Nombre total de pages vues

mardi 15 novembre 2016

La saison des prix presqu'achevée avec le Wepler

Ali Zamir et Stéphane Audeguy. (c) S. Ch.























Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2016 (10.000 euros) a été décerné le lundi 14 novembre par son jury de treize membres à Stéphane Audeguy pour "Histoire du lion Personne" (Seuil, 224 pages), le cinquième roman de l'écrivain depuis "La théorie des nuages" (Seuil, 2005) très remarqué.

Dans "Histoire du lion Personne", conte animalier autant que philosophique, Stéphane Audeguy livre le récit du lion Personne qui a vécu au Sénégal et en France. Arrivé à la ménagerie de Versailles en 1786, il est mort dix ans plus tard. Mais ce qui est intéressant ici, c'est que l'épopée est racontée du point de vue de l'animal, bien entendu sur fond de période révolutionnaire française.


La Mention spéciale du jury (3.000 euros) va à Ali Zamir, écrivain Comorien de 27 ans pour son premier roman, "Anguille sous roche" (Le Tripode, 320 pages), déjà lauréat du Prix Senghor du premier roman francophone 2016. Il y donne la parole à une jeune migrante sur le point de se noyer dans l'océan Indien.


Créé en 1998 à l'initiative de la librairie parisienne des Abbesses, le Prix Wepler-Fondation La Poste récompense, chaque année, deux auteurs prometteurs dont les ouvrages échappent aux pressions marketing et médiatiques. Les lauréats sont choisis, à partir d’une sélection de douze titres, par un jury renouvelable chaque année et composé de professionnels et non-professionnels.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire