen (Grasset)
  • "Les funambules" de Mohammed Aissaoui (Gallimard)
  • "Les Métamorphoses" de Camille Brunel (Alma)
  • "Nature humaine" de Serge Joncour (Flammarion)
  • "Les Evasions particulières" de Véronique Olmi (Albin Michel)

Essais

  • "La vie comme un livre" d'Olivier Betourné (Fayard)
  • "Les Villes de papier" de Dominique Fortier (Grasset)
  • "L'autre Rimbaud" de David Le Bailly (L'Iconoclaste)
  • "Avec Pessoa" de Frédéric Pajak (Noir et blanc)
  • "Les Disparus du Joola" d'Adrien Absolu (J-C Lattès)
  • "Roue libre" de Cécile Guilbert (Flammarion)

Jury

Frédéric Beigbeder, Patrick Besson, Dominique Bona, Georges-Olivier Châteaureynaud, Louis Gardel, Franz-Olivier Giesbert, Christian Giudicelli, J.M.G. Le Clézio et Jean-Noël Pancrazi.


Prix Jean Giono (17 novembre)

  • "Une rose seule" de Muriel Barbery (Actes Sud)
  • "Buveurs de vent" de Franck Bouysse (Albin Michel)
  • "Histoire du fils" de Marie-Hélène Lafon (Buchet/Chastel, lire ici)
  • "Le palais des orties" de Marie Nimier (Gallimard)
  • "L'historiographe du royaume" de Maël Renouard (Grasset)
  • "L'enfant céleste" de Maud Simonnot (L'Observatoire)

  • "Le dit du mistral, d'Olivier Mak-Bouchard (Le Tripode)
  • "La société des belles personnes" de Tobie Nathan (Stock)
  • "Sabre" d'Emmanuel Ruben (Stock)
  • "L'amour égorgé" de Patrice Trigano (Nadeau)
  • "Le grand vertige" de Pierre Ducrozet (Actes Sud)

Jury
Paule Constant, Metin Arditi, Tahar Ben Jelloun, David Foenkinos, Franz-Olivier Giesbert, Sylvie Giono, Robert Kopp, Vera Michalski, Marianne Payot et Etienne de Montety.


Prix Interallié (18 novembre)

pas de deuxième sélection

EDIT 29-10-2020

Le Prix Interallié établira une sélection de finalistes le 12 novembre, mais ne remettra pas le prix tant que les librairies seront fermées.

  • "Les Funambules" de Mohammed Aïssaoui (Gallimard)
  • "Buveurs de vent" de Franck Bouysse (Albin Michel)
  • "Ce qui plaisait à Blanche" de Jean-Paul Enthoven (Grasset)
  • "Un crime sans importance" d'Irène Frain (Seuil)
  • "La grâce" de Thibault de Montaigu (Plon)
  • "La Grande épreuve" d'Étienne de Montety (Stock)
  • "Les évasions particulières" de Véronique Olmi (Albin Michel)
  • "Comédies françaises" d'Eric Reinhardt (Gallimard)

Jury
Gilles Martin-Chauffier, Stéphane Denis, Jacques Duquesne, Serge Lentz, Eric Neuhoff, Christophe Ono-dit-Biot, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Rufin, Philippe Tesson et Florian Zeller.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire