Nombre total de pages vues

mercredi 16 novembre 2016

Nouveau! Un choix de la Belgique au Goncourt


Depuis plusieurs années, en amont ou en aval de la remise du Prix Goncourt, on était informé du choix d'autres pays. Le choix roumain avait ouvert le bal cette année, en désignant, le 29 octobre, Catherine Cusset ("L'autre qu'on adorait", Gallimard). Le choix polonais avait embrayé le 31 octobre, optant pour Gaël Faye ("Petit pays", Grasset). On pensait que l'attribution du Prix Goncourt 2016 le 3 novembre à Leila Slimani ("Chanson douce", Gallimard, lire ici) resterait en sandwich entre ces deux choix étrangers et les deux qui ont suivi, celui de la Suisse le 9 novembre à Catherine Cusset ("L'Autre qu'on adorait", Gallimard) et celui de l'Orient le 11 novembre à Gaël Faye ("Petit pays", Grasset).

Il n'en sera rien, car on vient d'apprendre la création de la première édition du prix littéraire Liste Goncourt/Le choix de la Belgique. Ont pris part à l'opération quatre-vingts étudiants volontaires provenant de neuf universités belges (les francophones Université Libre de Bruxelles, Université Catholique de Louvain, Université de Namur, Université de Mons, Université Saint-Louis Bruxelles et les néerlandophones Universiteit Antwerpen, Universiteit Gent, Vrije Universiteit Brussel, KU Leuven).

Le principe: lire les seize romans de la sélection 2016 de l'Académie Prix Goncourt et désigner collectivement "leur" lauréat.
En pratique: créer dans chaque université un groupe de lecture d'étudiants volontaires, encadrés par un professeur référent et désigner deux délégués.
L'ensemble des délégués délibérera début décembre pour choisir le/la lauréat/e.
La nouvelle sera rendue publique le 13 décembre en fin de journée à la Résidence de France, en présence de deux membres de l’Académie française, Bernard Pivot, le président, et Pierre Assouline.
Le Choix de la Belgique sera invité au festival Passa Porta (24 au 26 mars 2017) pour recevoir son prix et rencontrer les étudiants.

Organisé par l'Ambassade de France en Belgique, le bureau Europe de l'Ouest de l'Agence universitaire de la Francophonie et l'Alliance française de Bruxelles-Europe, en collaboration avec Passa Porta, la maison internationale des littératures à Bruxelles, ce nouveau prix a vocation à se répéter annuellement à l'automne.

La sélection Goncourt 2016
  • Natacha Appanah, "Tropique de la violence" (Gallimard) 
  • Metin Arditi, "L'enfant qui mesurait le monde" (Grasset)
  • Magyd Cherfi, "Ma part de Gaulois" (Actes Sud) 
  • Catherine Cusset, "L'autre qu'on adorait" (Gallimard)
  • Jean-Baptiste Del Amo, "Règne animal" (Gallimard)
  • Jean-Paul Dubois, "La Succession" (L'Olivier)
  • Gaël Faye, "Petit pays" (Grasset)
  • Frédéric Gros, "Possédées" (Albin Michel)
  • Ivan Jablonka, "Laëtitia ou la fin des hommes" (Seuil) 
  • Régis Jauffret, "Cannibales" (Seuil)
  • Luc Lang, "Au commencement du septième jour" (Stock)
  • Laurent Mauvignier, "Continuer" (Minuit)
  • Yasmina Reza, "Babylone" (Flammarion) 
  • Leïla Slimani, "Chanson douce" (Gallimard) 
  • Romain Slocombe, "L'Affaire Léon Sadorski" (Robert Laffont)
  • Karine Tuil, "L'Insouciance" (Gallimard) 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire