Nombre total de pages vues

jeudi 24 novembre 2016

Trente-et-un écrivains américains demandent la grâce d'Edward Snowden à Barack Obama

Edward Snowden.

Ils sont 31 écrivains américains à cosigner une lettre ouverte à Barack Obama pour demander, avant la fin de son mandat présidentiel, la grâce de l'informaticien Edward Snowden qui vit en exil à Moscou depuis juillet 2013 après ses révélations sur les méthodes d'espionnage à grande échelle de la NSA.

Ce sont, par ordre alphabétique, Nicholson Baker, Michael Chabon, Joshua Cohen, Teju Cole, Michael Cunningham, Geoff Dyer, Steve Erickson, Nick Flynn, Neil Gaiman, Rivka Galchen, Rachel Kushner, Ursula Le Guin, Ben Lerner, Rabbi Michael Lerner, Jonathan Lethem, Sam Lipsyte, Ben Marcus, Lydia Millet, Maggie Nelson, Joyce Carol Oates, Joseph O'Neill, Francine Prose, Norman Rush, Luc Sante, Christopher Sorrentino, Dana Spiotta, Cheryl Strayed, Lynne Tillman, Colm Tóibín, Ann Waldman et Ayelet Waldman.

Cette lettre a été insérée dans l'édition du 22 novembre du "New York Times". On peut la consulter en ligne ici.

Après avoir expliqué les raisons de cette demande ("Ceci est, à notre avis, exactement le type de circonstances pour lesquelles la présidence a été investie du privilège de la grâce"), ils terminent ainsi:
"En accordant la grâce présidentielle à Snowden et en lui permettant de rentrer libre dans le pays qu'il aime, votre administration enverrait un message fort pour le futur - que l'Amérique reste attachée à ses responsabilités démocratiques et que les innovations technologiques de demain ne pourront pas faire plier la Constitution, mais qu'au contraire, elles devront se conformer à elle, et renforcer les droits qu'elle confère."





Aucun commentaire:

Publier un commentaire