Nombre total de pages vues

vendredi 18 novembre 2016

Revoir Nathalie Sarraute grâce à Rolande Causse


Ce week-end se tient à Bruxelles dans les locaux de l'Hôtel de ville à la Grand-Place la deuxième édition du salon "Ecrire l'Histoire", dédié, on s'en doute, aux livres qui parlent d'Histoire (renseignements ici). Une centaine d'auteurs belges et français (romans, BD, jeunesse) seront présents le samedi et le dimanche de 14 à 18 heures. Au programme, rencontres, conférences, dédicaces, café littéraire... Entrée payante: 9 euros pour les deux jours.

Rolande Causse.
Parmi les invités, Rolande Causse, présente les deux jours en jeunesse et en vieillesse. Si je vous parle d'elle, c'est parce que cette auteure arbore de multiples casquettes, avec un net intérêt pour l'Histoire et pour la littérature de jeunesse - souvent, elle les rassemble. Elle est écrivaine pour adultes, écrivaine jeunesse, poète, essayiste, animatrice l'ateliers de lecture-écriture, enseignante.

Le nouveau livre de Rolande Causse est le passionnant essai littéraire "Conversations avec Nathalie Sarraute" (Seuil, 202 pages). Il apparaît différent des habituels livres d'histoire, traitant linéairement d'un personnage ou d'une époque. Car il s'intéresse à l'écrivaine Nathalie Sarraute, figure du Nouvau roman, par le biais des conversations qu'ont eues les deux femmes pendant quinze ans. En sort un patchwork aussi original que riche, fourmillant d'informations et de réflexions à glaner au fil des phrases.

De 1985 à 1999, Rolande Causse a en effet rendu régulièrement visite à Nathalie Sarraute (1900-1999). Incroyable comme ces deux qui ne se connaissaient pas se sont trouvées! Leurs conversations sont un magnifique témoignage. Ensemble, dans une relation qu'on voit se construire, se solidifier, elles abordent la littérature évidemment, l'œuvre de Nathalie Sarraute, l'écriture mais aussi la peinture, la grande passion de l'auteure de "Tropismes", le travail, les enfants, l'amour, les maris, l'engagement politique. La guerre bien entendu. L'itinéraire de Nathalie Sarraute se dévoile dans l'immense humanité de cette femme qu'on ne saurait réduire à ses livres. Les entretiens sont suivis de photos et de brefs textes puisés chez Nathalie Sarraute y faisant écho. Un livre formidable!


Par ailleurs, je l'ai dit, Rolande Causse sera aussi présente dans la partie jeunesse du salon. Elle a déjà beaucoup écrit pour la jeunesse, et fort bien. Rappelez-vous son bouleversant "Les enfants d'Izieu" paru au Seuil en 1989 où il est encore disponible en format numérique - paru ensuite en "Petit Point" et chez Syros, le livre papier est aujourd'hui disponible chez Oskar éditeur.

















C'est cette même maison qui publie les deux nouveautés jeunesse de Rolande Causse, "20 ans pour devenir Melson Mandela" et "20 ans pour devenir Martin Luther King" (Oskar éditeur, 72 pages chacun). Deux biographies écrites d'une belle plume vive pour découvrir l'enfance de ceux qui marqueront ensuite le monde. Bien entendu, si les années de jeunesse sont largement développées, les deux livres poursuivent ensuite en bref les bios de leurs héros. Avec finesse, l'auteure montre que ces géants ont d'abord été des enfants.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire